• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un ouvrage qui allie l'érudition et la simplicité, accessible au grand public, mais sérieux et documenté.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Précise les évènements majeurs qui marquèrent la vallée de l'Oise, montre les caractéristiques de la vallée, conte l'aventure des abbayes qui jalonnent l'Oise, de sa source au confluent avec la Seine.

  • La rivière fantasque en raison de sa faible pente, mais aussi de la perméabilité d'une partie des terrains traversés, baigne des villes historiques comme Langres, Chaumont, Saint-Dizier, Vitry-le-François, Epernay, Meaux. A l'histoire s'ajoute l'anecdote et la légende.

  • Une partie de généralités sur le thermalisme au début du siècle et au siècle dernier, le pourquoi des eaux, la vie quotidienne en cure thermale. La présentation exhaustive de toutes les stations thermales d'Auvergne, de Vichy à Chatel-Guyon, en passant par La Bourboule.

  • Cette Introduction dresse un aperçu général de l'état du droit français.   Pour faciliter l'accès à la connaissance et l'assimilation de ce phénomène social, deux compléments, de natures très différentes, prolongent l'introduction au droit proprement dite. D'abord, une approche plus précise du droit civil, branche mère du droit français. L'objectif est de permettre au lecteur, par la présentation juridique de thèmes familiers (la personne dans la vie sociale, la famille, la propriété des biens, les contrats - matière réformée par l'ordonnance du 1er février 2016 -, la responsabilité civile...), une meilleure perception des mécanismes juridiques. Ensuite, un recueil de documents, qui apporte, à la fin de l'ouvrage, l'illustration concrète de certains éléments des développements (décisions des différentes juridictions, circulaire ministérielle, traités, etc.), ainsi que des conseils pour les exercices classiquement proposés aux étudiants en droit : le commentaire d'arrêt, le cas pratique et la dissertation juridique. 

  • Jürgen Habermas, représentant majeur de l'École de Francfort, est devenu un auteur classique mais son oeuvre complexe et multiforme, composée d'une cinquantaine d'ouvrages et d'un millier d'articles, continue d'être mal identifiée. Comment saisir la diversité de ses intérêts, des théories de l'action et du langage à la morale et au droit ?

    Jürgen Habermas, représentant majeur de l'École de Francfort, est devenu un auteur classique mais son oeuvre complexe et multiforme, composée d'une cinquantaine d'ouvrages et d'un millier d'articles, continue d'être mal identifiée. Comment saisir la diversité de ses intérêts, des théories de l'action et du langage à la morale et au droit ? C'est aussi un acteur, qui intervient régulièrement dans la presse et les débats publics. Comment articuler ces prises de position avec ses travaux proprement théoriques ?

    Dialogues avec Jürgen Habermas, issu d'un colloque international, offre un panorama complet du parcours intellectuel de Habermas, depuis ses premiers écrits jusqu'aux plus récents. L'espace public, l'agir communicationnel, la modernité, la démocratie, l'autonomie, les intérêts de connaissance, etc. sont ici discutés. Plus largement, c'est l'actualité même de sa pensée qui est soulignée et interrogée à propos de thèmes qui font débat : les effets du droit sur la société, la compréhension que l'on peut avoir des crises du capitalisme, ou encore le rapport complexe de la modernité aux religions.

    Cet ouvrage comprend deux textes inédits du philosophe, un texte d'ouverture sur l'Europe et un texte de clôture où il répond aux intervenants.

  • L'Ecole de Barcelone fédère de jeunes réalisateurs qui ont pour noms Vicente Aranda, Joaquin Jorda, Gonzalo Suarez, ou Pere Portabella. Unis par leur haine du franquisme et leur désir de réinventer le cinéma, et sous l'influence du néoréalisme italien et de la Nouvelle Vague Française, ce collectif aura été le laboratoire d'une expérimentation esthétique probablement sans précédent dans l'histoire du cinéma espagnol.

  • Ce livre fait le point du régime et du statut du contrat, regardé comme l'outil majeur de la gestion du patrimoine des personnes, privées comme publiques, et de la circulation des richesses, au début du XXIe siècle. À ce titre, il rend compte de l'évolution considérable qu'a connue cette technique depuis le Code civil et de son développement dans tous les secteurs de la vie économique. Il est à jour de la réforme du 10 février 2016 portant réforme du droit des contrats, du régime général et de la preuve des obligations. À ceux qui ne sont pas juristes, et à ceux qui commencent des études de droit, ce livre apporte une présentation globale et claire de la technique contractuelle, avec l'exposé des principes fondamentaux, de droit privé comme de droit public, qui commandent la formation du contrat, sa force obligatoire et son exécution. Les juristes confirmés y trouveront l'exposé d'une conception globale et cohérente du phénomène contractuel, une appréhension synthétique de l'évolution contemporaine du droit du contrat et l'ébauche de pistes de réflexion multiples. Jean-Luc Aubert, agrégé des Facultés de droit, était conseiller honoraire à la Cour de cassation et professeur émérite de l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris I). Il a publié de nombreux ouvrages de droit civil. François Collart Dutilleul est professeur à l'Université de Nantes et membre de l'Institut universitaire de France.

