Langue française

  • Que se passe-t-il lorsque le poids des secrets est si lourd à porter? Au coeur de la Provence, Aude tente de dénouer les fils de sa vie : qu'est-il arrivé à son mari ? Pourquoi ses souvenirs lui échappent ? Drames, mystères et affaires familiales se déploient dans le nouveau roman de Janine Boissard.
    Aude a 23 ans, elle est l'épouse d'un parfumeur connu à Grasse. Et voilà que ce matin, elle se retrouve à l'hôpital, privée d'une partie de sa mémoire. Elle apprend qu'on l'a retrouvée, inanimée, sur un chemin désert. Non loin, la voiture de son mari, portières ouvertes, vide. Quel leur est-il arrivé?
    Avec l'aide d'un psychiatre, elle va tenter de recouvrer sa mémoire. Mais le veut-elle vraiment? Avec le retour de ses souvenirs, ne devra-t-elle pas faire face à une redoutable vérité?
    Un suspense haletant et une belle histoire d'amour dans les paysages parfumés de la Haute Provence.

  • Charlotte, son mari et leurs trois enfants mènent une vie brillante et confortable à Strasbourg. Charlotte n'a jamais travaillé. Et voici que son père, maire d'une petite commune dans le Haut-Rhin, fabricant de jouets en bois pour les tout-petits, "marchand de racines" comme il dit, meurt brutalement. Charlotte comprend que si elle n'agit pas, toute l'oeuvre de celui-ci sera détruite, sa maison d'enfance vendue. Elle ne peut laisser faire ça. Et si elle se présentait aux élections ? Sa famille se coupe en deux. A ses côtés, son fils, et surtout Millie, sa benjamine, formidable Zazie alsacienne qui n'a ni froid aux yeux ni la langue dans sa poche. Farouchement opposés à sa décision, son mari et leur fille aînée. A la mairie, l'adversaire de Charlotte est l'homme qui l'a aimée vingt ans plus tôt. Menaces, calomnies, chantage, il ne recule devant rien. Pour l'honneur de son père, pour l'amour de son village, mais aussi pour elle-même - qui a retrouvé avec bonheur ses racines -, Charlotte va apprendre à se battre. Heureusement que Millie est là.

  • Enquête, amour, émotion : un cocktail détonant à savourer d'urgence.
    Un beau château entouré de vignes, près de Cognac. C'est celui d'Edmond de Saint Junien, exploitant du " nectar des dieux ".
    Devise de la famille : " On se tait, on se tient ! " Quoi qu'il arrive. Et même lorsqu'il s'agit de Roselyne, la fille aînée, la " fille perdue ", dont on est sans nouvelles depuis des années.
    L'arrivée au château de son fils, Nils, dix-huit ans, dont tous ignoraient l'existence, va faire exploser un lourd secret de famille et voler en éclats l'unité apparente des Saint Junien.
    Heureusement, l'amour est là.

  • "Je m'appelle France, j'ai neuf ans et je viens d'entrer en CM1. Dans ma classe, il y a les trois sortes de familles : les vraies, les monoparentales et les recomposées. Depuis le divorce, j'habite juste avec maman, alors moi, c'est la monoparentale. J'aime pas. J'ai deux grands-mères qui s'entendent moyen et un seul grand-père. Personne ne sait où est passé celui qui manque et ça me fait comme un trou au coeur. Heureusement, il y a l'école, où Mme la Directrice a dit qu'on était tous frères. Mes meilleures copines, c'est Fatima et Maria, mais on rigole bien aussi avec Ali, Tibère, Romain, Baudouin, qui a une cravate, Ahmed et Israël. Sans compter notre maître, Hugo, hypercool. Maintenant, je vais vous raconter pourquoi tout le monde dit qu'on est la pire classe de l'école..." Gaies et tendres, drôles et émouvantes, les aventures d'une petite fille d'aujourd'hui qui n'a pas la langue dans sa poche. Après "la Poison", la jeune héroïne de L'Esprit de famille, découvrez France, sa petite soeur des années 2000.

