• Ouessant  : une île balayée par des vents contraires.
    Astrid, 23 ans, dessinatrice de bandes dessinées, vient de s'y installer dans la maison que lui a léguée son grand-père.
    Elle y retrouve Erwan, son amour d'adolescence, le séduisant «  seigneur  » de l'île, qui vit dans un manoir non loin de sa modeste demeure. Bonheur, il ne l'a jamais oubliée.
    Mais, sur leur amour, plane une ombre, celle de Marthe, l'ancienne gouvernante du manoir, qui a décidé de tout faire pour les séparer.
    Y parviendra-t-elle  ?
     
    Janine Boissard, une des romancières françaises les plus populaires, est l'auteur de dizaines de romans qui ont séduit plusieurs générations de lecteurs.

  • Elles sont quatre soeurs, entre douze et vingt-deux ans. Claire la princesse, qui rêve d'être mannequin  ; Bernadette l'indomptable, passionnée par la défense des arbres, ces seigneurs  ; Pauline qui rêve d'écrire et Cécile, la poison, incorrigible accro à son portable. Elles ont un père médecin, une mère «écouteuse» et vivent à La Marette, une maison entourée d'un jardin, non loin de la ville. On y rit, on y pleure, on s'y brouille et s'y réconcilie, mais avent tout on s'y sent bien.
     
    Avec Les quatre filles du docteur Moreau, Janine Boissard fait revivre L'esprit de famille, saga culte des années soixante-dix, en lui donnant les couleurs d'aujourd'hui. Poussez la porte de La Marette, entrez dans cette famille. C'est la vôtre.

  • - 62%

    Que se passe-t-il lorsque le poids des secrets est si lourd à porter? Au coeur de la Provence, Aude tente de dénouer les fils de sa vie : qu'est-il arrivé à son mari ? Pourquoi ses souvenirs lui échappent ? Drames, mystères et affaires familiales se déploient dans le nouveau roman de Janine Boissard.
    Aude a 23 ans, elle est l'épouse d'un parfumeur connu à Grasse. Et voilà que ce matin, elle se retrouve à l'hôpital, privée d'une partie de sa mémoire. Elle apprend qu'on l'a retrouvée, inanimée, sur un chemin désert. Non loin, la voiture de son mari, portières ouvertes, vide. Quel leur est-il arrivé?
    Avec l'aide d'un psychiatre, elle va tenter de recouvrer sa mémoire. Mais le veut-elle vraiment? Avec le retour de ses souvenirs, ne devra-t-elle pas faire face à une redoutable vérité?
    Un suspense haletant et une belle histoire d'amour dans les paysages parfumés de la Haute Provence.

  • Lila et Adèle sont soeurs. Belle, brillante, passionnée, Lila ne rêve que de mener la grande vie. Hélas elle est victime de bipolarité, cette terrible maladie où le meilleur côtoie le pire. Adèle est douce, tendre, responsable. Les années passant, de lourds soupçons pèsent sur Lila. Autour d'elle, plusieurs événements tragiques, toujours liés à des affaires d'argent. Mais sans jamais la moindre preuve. Voyant sa soeur s'attaquer à celui qu'elle aime, les yeux d'Adèle s'ouvrent enfin. Menant une discrète enquête, elle découvre la vérité. Mais cela suffira-t-il à sauver Vivien ? C'est dans les beaux paysages du Périgord Noir, où flottent les arômes de truffe et de bon vin, que se passe cette histoire de famille comme Janine Boissard excelle à les raconter, mêlée d'un suspense qui ne faiblit jamais. Janine Boissard est l'une des romancières françaises les plus populaires. Elle a signé plus de quarante romans qui ont été autant de succès.

  • Puisque tu m'aimes

    Janine Boissard

    • Fayard
    • 3 Juin 2020

    Nous sommes à Montsecret, petite bourgade de Basse-Normandie. Les villageois sont en émoi. Quel inconscient, quel criminel s'amuse-t-il à mettre le feu lors de repas de noces, au risque de faire de nombreuses victimes innocentes  ? Voilà plusieurs fois qu'il sévit. Les gendarmes sont sur les dents.
    Lou, 17 ans, est jeune pompier volontaire. Son ami de coeur, Stan, photographe et profileur. Ils ont décidé de mener l'enquête, épaulés par l'oncle de Lou, chef d'une caserne voisine, héros admiré de tous.
    Un terrible danger les guette.
     
