• Cet homme est un grand fauve. Avec son costume-léopard, son regard noble et perçant, son stylo planté dans le nez, sa démarche souple et puissante, il séduit autant qu'il inspire la crainte. Et son cri, vous avez entendu son cri ? Cet homme s'appelle Moucherot, Jérôme Moucherot. Sa mission : tordre le cou à la peur du lendemain afin de permettre à tout un chacun de prendre en marche le train du progrès en laissant sur le quai les tracas du quotidien. Autrement dit, Jérôme Moucherot est agent d'assurances. Mais pas tout à fait comme les autres...

  • C'est toujours avec frénésie que Jérôme Moucherot s'aventure dans la jungle de la société. Chacun a sa façon d'y survivre, mais lorsque Loulou, le petit dernier de la famille Moucherot, est avalé par un requin, pas question pour notre guerrier déjanté de céder : le temps de la cohabitation avec les prédateurs est révolu !

  • La vie moderne comporte bien des dangers. Jérôme Moucherot, grand fauve conquérant de l'impossible, mâle dominant au sommet de la pyramide de l'évolution (selon Leonard de Vinci lui-même!) a réussi à les braver pour en tirer parti. Parfaitement adapté à son milieu, il traque sans pitié les victimes de l'insécurité de la jungle urbaine. Cet album propose une étude scientifique de haut niveau sur ce remarquable spécimen à l'autorité naturelle incontestable.

  • Si la fin des temps est pour demain, Jérôme Moucherot n'est pas de ces assureurs qui remettent au lendemain ce qu'ils ne peuvent assurer le jour même! Le troisième millénaire n'a qu'à bien se tenir, et ce ne sont pas les raz-de-marée de cages d'escalier, les glissements de terrain de salle à manger ni les petites apocalypses de fins d'après-midi qui vont impressionner Jérôme Moucherot, assureur contre l'imprévu... Le Tigre du Bengale assure!

  • Le monde est une jungle, c'est bien connu. Jérôme Moucherot, surnommé le Tigre du Bengale, y évolue du mieux qu'il peut. Cet agent d'assurances, petit cadre moyen, se bat quotidiennement pour trouver de quoi nourrir sa famille. Malheureusement, à chaque fois, l'Imprévu se met sur son chemin et l'empêche de conclure. Et il est tenace, l'Imprévu, foi de Moucherot!

  • A l'occasion de la commémoration de la mort de Léonard de Vinci, Boucq rend hommage au génie de la Renaissance et, par ailleurs, voisin d'immeuble de son personnage fétiche, Jérôme Moucherot, à travers deux grandes histoires inédites qui font pénétrer dans l'intimité loufoque du fameux peintre de La Joconde.
    Le tout accompagné de ses dessins parus sur le site du Monde et sa page Facebook. Le livre sera également un catalogue de forme humoristique, entre le magazine féminin et la revue illuminati,  qui accompagnera l'exposition qui se tiendra au Musée de la franc-maçonnerie du 11 mai à début octobre.
    Le tout sera alterné avec des textes où sont révélés les diagrammes cachés derrière les peintures de Léonard de Vinci et leur lien avec ceux qu'on retrouve dans la conception des cathédrales et comment il l'applique à certaines de ses bds comme son Face de Lune.
     

  • Yahouhhh! C'est les vacances! Mais pour le tigre du Bengale, ce n'est pas une sinécure. après avoir ragaillardi par un exorcisme psychomoteur sa petite 4 CV fragile des nerfs, le voilà embarqué dans une aventure périlleuse où les non-sens giratoires des itinéraires bis passent par les fils à haute tension. Notre héros assureur aura fort à faire pour nettoyer le ciel des abominations d'une terrible menace épidémique, le péril pied-de-poule.

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers ses histoires courtes parues initialement dans la mythique revue « A suivre ».

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers ses histoires courtes parues initialement dans la mythique revue « À suivre ».

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers cet album mythique regroupant histoires courtes, illustrations et digressions délirantes sur notre monde contemporain.

  • Inclus 32 pages bonus.
    Une grande leçon de bistrosophie en 8 chapitres animée par Jérôme Moucherot : lepénite aiguë, dessous de la Mairie de Paris, poubelles du Carlton, augmentation du gout de la vie, rigolos sans frontière, investisseurs d'outre-espace, corps qui n'en font qu'à leurs têtes... Un extrait de rigolade mélangé à une rasade de bonne humeur ! Si la réalité vous dépasse, ne vous laissez pas abattre : sachez la rattraper !

