• A l'intention des usagers, des familles et des professionnels de la psychiatrie et de l'action sociale, cet ouvrage donne une lecture claire des lois constituant le cadre psychiatrique contemporain. La loi du 11-2-2005 qui reconnait le handicap psychique dessine pour la psychiatrie une situation porteuse d'espoir. En effet, sous l'impulsion d'un mouvement émanant de familles et d'anciens malades, il semble qu'une créativité sociale vienne au secours d'une psychiatrie qui aurait perdu ses repères. De façon paradoxale , la psychiatrie et l'action sociale, qui s'excluaient mutuellement jusqu'à maintenant, sont amenées à se féconder aujourd'hui avec la reconnaissance de la parole des personnes en situation de handicap psychique.

    Guy Baillon est psychiatre des hôpitaux (Bondy)

  • La tourmente des débats actuels sur la psychiatrie accroît de façon inacceptable la souffrance des malades, celle de leur famille, et inquiète l´opinion de façon injustifiée.  Il est temps de montrer que les clés pour comprendre la folie sont à notre portée, que de nouvelles idées et de nouveaux arguments permettent d´en parler autrement, en termes humains, démythifiant l´idée de danger et la peur qu´elle entraine, ouvrant des perspectives passionnantes sur le plan des connaissances et des échanges sociaux. La loi récente du 11-2-2005 sur « l´égalité des chances pour l´accès aux soins et à la citoyenneté des personnes en situation de handicap » comble la lacune des appuis sociaux; il est temps de l´appliquer réellement et de ne pas laisser l´inégalité s´installer là aussi. Il est temps d´écarter avec force le projet de loi 2010 sur la psychiatrie et de nourrir une vision nouvelle de la Santé Mentale dans un « projet-cadre » associant soins de proximité et appuis sociaux, projet qui tout en accueillant les techniques modernes tienne compte d´abord de la dimension humaine pour toute réponse à la folie et à ses souffrances. Cet ouvrage participe à l´information des citoyens et de leurs élus sur la Santé Mentale (c´est-à-dire l´ensemble associant psychiatrie et action sociale) pour permettre le débat national et soutenir la démarche des usagers et des familles. Par ailleurs, Guy Baillon propose une nouvelle introduction dans le champ de la folie à tous ceux qui se préparent aux professions de la Santé Mentale, et une ouverture pour les acteurs chevronnés.

empty