• "Dans Sofa, je n'ai pas pu garder les vrais prénoms car si je l'avais fait il y aurait un seul prénom. Tous les personnages s'appelleraient Hélèna. Ce ne serait pas facile pour s'y reconnaître. La fille qui hérite des problèmes de sa mère c'est moi. La mère qui ne peut pas s'empêcher d'emmerder sa progéniture c'est moi aussi. Le petit ami qui adore jouer au ping-pong c'est encore moi. Le type qui collectionne des petits bidules en plastique c'est toujours moi et l'ami d'enfance qui raconte les vieilles histoires c'est moi, moi et moi. J'ai donc dû inventer des prénoms."

  • Habiter la ville, habiter sa vie, s'habiter... tout court.
    Avec ces quatorze nouvelles immobilières, Hélèna Villovitch poursuit la chronique d'une génération précaire, la sienne. La quête d'un logement nourrit chaque mésaventure, cruelle ou burlesque, de ce recueil : entre vagabondage insouciant, co-location à l'étroit, échange d'appartements, troubles du voisinage, endettement à long terme et culbute spéculative. Autant de cloisonnements existentiels qui pèsent sur les personnages, accusent leur solitude, les minent de l'intérieur.
    Maniant la satire avec bienveillance, Hélèna Villovitch sonde les illusions perdues et les calculs égoïstes de notre époque, sans oublier jamais d'y glisser un grain de folie douce.

  • Un couple se défait, sur fond d'édition et de littérature. Elle travaille à la correction d'un gros annuaire, pendant que lui cherche un emploi. En vain, jusqu'au jour où des amis l'encouragent à suivre une formation de correcteur, à la suite de laquelle il est embauché dans une maison d'édition. Entre-temps, la roue a tourné, ils se sont séparés, et c'est elle qui est en manque de travail. Alors que leurs chemins professionnels se recroisent, elle va le découvrir sous un nouveau jour... mais plus tatillon que jamais.

  • Et si on mangeait les Legrand ? Nouv.

    Quel enfant n'a jamais rêvé d'un monde sans parents ? Mais alors, comment s'organiser ? Comment se nourrir et s'occuper ? Surtout, comment savoir qui doit faire la vaisselle ?

    Pour répondre à ces questions essentielles, les sept protagonistes de ce conte pour adultes testent différents modèles de société sur leurs étranges voisins, les Legrand.

    De son écriture faussement naïve et pleine d'humour, Hélèna Villovitch saisit les subtilités de la cruauté enfantine, dans un univers inquiétant qui n'est pas sans rappeler l'absurdité du nôtre.

empty