     
    Janine Boissard a publié plus de quarante livres qui ont fait d'elle une des romancières françaises les plus aimées.

  • Elle s'appelle Line, elle a la cinquantaine et elle vient de perdre son mari. Afin de pouvoir garder sa belle maison avec jardin, près d'Angers, elle a décidé de la partager avec trois locataires. Mais alors qu'elle visait une joyeuse et enrichissante cohabitation, c'est l'enfer qui va s'inviter avec la jeune Priscille - ange ou démon ? -, qui cache un redoutable secret de famille. Line en sortira-t-elle indemne ?  « La maison », mot magique, lieu de rencontre et de dialogue, est le personnage central de cette comédie où les fous-rires alternent avec les larmes. Du pur Janine Boissard.  Janine Boissard est l'une des romancières françaises les plus populaires. Elle a signé plus de quarante romans qui ont été autant de succès.

  • Au plaisir d'aimer

    Janine Boissard

    Papa est mort hier dans le château portant son nom, Fortjoie. Et maintenant, c'est à nous, mes soeurs et moi, de tout faire pour respecter son dernier voeu : conserver le domaine et, surtout, continuer à y accueillir des jeunes peintres. Pas facile avec des comptes en banque vides et un château qui tombe en ruine.
    Heureusement, on peut compter sur nos artistes pour nous aider en mettant leur talent à la disposition des belles et riches dames de Poitiers.
    Mais, dans le secret des ateliers, des intrigues se nouent... Scandale, vengeance : cette fois, est-ce la mort de Fortjoie ?
    Rire, insolence, plaisir de vivre et d'aimer sont au coeur de ce roman joyeusement libertin. Une bouffée d'air frais dans un monde triste et grincheux.

  • « On se tait, on se tient. » Telle est la devise des Saint-Junien. L´arrivée de Nils, « l´enfant prodigue » que personne n´attendait, va faire voler en éclats l´unité de cette famille en apparence si parfaite...Un beau château entouré de vignes, près de Cognac dans les Charentes : c´est celui d´Edmond de Saint Junien, exploitant du « nectar des dieux ». Autour de lui et de sa femme Delphine, leurs trois enfants et leur propre famille vivent sur le domaine. Une seule absente, leur fille Roselyne, qui s´est enfuie le jour de sa majorité, bien des années plus tôt, qui n´a plus jamais donné de nouvelles et qui vient de mourir.

    Quand débarque Nils, le fils de Roselyne (dont personne ne connaissait l´existence), la surprise est de taille - bénédiction pour les uns, méfiance pour les autres. D´emblée, Nils gagne le coeur de ses grands-parents, et de sa cousine Fine, dont il tombe amoureux au premier regard. Charmant, intelligent, il semble se faire rapidement adopter par tous. Jusqu´au jour où un drame affreux se produit : Maria, la fillette des gardiens, est retrouvée assassinée dans la cabane qu´Edmond vient de faire construire à Nils pour ses 18 ans. Et tout l´accuse... Malgré ses protestations d´innocence, Nils est condamné. Libéré pour bonne conduite avant la fin de sa peine, il revient au château, bien décidé à démasquer le vrai coupable, dont il connaît l´identité. Il a enfin entre les mains la preuve qu´il a cherchée pendant des années. Il peut donc faire éclater la vérité. Éclater est le mot : en dévoilant le nom de l´assassin, il risque de briser le coeur de ceux qui lui ont tout donné, qui sont toujours restés à ses côtés, ses grands-parents...

