• Le soin maternel n'est pas une activité secondaire liée à une essence féminine supposée. Bien au contraire, c'est par le soin comme relation vitale, morale et sociale que se constitue le « maternel » qui est donc, lui aussi, tout à la fois social, vital, moral et relationnel. Appuyé sur les données de l'éthologie et de la psychanalyse, sur des analyses de philosophie morale, sociale et politique, ce livre montre que le soin dépasse l'alternative entre un essentialisme de la « nature » (qu'il s'agit de déconstruire) et un relativisme qui ne verrait plus rien de vital et de moral dans une telle relation, une fois dissociée comme elle l'est ici de tout postulat de « genre ». Le soin maternel retrouve alors toute sa puissance de genèse et de soutien, mais aussi de critique, voire de résistance, dans les débats les plus actuels du moment. À travers le soin maternel, ce livre nous reconduit à l'expérience et à la vie de chacun, comme aux problèmes moraux, sociaux et politiques de tous.

empty