Magnard

  • Ce recueil polyphonique, placé sous le signe du cubisme, révèle l'originalité d'une écriture affranchie des règles de la versification classique et entraîne le lecteur dans des voyages à travers le temps et l'espace. La célébration lyrique de l'ivresse poétique, de l'ivresse de la vie, transfigure le quotidien : « Et tu bois cet alcool brûlant comme ta vie/Ta vie que tu bois comme une eau-de-vie ("Zone").
    Notions littéraires : Le vers libre ; la poésie symbolisteContextualisation : Le futurismeHistoire des Arts : Le cubisme
    OEuvre du rabat : Vlaminck

empty