• Si Munatius, dit « Plancus » (parce qu'il avait les pieds plats) fut le premier humoriste officiel recensé à Lugdunum, que sait-on de l'humour lyonnais ? Félix Benoît s'emploie à le définir dans cet ouvrage, présentant au passage ses plus illustres humoristes, dessinateurs et écrivains, quelques histoires du cru, certains proverbes bons à connaître, les associations qui en font philosophie.

  • Si L'Action nationale souligne ses cent ans cette année, ses Cahiers de lecture fêtent quant à eux plus modestement leurs dix ans d'existence. Il n'empêche que ce numéro de printemps est un numéro commémoratif. Il s'agit de rendre hommage à un véritable travail de fécondation de la pensée, en particulier dans le domaine de l'essai, car « un texte relu, parfois, peut ouvrir des brèches dans le plus opaque avenir. Ce qui s'y révèle entre les lignes peut suffire à donner le goût d'agir ». Les titres recensés sont nombreux. Notons toutefois, rassemblées sous la bannière de « Créatrices d'ombre et de lumière », des parutions récentes dédiées à des artistes capitales : la correspondance de Marcelle Ferron avec sa famille ainsi que deux ouvrages consacrés à Anne Hébert. La revue propose également une entrevue avec Éric Poirier, qui a étudié l'état de la Charte de la langue française quarante ans après l'adoption de la loi 101 dans un livre publié aux éditions Septentrion.

empty