  • Entre «L'esprit de famille» et «Marie-Tempête», le combat d'une femme et d'une mère, lancée dans la guerre impitoyable de la politique locale.0300Rien n´a préparé Charlotte, épouse d´un industriel strasbourgeois et mère heureuse de trois enfants à se lancer dans la politique. Pourtant, la mort brutale de son père l´oblige à retourner dans le village de son enfance où elle découvre avec stupéfaction que l´entreprise familiale de jouets en bois est au bord de la faillite et que son père allait être chassé de son poste de maire dont il était si fier. L´homme qui veut profiter de cette situation et détruire la paix du village pour y implanter un hypermarché est justement celui à cause duquel elle a fui quand elle avait vingt ans. Charlotte refuse d´accepter cette situation. Pour l´honneur de son père, pour l´amour de son village et de ses habitants, elle va tenter de sauver l´entreprise paternelle et briguer le fauteuil de maire.Mais cette décision jette le trouble dans son existence paisible. Son mari ne comprend pas l´activisme soudain de sa femme et le ressent comme une infidélité inacceptable. La famille se déchire... Julie, la fille aînée, prend le parti de son père ; Nicolas, le fils, et Millie, la petite dernière, la battante, celle qui rêve d´être un jour journaliste d´investigation, se lancent aux côtés de leur mère sans l´ombre d´une hésitation.Après les accusations d´incompétence, viennent les menaces, les intimidations, les ragots, les calomnies les plus viles, le chantage. Charlotte va apprendre à se bagarrer, à rendre coup pour coup. Elle va apprendre à faire le tri entre les amis et les ennemis, à déjouer les traquenards de la vie politique locale, à mesurer les vrais enjeux derrière les discours mensongers. Si l´on retrouve à travers le personnage de Charlotte le ton et l´univers qui plaît tant au large public de Janine Boissard, on découvre aussi avec bonheur la voix de Millie, la fille cadette. Cette adolescente battante est une Zazie alsacienne qui découvre et décrit le monde qui l´entoure avec une lucidité rare et une franchise qui lui vaudra bien des déboires. Elle sera pour sa mère la plus efficace des collaboratrices... mais aussi la plus dérangeante.

  • Toi, Pauline

    Janine Boissard

    • Fayard
    • 24 Avril 2019

    Et revoilà Pauline, dont on fête aujourd'hui les dix-neuf ans. Son rêve de toujours  ? Ecrire. Mais où trouvera-t-elle la confiance qui lui manque pour se lancer  ?
    Dans les bras de Paul, son nouvel amour, et comme elle artiste blessé.
    Quant à l'inspiration, elle la trouvera au sein même de sa famille.
    Dans l'héroïsme de Claire, prenant la défense d'une grand-mère attaquée par des voyous dans le RER. Dans l'incroyable et courageux combat de Cécile, volant au secours d'une amie de collège victime de harcèlement. Et dans le coeur brisé de celle que tous croyaient si forte  : Bernadette.
    C'est tout ça, La Marette.
     
    Toi, Pauline est la suite (et la fin) des Quatre filles du docteur Moreau, nouvelle version de L'esprit de famille qui valut à Janine Boissard un immense succès.
     
     
    Auteur de plus de quarante ouvrages qui furent autant de succès, Janine Boissard est l'une des romancières françaises les plus populaires.