  • Margaux a trente-trois ans. Elle est chirurgien. Pas facile d'être chirurgien dans un hôpital de proximité, en province, surtout lorsqu'on est une femme, fille de paysans, et quon élève seule un enfant. Mais Margaux est rebelle et elle n'a pas peur des défis. Depuis le jour où, petite fille, elle annonçait fièrement à son père : "Moi, je serai docteur", elle se bat.
    A l'hôpital, tout le monde la dit promise à un grand avenir. La Chartreuse, c'est tout sa vie : "Ce bébé si triste qui ne veut pas vivre, ces enfants qui appellent maman la nuit, cette adoloscente en difficulté, ce sont mes frères et mes soeurs." Pour eux, Margaux fait des miracles chaque jour. Mais d'où lui vient ce regard triste qu'elle cache soigneusement ? Est-ce de voir son fils handicapé ? Est-ce le souvenir de cet amour perdu qu'elle n'a jamais remplacé ?
    L'ultime victoire, c'est sur elle-même que Margaux devra la remporter, pour vivre enfin un grand amour qui seul donnera un sens à son combat quotidien contre la maladie et la mort.

  • Où l'on retrouve Margaux, l'héroïne d'Une femme en blanc, l'un des plus grands succès de Janine Boissard. Margaux a quarante ans. Après la mort accidentelle de son compagnon, elle a quitté son hôpital en Bourgogne et s'occupe de l'enfance maltraitée entre les quatre murs protecteurs d'un ministère. Côté coeur, elle a son grand fils et sa petite fille, Aurore. Pour l'amour, qu'on ne lui en parle plus. Une mission lui est confiée: enquêter sur La Maison des enfants, un établissement à Auxerre qui recueille des petits blessés de la vie et de la société. Dans cette maison, il y a France, une voix de rossignol et un corps brisé par une mine anti-personnel, l'énigmatique Hugues, qui fait la grève de la faim, le touchant Martin, qui refuse de parler depuis que son frère s'est noyé sous ses yeux, et Kenza... et Cédric..., en tout une dizaine d'enfants entourés de médecins inventifs et généreux. L'enquête de Margaux s'annonce pleine d'embûches. La Maison, un ravissant hôtel particulier situé au centre de la ville, compte de nombreux ennemis qui se sont juré de la faire interdire, prétendant qu'elle abrite de dangereux psychotiques. Et voici que, défendant ces enfants qui ne demandent qu'à être aimés et entendus pour pouvoir s'envoler, Margaux reprend goût à la vie. Elle décide de rejoindre l'équipe. L'heure est venue pour elle de livrer un nouveau combat. Au bout, l'amour l'attend. L'Esprit de famille, Belle Grand-Mère, Une femme en blanc, Marie-Tempête... Autant de succès. Janine Boissard est l'une des romancières françaises les plus appréciées du grand public.

  • Qui a envoyé à Manon, vingt-huit ans, le tout petit garçon qu'elle découvre ce soir-là, recroquevillé sur son paillasson, avec ce seul message : "Sauvez-le" ? Quel danger le menace pour qu'il semble si perdu, si effrayé ? La longue et périlleuse enquête que Manon va mener la replongera dans un passé douloureux qu'elle tentait en vain d'oublier. "Loup y es-tu ?" Le loup est bien là. Mais au cours de sa folle aventure, Manon, qui déjà connaissait l'amitié, trouvera enfin l'amour.

  • Si elle était jolie... S'il n'était pas aveugle... Mais Laura n'est pas jolie, et Claudio est aveugle. Il est la star, elle est son guide. Et, contre tout espoir, la "petite" Laura va tomber amoureuse du grand ténor admiré du monde entier. Parce que sa voix lui chante, entre désespoir et cynisme, la beauté d'un monde qu'il ne voit plus, parce qu'elle est la seule à le deviner, parce qu'elle l'aime du seul véritable amour: celui qui n'attend rien en retour. Une nuit, parole en l'air, il lui promet la lune, mais c'est elle qui veut la décrocher pour lui: le convaincre de tenter cette opération qu'il a toujours refusée et qui aurait une chance sur deux de lui rendre la vue, et son rêve - interpréter sur scène l'Alfredo de la Traviata. Certaine que le jour où il pourra la regarder, Claudio n'aura plus besoin d'elle, Laura est prête à sacrifier son amour par amour. Mais Claudio l'acceptera-t-il?

