• L'Évangile de Jean présente un portrait de Jésus qui lui est propre. En théologien et en poète, il exploite la parabole du père et du fils, déjà connue des autres Évangiles. Au titre de fils, Jésus est envoyé par le père et mandaté pour accomplir son oeuvre. L'expression « faire l'oeuvre de Dieu » devient ainsi une formule christologique précise. On en comprendra sans peine ensuite la portée éthique. L'essai que nous présentons met en valeur pour la première fois ce concept fondamental du IVe Évangile. Au moyen de l'étude de plusieurs grands textes johanniques et de thèmes voisins, il cherche à en tracer les contours et à en définir le contenu. L'oeuvre de Dieu accomplie par Jésus, puis par tout homme qui croit, s'apparente à l'oeuvre d'art ; elle est oeuvre d'amour, au plus haut niveau de l'agir humain.

  • L'Évangile de Jean présente un portrait de Jésus qui lui est propre. En théologien et en poète, il exploite la parabole du père et du fils, déjà connue des autres Évangiles. Au titre de fils, Jésus est envoyé par le père et mandaté pour accomplir son oeuvre. L'expression « faire l'oeuvre de Dieu » devient ainsi une formule christologique précise. On en comprendra sans peine ensuite la portée éthique. L'essai que nous présentons met en valeur pour la première fois ce concept fondamental du IVe Évangile. Au moyen de l'étude de plusieurs grands textes johanniques et de thèmes voisins, il cherche à en tracer les contours et à en définir le contenu. L'oeuvre de Dieu accomplie par Jésus, puis par tout homme qui croit, s'apparente à l'oeuvre d'art ; elle est oeuvre d'amour, au plus haut niveau de l'agir humain.

empty