  • Où l'on retrouve Margaux Lespoir, l'héroïne d'Une femme en blanc, l'un des plus grands succès de Janine Boissard.0300Quand nous avons laissé Margaux Lespoir, elle était chirurgien en Bourgogne. Son hôpital n'était plus menacé, l'opération de la jambe de son fils avait réussi, et elle avait trouvé l'amour avec le restaurateur Bernard de Montpensy. Un grand bonheur, donc, enfin, et la naissance d'une petite Aurore pour le couronner. Et puis un jour, tout s'est écroulé : Bernard, renversé par un camion, amené sur la table d'opération de Margaux, qui n'a pu le sauver. C'était il y a trois ans. Margaux a alors rangé à jamais sa blouse de chirurgien, et a quitté la Bourgogne pour Paris. Elle a été embauchée au ministère de la Santé, où elle s'occupe des problèmes d'enfance. C'est là que nous la retrouvons.Elle est chargée d'élucider le suicide d'une petite fille de onze ans, qui s'est jetée du grenier de la Maison des enfants, une association auxerroise s'occupant d'enfants à problèmes. La mère a porté plainte. Si Margaux détermine qu'il y a eu négligence, le ministère fera fermer l'établissement. Retourner en Bourgogne n'enchante pas Margaux, qui doit affronter là-bas le fantôme de l'homme dont elle n'a jamais fait le deuil. Mais dès sa première visite à la Maison des enfants, elle est envoûtée. Ils sont une dizaine, avec des problèmes plus ou moins graves, tous attachants, tous en demande. Les cadres de l'association ? Un directeur, formidable, qui a mis tout son argent dans le projet, une cuisinière généreuse, un pédiatre et une psychomotricienne, éducateurs attentionnés et inventifs. Une solidarité sans faille unit tous ces gens, pour les enfants. Et quand Margaux détermine que le suicide de la fillette n'était pas de leur responsabilité, quand l'équipe et les enfants lui font la fête pour la remercier de son impartialité, quand une petite Cambodgienne la supplie de ne pas l'oublier... Pour la première fois depuis longtemps, Margaux se sent vraiment utile, enthousiaste, passionnée, vivante enfin. Alors Margaux quitte le ministère, Paris, et rejoint la Maison. Elle est chargée d'établir un lien entre l'équipe, les familles et les enfants, lien indispensable pour que ces derniers dépassent leurs blocages. Mais si chaque joie et chaque progrès confortent notre médecin dans sa décision, l'orage gronde autour de l'établissement, qui en dérange plus d'un, et pour des raisons pas toujours avouables. L'heure est peut-être venue pour Margaux de livrer un nouveau combat.

  • Enfin tranquille, turbulences familiales apaisées, Babou s´apprête à revêtir sa blouse de peintre. Mais voilà qu´on sonne à la porte. Sur le seuil de la cuisine, un minuscule bébé. Adieu la paix ! Voilà Babou arrière-grand-mère d´une petite Adella, fille

  • Ninon Montoire est pompier et mère célibataire de la petite Sophie, 5 ans. Abandonnée par le père de Sophie lorsqu'il apprit qu'elle était enceinte, Ninon refuse de céder aux avances de Thomas, son coéquipier, qu'elle aime comme un frère. L'arrivée de l'écrivain William Launay bouleverse son univers.

  • C´est formidable, le téléphone portable, mais ça ne sert pas uniquement à annoncer de bonnes nouvelles. Ce jour-là, lorsqu´il sonne dans l´atelier de Babou, elle ne se doute pas que le ciel va lui tomber sur la tête. Serait-elle, comme son Pacha d´époux semble le penser, une mère et une grand-mère accaparante ? Mais comment dire non à un enfant qui crie à l´aide ? Et ne vaut-il pas mieux être trop présente plutôt qu´aux abonnés absents ?

