• Infiltrer Hugo Meunier

    Hugo Meunier

    Quand je parle à Janette Bertrand de la prémisse de mon enquête sur la vie des vedettes - n'y a-t-il pas trop d'autobiographies? N'est-ce pas là un effet pervers du vedettariat? - elle me rabroue. Lorsque j'ajoute que je veux du même souffle écrire mon autobiographie avec une bonne dose de mauvaise foi, car je suis aussi animé d'une petite envie d'entrer au panthéon des personnalités québécoises, son jugement est impitoyable: «Tu ne peux pas non plus le faire juste pour te moquer ! Ton éditeur veut sûrement en vendre et pour ça tu dois respecter le public (là-dessus, elle a raison, ce type ne pense qu'à s'enrichir). Si tu écris aux gens qu'ils achètent de la merde, ils vont se sentir insultés et se dire : quoi? ce Hugo Meunier trouve que je suis cave parce que j'achète la bio de Maxim Martin!?»

  • Le succès sourit enfin au patron, quarante ans, fraîchement nommé à la tête d'un média numérique en plein essor. Ce père de famille hétéronormatif caucasien et marié a tout pour réussir... dans les années 1980. Malheureusement pour lui, ses employés sont presque tous nés au tournant du millénaire. Mais qui diable sont ces gens qui réclament des toilettes non genrées? Qui dirige vraiment cette salle de nouvelles, et pourquoi de violents incidents inexplicables frappent-ils soudainement des représentants de la génération X ?

  • Journaliste à La Presse, Hugo Meunier s'est infiltré pendant trois mois dans une succursale de Walmart, au nord de Montréal. Pendant sa vie d'« associé », il a tenu un journal dans lequel il a consigné avec humour les anecdotes de son quotidien. Les célèbres cris de ralliement, les clients déchaînés, les palettes qui s'écroulent, les absurdes séances de formation, il décrit avec un remarquable sens du détail tout ce qui ponctue les journées de travail des petits salariés de la plus grande entreprise de commerce de détail de la planète.

  • Une sacoche volée.
    Un message envoyé trop vite.
    Des réminiscences du secondaire.
    Deux vieux ennemis réunis.
    Une panne d'électricité d'apparence anodine.
    Un frère et une soeur en cavale.
    Un bal des finissants raté.

    Sept autrices et auteurs, sept nouvelles, une idée: Oups! Mauvaise fenêtre.

empty