Ink book

  • Apollinaire l'intégrale : OEuvres majeures avec illustrations et annexes enrichies (Format professionnel électronique © Ink Book édition). Nouv.

    Le 2 août 1914, l'État français donne l'ordre de mobilisation générale. Immédiatement Guillaume Apollinaire souhaite s'engager au sein des forces armées. Faute de nationalité française, le conseil de révision ajourne sa demande. Apollinaire, en proie au plus grand désarroi, accepte l'invitation de son ami Siegler-Pascal et l'accompagne à Nice. «Un jour de fin septembre [...] Apollinaire déjeunait en agréable compagnie dans la meilleure auberge de Nice, chez Boutteau. [...] Une Parisienne les avait rejoints, une petite personne piquante, volubile et rieuse, à la chevelure acajou, passée au henné, coupée court aux yeux effrontés et battus.» (Laurence Campa, Guillaume Apollinaire, Gallimard, 2013) «Vingt-quatre heures se sont à peine écoulées depuis cet évènement que déjà l'amour m'abaisse et m'exalte tour à tour si bas et si haut que je me demande si j'ai vraiment aimé jusqu'ici.» (Lettres du poète à Lou, 28 septembre 1914). Le 5 décembre, Guillaume Apollinaire réussit enfin à se faire incorporer au 38e régiment d'artillerie de campagne de Nîmes.
    L'intégrale d'Apollinaire, relues, corrigées, mises en forme et enregistrées au Format professionnel électronique © Ink Book édition.
    Contenant :
    OEuvres poétiques : - Le bestiaire ou cortège d'Orphée (1911) - Alcools (1911) - Calligrammes : poèmes de la paix et de la guerre (1913-1916)
    OEuvres en prose de fiction :
    - L'Hérésiarque & cie (1910) - La fin de Babylone (1914) - Les trois Don Juan (1915) Romans érotiques : - Les onze mille verges ou les Amours d'un Hospodar (1907) - Les exploits d'un jeune don Juan (1911)Théâtre : - Les mamelles de Tirésias (1917) - Essais et articles :L'esprit nouveau et les poètes (1917)

  • Il est évident que ce livre n´est pas recommandé aux plus jeunes lecteurs, mais je le conseillerais à ceux qui connaissent Apollinaire uniquement par ses textes plus « classiques », aux admirateurs du marquis de Sade qui aurait très bien pu écrire ce livre et enfin à tous les curieux qui voudraient lire un texte qui est clairement pornographique mais qui ne peut naturellement se réduire à ceci...

empty