  • D'où vient-il, ce petit bonhomme haut comme trois pommes que Manon, jeune célibataire d'à peine trente ans, découvre un soir sur son paillasson, et qui va mettre sa vie et son coeur sens dessus dessous ?...   0300Hormis son job de présentatrice à la télévision, Manon a mis des barricades autour de tous ses rêves, fuyant une enfance dévastée par un père terrorisant et une mère terrorisée. Elle tient à distance l'amour, ce qui lui reste de famille, les souvenirs, et comme ça elle se croit heureuse, protégée par ses deux mères de substitution, Vic et Armelle, un couple aussi haut en couleur qu'attachant. Et puis arrive ce soir où, rentrant tranquillement chez elle, Manon trouve devant sa porte un tout petit garçon apeuré tandis que, sur son portable, une voix inconnue, masculine, la supplie : « Sauvez-le ! »...  avant de raccrocher brutalement. Elle n'en a aucune envie. Mais l'enfant lève les yeux sur elle : ces yeux, d'un bleu rarissime, unique, ce sont ceux de sa propre soeur, il n'y a pas l'ombre d'un doute. Or cette dernière est morte quatre ans plus tôt dans un incendie, après avoir définitivement coupé les ponts avec Manon et leurs parents. Dès lors, Manon n'a plus le choix : cet enfant tombé du ciel comme un cadeau empoisonné va l'obliger à rouvrir les plaies du passé, à affronter en face tout ce qu'elle s'est évertuée à oblitérer pendant tant d'années. Et surtout à enquêter sur ce qui est réellement arrivé à sa soeur quatre ans plus tôt, devenant à son tour une cible de choix pour les responsables de cette mort tragique maquillée en accident. Heureusement, Manon n'est pas seule dans cette redoutable quête, dont l'amour va bientôt se mêler sous les traits de l'irrésistible Juan, baroudeur au grand coeur...0300Un soir, Manon trouve devant sa porte un tout petit garçon apeuré tandis que, sur son portable, une voix inconnue la supplie : « Sauvez-le ! »... avant de raccrocher brutalement. L'enfant lève les yeux sur elle : ces yeux, d'un bleu unique, ce sont ceux de sa propre soeur, il n'y a pas l'ombre d'un doute. Or cette dernière est morte quatre ans plus tôt dans un incendie, après avoir coupé les ponts avec sa famille... Manon n'a plus le choix : cet enfant tombé du ciel va l'obliger à enquêter sur ce qui est réellement arrivé à sa soeur. Elle devient à son tour une cible de choix pour les responsables de cette mort tragique. Heureusement, elle n´est pas seule dans sa redoutable quête, à laquelle l´amour va bientôt se mêler... Autant d´émotion que de suspense : Janine Boissard mêle à la perfection le rythme d'une intrigue policière aux battements de coeur de son héroïne.

  • D´autant que dans la cour de récré, c´est la pagaille : Mme Lacrué (Cruella, en verlan, et, d´après la rumeur des « anciens », le surnom semble plus que justifié...), la maîtresse des CM1, est en arrêt maladie. Heureusement, une solution est vite trouvée : Hugo Victor, le surveillant le plus populaire du primaire, accepte de prendre en charge France et ses congénères, en attendant le retour de Cruella. Il ne se doute pas que la petite troupe qu´il emmène va se révéler la plus turbulente, mais aussi la plus attachante de toute l´école.
    Ali, Tiphaine, Anne-Laure, Dong, Romain, Maria, le docte Israël, Ludivine... Une classe particulièrement réactive, emblématique du monde d´aujourd´hui, des situations complexes auxquelles les enfants sont confrontés (divorce, familles recomposées ou monoparentales, mélange des cultures....), mais aussi emblématique de l´enfance tout simplement avec sa naïveté, ses rêves, son besoin de repères et de partage, et cette formidable capacité à passer, en un instant, de la gravité à la légèreté, du désespoir à l´espoir.
    Parallèlement à cette vie à l´école, il y a la vie en dehors. Pour France, le refuge que représentent ses grands-parents paternels, la maison qui est souvent un peu triste à deux, et puis, surtout, ce mystère du côté de ce grand-père maternel inconnu qu´elle aimerait tellement retrouver. Ce rêve d´une grande famille dans laquelle il ferait toujours chaud...

  • Dix-neuf ans ! Est-ce vraiment le bel âge ? N'est-ce pas plutôt celui de l'incertitude ? De l'inconfort ?
    "Que feras-tu plus tard ?" Combien de fois Pauline s'est entendu poser cette question ! Et maintenant, bachelière, la voici obligée d'y apporter elle-même une réponse en choisissant sa voie.

    Ni "jeune loup", ni "mouton", dans un monde où les places se disputent chèrement. Pauline ne sait qu'une chose : elle veut écrire ! Ses parents se montrent réticents : vivre de leur plume, tellement peu y parviennent !
    Cependant, devant son insistance, ils acceptent que leur fille suive, avec son amie Béatrice, une école de journalisme. Voici donc Pauline prenant son envol, essayant de regarder en face le monde tantôt exaltant, tantôt terrifiant, que lui avaient caché jusqu'à présent les murs de la Marette ; la voici aux prises avec la vie. Et avec l'amour ! C'est de Paul, trente ans, écrivain et journaliste, qu'elle s'est éprise follement ; "follement" est bien le mot !
    Comment cet homme presque célèbre s'intéresserait-il à celle qu'il a, semble-t- il, classée une fois pour toutes dans la catégorie des "jeunes filles rangées" ?

