• « Le féminin est un entraînement radical à la liberté. » Dans cet essai subversif écrit d'une plume joyeuse, fiévreuse, Isabelle Sorente prend le contrepied de l'axiome qui fait de la femme le « sexe faible », pour révéler la puissance acquise au fil des siècles et au cour des contraintes : le conditionnement du féminin se renverse pour devenir une force, un exercice spirituel d'un genre nouveau qui ouvre sur des perspectives d'action inédites.

empty