  • Julie, Zabelle, Bobine et Brune: quatre célibataires dans la trentaine qui attendent toutes, en se l'avouant plus ou moins, l'âme soeur. Existe-t-elle? Oui, affirme Julie, qui croit l'avoir enfin rencontrée. Il fallait à ces quatre inséparables un lieu pour tout partager: elles ont acheté sur les bords de la Loire la maison des plus beaux jours de leur adolescence, qui par miracle était à vendre. Elles l'ont appelée "la Chaloupe". Mais leur bonheur se teinte soudain d'angoisse. Qui s'introduit dans la maison en leur absence ? Qui a déposé sur la cheminée un soleil en cristal de roche gravé d'inscriptions mystérieuses ? Qui cherche à les chasser ? La sorcellerie, cela existe donc encore ? C'est unies, comme les mousquetaires, qu'elles affronteront les fantômes de la Chaloupe. Pour continuer à vivre, aimer espérer.

  • Certainement pas. Zabelle est directement menacée. Brune atteinte dans ce qu'elle a de plus cher, Bobine et Julie prises dans les remous du coeur. Elles décideront pourtant d'affronter ensemble la tempête qui se prépare. Sinon cela voudrait dire quoi, l'amitié? Mais quel est ce bateau au nom de pierre magique, l'Aventurine, qui croise autour de leur île? Qui se cache à son bord, préparant le plus infernal des pièges? C'est une solidarité sans faille qui permettra à nos quatre mousquetaires, aidées par l'héroïque Jocelyn, de libérer les murs de la Chaloupe du maléfice qui s'y est attaché.

  • "On n'est pas marin si on n'est pas sauveteur" : une nuit d'automne, au large de Kersaingilles, petit port breton, un pêcheur est emporté par une lame en secourant un plaisancier. C'est ainsi qu'à l'aube, Marie Delaunay apprend qu'elle a perdu son Pierre. Marie a trente-neuf ans, deux enfants adolescents, une modeste maison et des traites à rembourser. Alors, pour la mémoire de Pierre, pour sauver la Sonate, son chalutier, elle décide de prendre la relève. Une femme patron pêcheur, avec deux marins sous ses ordres, on n'avait jamais vu ça... Marie aura d'abord tout le port contre elle, sans compter ses enfants qui voudraient la garder à la maison. Son courage, sa ténacité la feront peu à peu accepter de tous. Hormis de ce jeune pêcheur qui la poursuit de sa haine : pourquoi ? Et la tempête n'en a pas fini avec Marie... Un secret surgi du passé bouleverse sa nouvelle vie. Marie manque de sombrer, de tout abandonner. Où puiser encore la force de lutter ? Peut-être dans l'amour, retrouvé en la personne de Yann ? Belle et indépendante, mère tendre, coeur passionné, Marie-Tempête est une femme d'aujourd'hui, qui mène de front travail, enfants, amours, et prend encore le temps de se battre pour ses amis.

  • Elles ont aimé l'Empereur. Elles ont partagé sa destinée. Elles l'ont séduit et désarmé. Il les a marquées à jamais. Joséphine des Trois-Ilets. Marie Walewska, la Polonaise. Marie-Louise d'Autriche... Trois regards qui ont su reconnaître, au-delà des événements, la solitude de l'Empereur. C'est la première fois que Janine Boissard fait de l'Histoire la trame de ses récits. Mais elle donne aux situations et aux personnages que nous connaissons tous, les couleurs et le rythme du roman. Car ce livre est un merveilleux roman d'amour. Ou plutôt, le roman des amours impossibles : celui de Bonaparte pour Joséphine, celui de Marie Walewska pour Napoléon et celui de l'Empereur pour la postérité. Avec "Trois femmes et un empereur", Janine Boissard redonne enfin vie aux silhouettes inoubliables et si féminines qui ont approché l'Empereur.

empty