    "Moi, Pauline" est une double histoire d'amour : celle d'un futur écrivain avec sa plume encore hésitante ; celle d'une jeune fille qui met toute son ardeur à conquérir celui dont elle rêve de partager la vie. La ville et sa violence, la paix de "La Marette", et surtout cette merveilleuse île, en Bretagne, où Pauline trouvera sa vérité, sont le cadre de ce quatrième volume de "L'Esprit de famille". Le mot "confiance" en est la clé.

  • Bebe couple

    Janine Boissard

    • Fayard
    • 15 Janvier 1997

    Votre mari, Albin, a ses défauts comme tout le monde, ses horripilantes manies, mais vous avez appris à l'aimer tel qu'il est. Ça va!

    Lionel, votre fils, marié et père de famille, a fait un parcours sans faute:
    Pleine satisfaction de ce côté. (Mais Dieu, quel ennui parfois!) Et voici que, ô joie, votre fille Césarine vient enfin de trouver l'âme soeur, un délicieux garçon, parfaitement élevé, à qui ne manquent qu'emploi et logement: cela ne saurait tarder! En attendant, faisant fi des principes paraît-il démodés, vous acceptez d'héberger chez vous le tourtereau. Quelle erreur! Vous venez, comme tant et tant d'inconscients, d'introduire chez vous un BEBE COUPLE.

    Le BEBE COUPLE est formé de deux êtres de sexe opposé (jusqu'ici), en âge de procréer et qui, ayant fait leur nid chez les parents, n'envisagent absolument pas de s'envoler: les loyers sont hors de prix, le chômage plane, on est si bien chez papa et maman! La venue de petits n'y changera rien, C'EST L'INCRUSTE!

    Comment s'en débarrasser? Une lutte épique, où l'exaspération le dispute à la tendresse, va se livrer sur ce que vous imaginiez naïvement être votre territoire. L'issue sera pour le moins surprenante.

    Un livre à pleurer de rire.

    S'il en est encore temps, un conseil: gardez-vous comme de la peste des bébés couples!

  • « La poison », tout le monde la connaît! Oui, la « petite dernière » de la famille Moreau, à la Marette ! Celle qui met son grain de sel, ou de poivre, partout, qui se trouve toujours là où il ne faut pas, bref : celle qui empoisonne.
    Il y a des surnoms qui, lorsqu'on est jeune, vous amusent plutôt : ils reflètent l'affection. Mais il arrive un âge où l'image ne colle plus; alors, on ressent le besoin impérieux de s'en débarrasser ; voici Cécile parvenue à cet âge-là. Est-elle encore « la poison », lorsqu'elle tente de redonner racines à Benjamin, fils de Pauline, délaissé par sa mère ? Est-elle encore la poison en face de Tanguy, son premier et douloureux amour ? Et enfin, comment pourrait-on l'appeler ainsi le jour si difficile où, devant la violence, elle choisit avec courage entre son coeur et sa conscience.
    Dans ce roman, nous retrouvons tous ceux qui nous ont charmés dans la saga « L'Esprit de Famille », de Janine Boissard, ainsi que dans la série télévisée qui en a été tirée. Voici le Docteur Moreau et sa femme, grands-parents, déjà, de cinq petits enfants. Voici Claire notre « princesse », Bernadette trop peu « cavalière » à son goût. Pauline qui se bat, elle aussi, pour son amour. Voici le sympathique « grosso modo », toujours présent, vivante incarnation de l'amitié. Et voici la Marette qui nous ouvre à nouveau grand ses portes et nous invite à profiter de sa chaleur.
    Mais, ayant lu la touchante histoire de Cécile, que nul ne s'avise plus ensuite de l'appeler « la poison ».

