• « Il arrive toujours un moment où le ballon gonflé à l'hydrogène s'envole de la main d'un enfant, et ce moment est toujours suivi de pleurs. Le ballon monte, monte dans le ciel... ça y est ! On ne le distingue plus... et le coeur du petit garçon qui est trop lourd pour le suivre restera lourd longtemps. Bien sûr, je n'arriverai pas à retenir à bras-le-corps toute mon enfance qui s'échappe dans ce ballon, pourtant je ressens un immense besoin d'essayer de rejoindre tout ce qui est déjà parti. Il est certes paradoxal de chercher dans le sol ce qui s'est évanoui dans les airs, mais n'ayant de toute façon pas le choix des possibilités, je me sens plus enclin à trouver dans la terre ce que je suis encore moins sûr de retrouver dans le ciel. »

  • « Il arrive toujours un moment où le ballon gonflé à l'hydrogène s'envole de la main d'un enfant, et ce moment est toujours suivi de pleurs. Le ballon monte, monte dans le ciel... ça y est ! On ne le distingue plus... et le coeur du petit garçon qui est trop lourd pour le suivre restera lourd longtemps. Bien sûr, je n'arriverai pas à retenir à bras-le-corps toute mon enfance qui s'échappe dans ce ballon, pourtant je ressens un immense besoin d'essayer de rejoindre tout ce qui est déjà parti. Il est certes paradoxal de chercher dans le sol ce qui s'est évanoui dans les airs, mais n'ayant de toute façon pas le choix des possibilités, je me sens plus enclin à trouver dans la terre ce que je suis encore moins sûr de retrouver dans le ciel. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La rencontre avec un mystérieux érudit, celui que l'on nomme le père Albert, l'amène à arpenter les paraboles, comme on visite un musée, se délectant devant chaque toile, traquant les moindres détails, tels des signes semés sur la route du divin. Ce superbe conte philosophique, véritable parcours initiatique, ouvre à chacun la porte des énigmes de la connaissance, invitant le lecteur à remonter aux sources du christianisme, au pays de la Torah. Porté par une joie profonde, Henri Tisot signe là un livre inspiré et inspirant, souvent bouleversant. Une leçon d'amour et de sagesse, comme l'atteste la lettre que lui adressa André Chouraqui après avoir lu La Rencontre : Vous témoignez avec ferveur pour la réconciliation et la paix.

  • Fidèle à ses origines provençales, à son accent, Tisot nous entraîne hors de notre triste monde dans la crèche de l'enfance.

empty