• À cause de ses incroyables mutations, le cinéma russe des années quatre-vingt-dix et celui du xxie siècle devait être abordé dans un ouvrage collectif à la fois à travers ses thématiques, ses inventions formelles, mais également ses rapports avec l'État. Comment le cinéma russe contemporain repense son passé soviétique et s'inscrit dans la Russie d'aujourd'hui, comment il négocie sa place face aux goûts des spectateurs et aux exigences étatiques, comment il invente ou réinvente ses formes génériques et quelle place il laisse aux cinéastes singuliers et à leurs univers cinématographiques, voilà les questions auxquelles l'ouvrage proposera des réponses. Écrits par les spécialistes russes, européens et américains, les textes abordent le cinéma sous des angles différents : juridique et économique, mais également historique et esthétique. Premier ouvrage collectif en français sur le cinéma russe contemporain, ce volume se veut une exploration d'une cinématographie riche et protéiforme, encore trop peu connue aujourd'hui en France.

  • Regardez attentivement les rêves de Kira Mouratova et Vladimir Zouev fait partie des scénarios soviétiques restés lettre morte à la fin des années soixante, époque à laquelle la censure se renforçait en même temps que grandissait la méfiance devant tout projet tendant à sortir des normes. Il nous semble que ces textes doivent être aujourd'hui exhumés, tant ils font partie de plein droit de l'histoire du cinéma soviétique. Le scénario qui évoque explicitement La Porte dans le mur d'Herbert G. Wells, raconte l'histoire d'Ania, une peintre déchirée entre, d'une part, son désir de se consacrer pleinement à son art, et de l'autre, les soucis quotidiens mais aussi son amour pour ses proches. Objet singulier, faisant une large part à la rêverie et à l'imaginaire, Regardez attentivement les rêves est sans doute l'un des scénarios les plus personnels de Kira Mouratova.

  • Le scénario Il est difficle d'être un dieu, écrit en 1968 par Arkadi et Boris Strougatski et Alexeï Guerman, est un bel exemple de la tradition du scénario littéraire soviétique et un objet fascinant qui marque le début de l'histoire de la fabrication d'un film, laquelle va s'étendre sur plus d'un demi-siècle. L'action se situe sur une planète imaginaire, au pays d'Arkanar qui rappelle fortement notre Moyen-Âge sur Terre. Avec une puissance littéraire en même temps qu'imagée, est dépeinte l'insinuation du Mal dans un esprit élevé, la contamination de celui-ci par le milieu violent dans lequel il se trouve plongé. La présentation du scénario se propose de montrer en quoi cette évolution raconte le mûrissement et l'affirmation du style du cinéaste mais également comment elle est le reflet du regard sans concessions que l'artiste a posé sur son époque.

empty