  • En pleine crise du COVID, Jérôme Moucherot, le personnage fétiche de Boucq, part en guerre contre les Forces du Mal à travers une grande histoire inédite et un ensemble de dessins autour du Coronavirus où il tacle avec humour les dérives qu'on vient (et continue) de vivre. 
    Le tout accompagné de ses dessins parus sur le site du Monde et sa page Facebook. Le livre sera également le premier numéro d'une parodie de revue entre le comics US (d'où son titre: Comic-Boucq) et la revue d'actualité. Chaque chapitre alterne bandes dessinées et fausses pubs, annonces, courriers des lecteurs, etc., dans un esprit Charlie-hebdo revu façon Hara-Kiri, donc particulièrement délirant et drôle. 
    A noter : les déclarations contenues dans la rubrique: Rions un peu autour du COVID-19 sont authentiques en dépit de leur allure très Gorafi. De même les pétitions sont réelles et peuvent être signées (les liens sont actifs). 
    L'ouvrage composé de près d'une centaine de pages en majorité inédites ou jamais réunies en album présente la particularité de sortir directement en édition numérique afin de ne pas contribuer aux risques de surproduction. 

  • Whenever Jerome Moucherot ventures into the society jungle, it's always with the greatest ardor. Everyone has to eat, but when Loulou, the youngest of the Moucherot family, is swallowed by a shark, our madcap warrior will not stand idle. The time of cohabitation with predators is over!

  • New York, 1990. Pavel tient toujours son salon de tatouage. Sa protégée, Azami, est devenue policière et culturiste. Lors d'une intervention, elle découvre un bébé abandonné dans une poubelle. Incapable d'enfanter à cause des traitements qu'elle a infligés à son corps, elle décide d'adopter l'enfant. Pour le protéger, elle va remonter la piste d'un trafic de bébés, et découvrir qu'il semble lié à un mystérieux gang de femmes qui dévorent leurs ennemis. Étrangement, les fantômes du goulag dans lequel Pavel a grandi semblent être à l'origine de ces atrocités. Comme si l'univers, les codes et la violence du goulag avaient pris pour nouveau territoire les rues de New York.

  • Emprisonné en même temps que ses parents, c'est à l'âge de sept ans que Pavel a découvert l'enfer du goulag. Séparé des siens, il a dû apprendre à survivre seul. Quelques années plus tard, il connaît bien les règles qui régissent son univers: la violence permanente, l'incurie des gardiens, la toute-puissance des chefs de gangs,... Il sait que s'adapter et s'endurcir ne suffisent pas. Grâce à ses talents de tatoueur, il obtient la protection de Kiril la Baleine, le plus cruel des caïds. Mais s'allier avec le diable a toujours un prix...

  • Nom de code : « Dovev », c'est-à-dire « murmure » en hébreu. C'est tout ce que les services de contre-espionnage connaissent de l'espion qui vient d'entrer en action aux États-Unis sur l'ordre du Mossad, les légendaires services secrets israéliens. Apparemment, ceux-ci s'intéressent de près aux activités de Frank Giordino, le patron de la CIA à la réputation sulfureuse. L'enquête étant au point mort, le président Sheridan charge Samuel Amos d'en reprendre la direction...
    Le scénario tiré au cordeau de Didier Alcante est somptueusement illustré par François Boucq au sommet de son art. Ce thriller palpitant donne véritablement chair à l'un des personnages mythiques de la série XIII...

  • « Bouche du diable », c'est le surnom que vaut son bec-de-lièvre au jeune Youri, orphelin recueilli en Ukraine, dans les décombres de la guerre. Mais qu'importe, puisque la nation soviétique a rêvé un destin d'exception pour cet enfant perdu : devenir l'un de ses envoyés les plus secrets de l'autre côté du monde, dans l'enfer capitaliste américain. Et voilà comment Youri, alias Billy, débarrassé de son bec-de-lièvre mais la tête farcie de l'endoctrinement communiste, se retrouve en plein New York, acteur d'une guerre secrète qui fait aussi rage dans son propre esprit... Magnifiée par le trait flamboyant de Boucq et l'humanité à fleur de peau de Charyn, une somptueuse histoire d'espionnage et de destinée qui transcende avec grâce toutes les règles du genre.

  • Et le western devint légende...Le Bouncer et ses compagnons suivent la piste sanglante des assassins de Gretel. Prochaine étape : le canyon du fou, dont on prétend que personne ne peut le traverser sans perdre la raison, avant d'arriver dans le désert aride de Sonora et son trésor enfoui au pied de l'échine du dragon, ce cratère de météorite dont les crêtes évoquent la forme d'un dragon qui se mord la queue. C'est ici, dans ce lieu aux allures de fin du monde, que le Bouncer va devoir lutter pour sauver la petite Panchita des griffes de ses ravisseurs. Sans compter les autres épreuves qui se mettront sur sa route...Fin de la chevauchée fantastique du Bouncer à la rencontre des contrées les plus hostiles et des pires salopards de l'Ouest. Un western sauvage et sans limites, où les décors grandioses sont des personnages à part entière.

