Littérature générale

  • Ainsi parlait Zarathoustra « Cette oeuvre est complètement à part. Ne parlons pas ici des poètes : peut-être n'y a-t-il jamais rien eu qui soit d'une telle surabondance de force. Ma notion du "dionysiaque" s'est faite ici action d'éclat ; comparé à elle, tout autre agir humain apparaît misérable et limité. Qu'un Goethe, qu'un Shakespeare ne sauraient respirer un seul instant dans cette atmosphère de passion et d'altitude, que Dante, auprès de Zarathoustra, ne soit qu'un croyant, et non quelqu'un qui commence par créer la vérité, un esprit qui gouverne le monde, un destin -, que les poètes du Véda soient des prêtres et pas même dignes de dénouer les chaussures de Zarathoustra, voilà qui n'est encore qu'une litote et ne donne aucune idée de la distance, de la solitude azuréenne où vit cette oeuvre » (Nietzsche, Ecce Homo, « Pourquoi j'écris de si bons livres »).

  • Dès les années 1880, Friedrich Nietzsche projette un ouvrage qui exposerait sa philosophie, mais il l'abandonne en 1888. Juste après sa mort, sa soeur Élisabeth établit le texte à partir de fragments, selon le plan laissé par l´auteur en mars 1887 : ainsi est publié La Volonté de puissance. Essai de transmutation de toutes les valeurs, considéré un temps comme majeur, notamment par Heidegger et Deleuze, puis tenu pour un montage falsificateur. Le Nihilisme européen forme la première partie des quatre livres annoncés : ce sont 86 fragments qui dressent un bilan de la situation philosophique de l´Occident moderne à la fin du XIXe siècle, caractérisé par le nihilisme d´une société malade, épuisée, décadente, « où le faible se nuit à lui-même ». Nietzsche analyse l´essence du nihilisme comme une dévalorisation de la vie et de l´existence. Il y voit trois responsables (le christianisme, l´esprit rationnel et critique) et leur donne un nom (entre autres : Kant, Rousseau, Schopenhauer, Wagner). Une édition annotée et postfacée par Jérôme Solal.

  • Beyond Good and Evil

    Friedrich Nietzsche

    • Capstone
    • 16 Décembre 2019

    A deluxe, high-quality edition of Friedrich Nietzsche's seminal work  Beyond Good and Evil is one of the final books by German philosopher Friedrich Nietzsche. This landmark work continues to be one of the most well-known and influential explorations of moral and ethical philosophy ever conceived. Expanding on the concepts from his previous work Thus Spoke Zarathustra, Nietzsche adopts a polemic approach to past philosophers who, in his view, lacked critical sense in accepting flawed premises in their consideration of morality. The metaphysics of morality, Nietzsche argues, should not assume that a good man is simply the opposite of an evil man, rather merely different expression of humanity's common basic impulses. Controversial in its time, as well as hotly debated in the present, Nietzsche's work moves beyond conventional ethics to suggest that a universal morality for all human beings in non-existent - perception, reason and experience are not static, but change according to an individual's perspective and interpretation. The work further argues that philosophic traditions such as "truth," "self-consciousness" and "free will" are merely inventions of Western morality and that the "will to power" is the real driving force of all human behaviour. This volume: Critiques the belief that actions, including domination or injury to the weak, can be universally objectionable Explores themes of religion and "master and slave" morality Includes a collection of stunning aphorisms and observations of the human condition Part of the bestselling Capstone Classics Series edited by Tom Butler-Bowdon,this collectible, hard-back edition of Beyond Good and Evil provides an accessible and insightful Introduction by leading Nietzsche authority Dr Christopher Janaway. This deluxe volume is perfect for anyone with interest in philosophy, psychology, science, history and literature. 

  • Livre « à part », comme Nietzsche le nomma lui-même. Dans Ainsi parlait Zarathoustra apparaissent pour la première fois des thèmes comme la volonté de puissance ou le surhomme. Ces idées comptent au nombre de celles qui ont le plus fortement marqué la pensée contemporaine. « Lorsque Zarathoustra fut âgé de trente ans, il quitta son pays, et le lac de son pays, et il s'en fut dans la montagne. Là jouit de son esprit et de sa solitude et dix années n'en fut las. Mais à la fin son coeur changea, -et un matin, avec l'aurore, il se leva, face au soleil s'avança... », Friedrich Nietzsche.

empty