  • Imaginez Michel-Ange, irrésistible gamin de huit ans qui se cherche désespérément une grand-mère.
    Imaginez Blandine, belle, active, enthousiaste, qui vit au Ciel bleu, une agréable résidence au coeur d'un parc, où des seniors toujours verts se cultivent et font du sport entre amis. Seule ombre au tableau, elle est veuve, sa famille à l'étranger.
    Le jour où, par hasard, elle rencontre Michel-Ange, c'est le coup de foudre réciproque ! Mais qui est ce petit garçon solitaire ? Comment se fait-il qu'il n'ait pas de grand-mère à une époque où, familles recomposées obligent, les enfants en ont souvent...plus que de raison ? Blandine fait son enquête et découvre le lourd secret de l'enfant en même temps que celui de ses parents, antiquaires dans une ville voisine.
    Passé les premiers élans de tendresse, elle s'inquiète. A-t-elle le droit de s'intituler grand-mère adoptive du petit ? Ne risque-t-elle pas de décevoir ?
    Mais voilà, Michel-Ange est un être à part, et c'est l'instinct sûr des enfants, c'est une certitude innée qui l'attache à Blandine au premier regard.
    Avec sa confiance éperdue, sa fragilité d'oiseau-mouche, avec ses yeux innocents et son sourire dévastateur, il fout le feu partout, à commencer par son coeur. Elle ne résiste pas.
    Et cette rencontre explosive en cache une autre. Blandine découvre l'amour en la personne d'Antoine, séduisant septuagénaire du Ciel bleu, veuf lui aussi.
    Car tel est le génie de l'enfant : avec lui les beaux sentiments ne restent pas longtemps secrets.
    Coups de théâtre, larmes, fous rires émaillent cette histoire drôle et émouvante. Un roman d'aujourd'hui sur la famille et sur l'amour dans tous ses états.

    Janine Boissard est l'auteur, entre autres, de L'Esprit de famille, Boléro, Bébé couple et Toi, mon pacha. On connaît le succès des adaptations de son oeuvre à la télévision, La Femme en blanc et Marie-Tempête, notamment.

  • Fille de boulanger, Laura a grandi entre mer et pommiers dans un village de la côte normande. À l´adolescence, c´était sur sa soeur, la «belle» de la famille, que tous les garçons se retournaient. Sa soeur qui en «jetait». Alors, la «petite» Laura, première à l´école, a décidé d´en «jeter» à sa manière: elle est devenue attachée de presse dans le show-biz et s´occupe de jeunes chanteurs pleins d´avenir. Jusqu´au jour où son patron lui confie une mission autrement délicate: remplacer au pied levé l´attachée de presse du grand ténor Claudio Roman.Claudio est une star internationale. Et une star particulièrement difficile à vivre depuis qu´une agression sordide lui a coûté la vue. De théâtre en théâtre, il continue de subjuguer des salles combles en interprétant de sa voix bouleversante les plus beaux lieder du répertoire, mais l´opéra est fini pour lui. Dur et blessant, bourreau des coeurs, il accueille avec un cynisme bien rôdé la «petite» Laura, sa nouvelle attachée de presse qui ne tiendra probablement pas plus longtemps que la précédente.Prévenue, Laura entre dans sa vie sur la pointe des pieds. Mais, dès qu´elle l´entend chanter, c´est le coup de foudre, un coup de foudre absolu, irrémédiable ? quel qu´en soit le prix à payer. Peu à peu elle devient, plus que le «guide» dont Claudio a quotidiennement besoin, la confidente des nuits noires d´angoisse, la seule à percer la douleur dont l´âme du chanteur est emplie.Un soir, Claudio l´appelle, désespéré. Elle accourt chez lui et le trouve, ivre, devant une version télévisée de «La Traviata», l´opéra qui a éveillé sa vocation. Puisqu´il ne pourra jamais être Alfredo sur scène, il décide d´arrêter de chanter, définitivement. Autant dire de se suicider. Cette nuit-là, Laura se refuse à lui mais se fait une promesse: le convaincre de tenter l´opération qui lui rendrait la vue et qu´il a toujours refusée. Seule contre tous, Laura va soulever des montagnes. Par amour pour son chanteur, et au prix du plus grand sacrifice: renoncer à lui. Car si Claudio revoit, il n´aura plus besoin d´elle...

