• Avec le seul souci de la vérité un homme qui ne ménage personne, pas même lui, ose apporter un document vécu et sans fard sur les problèmes des prisons, du sexe et surtout de l'avortement. Il sera désormais difficile de juger de ces problèmes et de prétendre les résoudre sans avoir lu « Je suis un avorteur ». Le lecteur va aussi lire l'histoire d'une condamnation « sollicitée » qui en 1942, en pleine campagne antisémite et en France occupée n'était pas sans quelques relents d'Affaire Dreyfus.

empty