  • Et le western devint légende...Le Bouncer pensait couler des jours paisibles après s'être débarrassé de l'infâme Ugly John dans son pénitencier de Deep End. Mais il devrait savoir que la loi de l'Ouest est toujours impitoyable... À Barro City, l'horloger a été agressé et sa fille, Gretel, atrocement mutilée. Comment un type sans histoires et une petite si innocente ont-ils pu subir de telles atrocités ? En pourchassant les assassins, le manchot découvre que leur piste rejoint celle d'un trésor maudit au coeur du désert de Sonora au Mexique. Un lieu aride sur lequel courent de sombres légendes, si terrible que même les Indiens n'osent s'y aventurer. Bouncer pensait avoir déjà connu l'enfer. Mais il découvre que ce dernier a de multiples visages.Retrouvez le héros culte de Boucq et Jodorowsky dans une chevauchée fantastique à la rencontre des contrées les plus hostiles et des pires salopards de l'Ouest. Un western sauvage et sans limites, où les décors grandioses sont des personnages à part entière. De plus, les deux volumes de ce nouveau diptyque tant attendu paraîtront à seulement deux mois d'intervalle !

  • « Le western est un genre qui pousse le dessin très loin, et réclame une vraie maturité d'artiste. »François Boucq Grand Prix Angoulême 1998Le Bouncer est le propriétaire de l'Infierno, l'un des saloons de Barro City. Encore une de ces arides villes du Far West où l'étranger de passage trouvera plus facilement du whisky frelaté que de l'eau, et aura plus de chances de rencontrer la Mort que de tomber sur un filon d'or.Avec ses colts, un couteau ou avec ses poings, le Bouncer se défend pas mal pour un manchot. C'est pas qu'il soit violent, mais disons qu'il n'hésite pas à tuer pour défendre ce qui lui paraît juste et beau.Et cette fois encore, pour venger ceux qu'il aime, injustement victimes de la fureur des temps mythiques de la conquête de l'Ouest, c'est en Enfer que le Bouncer va devoir faire un aller-retour...Les éditions Glénat sont heureuses d'accueillir en leur sein la suite des aventures du Bouncer, créé par deux auteurs au moins aussi cultes que leur personnage... Une nouvelle aventure sanglante et grandiose, qui verra sa fin dans un deuxième album  à paraître en 2013. 

  • Les héros reviennent toujours de l'Enfer !S'il veut faire juger Pretty John pour ses crimes, le Bouncer va d'abord devoir s'évader du pénitencier de Deep-End dans lequel il se retrouve pris au piège. Située au beau milieu d'un désert brûlant infesté de crotales et autres joyeusetés, cette prison est un trou à rats de la pire espèce régie par ses propres règles. Une véritable cour des miracles qui rassemble la plus belle bande de salopards de tout l'Ouest. Et c'est le diable en personne qui règne ici en maître ! Pas facile de sortir de ce guêpier, surtout quand on a une horde sauvage à ses trousses...Fin du diptyque sanglant et grandiose initié par le tome 8 dans lequel le héros culte de Jodorowsky et Boucq a fort à faire s'il veut faire triompher la justice. Non, Bouncer, cette fois-ci, on ne donne pas cher de ta peau !

  • Né à l'aube des années 1990 dans les pages de (À Suivre), Face de Lune met en scène une île dont la population vit sous un joug dictatorial, en proie à des vagues gigantesques qui ravagent tout sur leur passage. Une île en attente d'un sauveur. Lequel sera un personnage sans visage, capable de dompter les vagues. Récit graphiquement très ambitieux dont le scénario interroge, en creux, l'histoire du XXe siècle, Face de Lune a ouvert le bal de 20 années de collaborations fructueuses entre François Boucq et Alejandro Jodorowsky : la rencontre de deux géants du 9e Art.

  • L'air du temps façon François Morel, c'est une centaine de chroniques mordantes, salutaires, souvent assassines, toujours réjouissantes.
    Un ministère du Rire en France ?
    Des conseils pour lutter contre la gueule de bois ?
    Et pourquoi pas un hymne au camembert ?
    Chaque vendredi matin sur France Inter, François Morel récidive.
    Quelques minutes pour croquer l'époque dans ce qu'elle a de pire, et parfois de meilleur. Quelques minutes pour rire de tout, sans limites, et se consoler de la bêtise.
    Trait caractéristique des grands humoristes, Morel sait manier la plume aussi bien que le jeu. Ses chroniques sont une remarquable réussite d'écriture, d'humour et de poésie.

  • Une femme, un magicien doté d'étranges pouvoirs et une petite fille parcourent le monde en présentant des numéros inouïs. Mais la petite fille grandit et le démoniaque magicien veut en faire sa femme. Entre rêve et réalité, cette BD raconte leurs amours tumultueuses dans un New York de cauchemar.

empty