  • Sois un homme, Papa !

    Janine Boissard

    • Fayard
    • 14 Avril 2010

    Jean-Rémi et Olivia vivent à Neuilly avec leurs trois enfants, Cédric, dix-sept ans, Tom, douze, et Coline, trois. Un jour, Tom entend sa mère déclarer à son père qu´elle souhaite divorcer. Elle n´en peut plus de vivre avec un nul, un looser. Son boulot ? Jean-Rémi le doit au père d´Olivia. Et il stagne, lamentablement. Jean-Rémi se laisse accabler. C´est pourtant par amour pour sa femme qu´il a accepté cet emploi qui allait contre sa vocation. De son côté, Olivia a tout prévu. Son mari continuera d´habiter le grand appartement avec leurs enfants, dont il aura la garde. Ainsi pourra-t-elle mener plus librement sa brillante carrière d´avocate internationale. C´est surtout du regard de ses fils que souffre Jean-Rémi. Tom est désolé, Cédric, méprisant. " Dans la vie, mon grand, il faut parfois se bouger ", lâche ce dernier. Ce " mon grand " cruel décide Jean-Rémi à se resaisir. Les voix de Tom et de son père alternent pour raconter cette histoire de séparation qui tente de se muer en renaissance.

    Roman familial typiquement dans la veine où Janine Boissard a tant de fois séduit un large public, Sois un homme, papamet en scène ce père moderne qui, plus tout à fait chef de famille, n'arrive pas toujours à trouver sa place.
    Pourtant, modernes ou non, les pères n'ont-ils pas tous besoin d'être pour leurs fils un motif de fierté? Et les fils, de tous temps, n'ont-ils pas eu besoin de voir en leurs pères des hommes qui puissent leur servir de modèles?
    Peut-être même des héros, qui sait...

  • Une vie en plus

    Janine Boissard

    • Fayard
    • 29 Février 2012

    Elle s´appelle Adeline Constant et tous l´envient. Une brillante carrière dans une entreprise florissante, un mari amoureux, trois enfants, une belle maison avec jardin à Saint-Cloud. Oui, tout pour être heureuse.
    Et voici qu´à la stupéfaction générale, elle démissionne de son travail. Ne s´y plaisait-elle plus ? Oh si ! Mais il y avait ce manque, ce vide. Elle n´a pas vu grandir ses enfants, accompagné son mari, profité de « la » maison. Alors, elle a décidé de s´offrir une parenthèse dans sa vie trop pleine pour mieux les regarder, les écouter, les aimer. Etre, en somme, une « happy housewife ».
    Raté ! C´était compter sans ses enfants qui, tour à tour, vont lui causer de sérieux soucis. C´était ne pas prévoir la rencontre avec Mathis, un bel homme, ardent et passionné, qui ne vit que pour la musique à laquelle il initie les jeunes de la ville.
    A ses côtés, Adeline retrouve le rêve fou de son adolescence : écrire des chansons, mettre les mots en musique. Ensemble, ils conçoivent un grand projet.
    Jamais Adeline ne s´est sentie aussi vivante, jamais elle n´a tant vibré. Mais si cette « vie en plus » recelait un piège pour les siens, de l´amour en moins ?
    Attention, danger.

  • Pour la première fois, alors qu'elle s'y était toujours refusée, Janine Boissard raconte sa vie de femme, d'épouse et de mère. Une vie comme dans ses romans, pleine de rebondissements, d'aventures plus tendres, folles, voire graves, les unes que les autres, où la petite fille qui se rêvait écrivain prend sa revanche sur ceux qui ne croyaient pas en elle. Une vie de femme, avec ses bonheurs et ses déchirures, qui ne renonce jamais à l'amour et avance, envers et contre tout. Un récit joyeux et intime à la fois, surprenant et optimiste, qui ressemble à s'y méprendre à l'une de ses histoires...

empty