• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En septembre 1973, deux jeunes filles, deux soeurs, Evelyne et Corinne Coquet, quittent Paris à cheval. Leur objectif : atteindre Jérusalem en suivant la route des premiers Croisés, à travers l'Europe centrale, la Turquie, la Syrie, la Jordanie. Il leur faudra six mois pour réaliser leur dessein, leur chien Pluto trottinant à leurs côtés. Six mois d'aventures, de rencontres imprévues, de péripéties drôles ou dramatiques... Un livre plein de bonne humeur et d'entrain, un livre vraiment jeune pour les jeunes de tous les âges et, naturellement, pour ceux qui aiment le cheval et rêvent de longs, très longs voyages.

  • À la fin du Bonheur à cheval, Evelyne Coquet annonçait son prochain voyage : la traversée de l'Amazonie, toujours à cheval. Elle a tenu parole. Mais elle ignorait alors que cette nouvelle équipée serait aussi son voyage de noce. En effet, peu de temps avant, Evelyne épousait un ami d'enfance : Caddy. Au début, tout se passe très bien. Ils sont émerveillés par une flore et une faune d'une beauté prodigieuse. Ils sont conquis par l'extraordinaire accueil des indigènes, seringueros ou Indiens et des pères missionnaires qui passent leur vie à secourir ces populations déshéritées. Est-ce la découverte hallucinante d'un village de lépreux ? Peu à peu l'enthousiasme des deux jeunes gens diminue. Il est vrai que la chaleur, l'humidité, les moustiques, les tiques et les fourmis, les eaux fétides, les miasmes de la forêt sapent sournoisement leur résistance. Mais ils sont trop fiers pour faire marche arrière, au risque d'y laisser leur santé. Si Evelyne triomphe de tous les dangers, en revanche Caddy est terrassé par une forme encore mal connue de la malaria. Aujourd'hui, quand les mauvais moments sont devenus de beaux souvenirs, Evelyne Coquet raconte leur aventure - une aventure pleine d'utiles leçons pour les apprentis voyageurs hors des chemins battus.

  • "Le bonheur à cheval"... Depuis son premier livre et son premier succès, Évelyne Coquet poursuit sa quête personnelle du bonheur avec ses amis les chevaux. Avec son mari aussi, et, cette fois, avec leur fils Philippe qui n'avait pas plus de cinq mois, lorsque Évelyne et Caddy entreprirent cette longue randonnée de mille kilomètres à travers les landes et les montagnes désertes des Highlands d'Écosse. Est-ce folie de jeter un bébé dans une telle aventure ? Comment se comporte-t-il ? Quelles leçons tirer de cette expérience ?... Un récit plein de charme, de beauté et de vie. Un livre de bonheur.

  • "Le bonheur à cheval"... Depuis son premier livre et son premier succès, Évelyne Coquet poursuit sa quête personnelle du bonheur avec ses amis les chevaux. Avec son mari aussi, et, cette fois, avec leur fils Philippe qui n'avait pas plus de cinq mois, lorsque Évelyne et Caddy entreprirent cette longue randonnée de mille kilomètres à travers les landes et les montagnes désertes des Highlands d'Écosse. Est-ce folie de jeter un bébé dans une telle aventure ? Comment se comporte-t-il ? Quelles leçons tirer de cette expérience ?... Un récit plein de charme, de beauté et de vie. Un livre de bonheur.

  • En septembre 1973, deux jeunes filles, deux soeurs, Evelyne et Corinne Coquet, quittent Paris à cheval. Leur objectif : atteindre Jérusalem en suivant la route des premiers Croisés, à travers l'Europe centrale, la Turquie, la Syrie, la Jordanie. Il leur faudra six mois pour réaliser leur dessein, leur chien Pluto trottinant à leurs côtés. Six mois d'aventures, de rencontres imprévues, de péripéties drôles ou dramatiques... Un livre plein de bonne humeur et d'entrain, un livre vraiment jeune pour les jeunes de tous les âges et, naturellement, pour ceux qui aiment le cheval et rêvent de longs, très longs voyages.

  • À la fin du Bonheur à cheval, Evelyne Coquet annonçait son prochain voyage : la traversée de l'Amazonie, toujours à cheval. Elle a tenu parole. Mais elle ignorait alors que cette nouvelle équipée serait aussi son voyage de noce. En effet, peu de temps avant, Evelyne épousait un ami d'enfance : Caddy. Au début, tout se passe très bien. Ils sont émerveillés par une flore et une faune d'une beauté prodigieuse. Ils sont conquis par l'extraordinaire accueil des indigènes, seringueros ou Indiens et des pères missionnaires qui passent leur vie à secourir ces populations déshéritées. Est-ce la découverte hallucinante d'un village de lépreux ? Peu à peu l'enthousiasme des deux jeunes gens diminue. Il est vrai que la chaleur, l'humidité, les moustiques, les tiques et les fourmis, les eaux fétides, les miasmes de la forêt sapent sournoisement leur résistance. Mais ils sont trop fiers pour faire marche arrière, au risque d'y laisser leur santé. Si Evelyne triomphe de tous les dangers, en revanche Caddy est terrassé par une forme encore mal connue de la malaria. Aujourd'hui, quand les mauvais moments sont devenus de beaux souvenirs, Evelyne Coquet raconte leur aventure - une aventure pleine d'utiles leçons pour les apprentis voyageurs hors des chemins battus.

  • Evelyne Coquet et sa famille partent en chariot sur les traces des Voortrekkers Boers d'Afrique du Sud, qui décidèrent en 1834 de partir à la recherche d'une terre accueillante

empty