• Qu'est-ce qu'un dieu ? Et d'abord qu'est-ce que le divin ? À ces interrogations l'auteur entend apporter des éléments de réponse objectifs, que l'Histoire et la littérature grecques, l'archéologie, l'épigraphie, la philosophie et même la linguistique offrent à l'observateur attentif. Mais aussi les dieux apparaissent dans cet ouvrage sous un jour différent de celui auquel nous ont habitués les mythologies classiques, tandis que les génies retrouvent la place que l'on aurait toujours dû leur laisser. Et s'éclairent les Mystères, d'Éleusis ou d'ailleurs, comme l'enseignement dit d'Orphée ou l'idée que l'on se fit d'une vie après la vie.

  • Qui connaît Timothée de Milet, pourtant l'un des plus grands musiciens et poètes grecs de la fin du Ve siècle avant J.-C. et de la première moitié du IVe ? Même la découverte, en Égypte, d'un important papyrus de ses Perses ne lui a pas rendu la place qu'il méritait. Le présent livre n'en sera que plus utile. Réédités, traduits, commentés, tous les fragments de Timothée, dont un fragment musical, grâce à lui deviennent accessibles. Il offre également la synthèse la plus complète sur un auteur longtemps méconnu, replacé dans l'univers poétique et musical qui fut le sien.

  • L'athéisme n'est pas condamnable en matière de poésie. Du moins l'espère-t-on, car l'auteur de ce livre a voulu montrer que l'existence d'Hésiode, à vrai dire suspectée depuis un certain temps, n'est pas plus vraisemblable que celle d'Homère. Poète de la vieille Grèce, héritier d'une antique tradition, Hésiode n'est pas un individu, un auteur réel, mais une figure tutélaire. Est d'Hésiode tout ce qui porte une certaine empreinte, l'« empreinte hésiodique » dont parlent des auteurs antiques. C'est dire à quel point était erronée la lecture longtemps faite de La Théogonie ou, surtout, des Travaux et les Jours, et qu'il y faut chercher autre chose que l'oeuvre d'un paysan poète. Mais c'est dire également que l'ensemble de la poésie grecque dite épique est à reconsidérer à partir de cette conception, qui permet de résoudre la plupart des difficultés rencontrées.

  • Et si l'on avait tort de ne plus guère attacher d'importance aux Vies d'Homère qui nous ont été conservées ? Parfois contradictoires, invraisemblables, elles tiennent du roman. Certes, mais n'est-ce pas en cela, précisément, qu'elles doivent retenir l'attention ? Car un roman peut n'être pas fait seulement pour le loisir ; il peut aller plus loin que la mince ligne des faits, réels ou inventés, pour atteindre une profondeur à laquelle ne parvient pas la biographie scientifique, celle qui relève de l'Histoire. Tel est bien le cas du roman d'Homère, dont sont ici montrés la richesse et l'intérêt, du roman d'Homère qui raconte une autre histoire que celle d'un vieux poète aveugle.

  • Voyage dans le temps et dans l'histoire, voyage dans les profondeurs de l'imagination, le présent ouvrage entend remonter jusqu'à la source la plus lointaine de l'épopée grecque. Le voyage est aussi une invitation à une autre lecture d'Homère : le vieux poète est le plus actuel et l'un de ceux dont le chant éveille en nous l'écho le plus puissant.

empty