  • Fruit du Conseil d'Orientation pour l'Évolution des Métiers et de l'Emploi mis en place au sein de la SNCF, ce livre reprend le fil de six séances au cours desquelles ont été abordées les questions du groupe, de la prospective, des territoires, des métiers et des compétences, de la mobilité professionnelle, du travail. Ces thèmes cruciaux pour la grande entreprise qu'est la SNCF ont fait l'objet de présentations et de nombreuses discussions qui ont contribué à faire bouger les lignes.

  • Quelles sont les questions soulevées par l'économie de la cinéphilie contemporaine ? Ce volume envisage son impact sur les secteurs traditionnels (production, distribution, marketing) et les conséquences liées à l'essor d'Internet et à sa capacité à créer des communautés d'intérêts autour de créneaux cinématographiques diversifiés. Cette évolution est le corollaire d'une nouvelle attitude des acteurs économiques qui s'adressent à des publics spécifiques et répondent à des logiques différentes de celles du box-office.

  • L'aïeul, Markus, nous parle d'outre-tombe pour nous rappeler que nous sommes des morts en sursis. Le père, Mathias, juif polonais immigré, est dentiste autodidacte. Il organise ses rendez-vous de façon à provoquer des rencontres dans sa salle d'attente. Sa femme, Martha, se meurt de la tuberculose. Leur fils, Martin, fabrique des utérus en plastique. Une méditation cruelle sur l'existence. Copyright Electre

  • Volume 3 du Droit des obligations, Le rapport d'obligation présente l'ensemble des règles qui organisent la mise en oeuvre et l'extinction de l'obligation. Ces règles définissent le régime de l'obligation, lequel est marqué par une grande homogénéité, les règles ne distinguant pas selon les sources de l'obligation. Sauf sur quelques points particuliers, notamment celui de la responsabilité contractuelle, qui traduit une nette opposition des sources : acte juridique (volume 1) et fait juridique (volume 2).

  • Tous les parents sont surpris par l'adolescence de leur enfant. Tous. Car, d'un seul coup, ils ne le comprennent plus. Pourquoi leur parle-t-il si mal ? Pourquoi est-il si souvent agressif ? Pourquoi ces sautes d'humeur ? Pourquoi ne range-t-il jamais sa chambre ni ses affaires ? Pourquoi faut-il toujours tout répéter ? Pourquoi ses copains sont-ils si importants ? Etc. Mon ado et moi répond à toutes les questions que les parents peuvent se poser. Il permet de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête d'un ado et de préserver le dialogue. Car le souci majeur du parent est là : comment garder le contact avec son enfant ? Et il s'interroge : comment cela va-t-il évoluer ? Quels sont les risques encourus ? À quoi faut-il être attentif ? Comment prévenir les dangers ? Jean-Luc Aubert apporte, ici, des réponses claires à toutes ces interrogations. Il donne les clefs pour mieux comprendre son ado, et, chaque fois, suggère un certain nombre de pistes pour rétablir la communication et retrouver un quotidien plus apaisé. Un livre concret et pratique qui nous éclaire sur la psychologie des adolescents, filles ou garçons. Des conseils pour que chaque parent puisse au mieux maintenir le dialogue avec son enfant et bien faire la part entre ce qui est important et ce qui l'est moins. Jean-Luc Aubert est psychologue, spécialiste de l'enfant et de l'adolescent. Il est notamment l'auteur de La Violence dans les écoles. 

  • Un enfant qui n'écoute pas... ou pas souvent... ou trop peu ou pas du tout, qu'il s'agisse des règles familiales ou du savoir transmis à l'école, n'est pas forcément un enfant qui fait preuve de « mauvaise volonté ». Il y a des raisons pour qu'il fasse la sourde oreille à ses enseignants et/ou à ses parents. Et il est important de le comprendre pour dépasser l'inquiétude, l'agacement, voire l'exaspération que ce comportement peut susciter et arriver à se faire comprendre de celui qui semble ne rien vouloir entendre. Jean-Luc Aubert a rencontré des centaines d'enfants concernés. Il répond, ici, à toutes les questions des parents confrontés à ce problème.

    - Pourquoi n'écoute-t-il pas ?
    /> - Peut-on parler d'autorité naturelle ?
    - Comment l'aider à écouter ?
    - Que faut-il lui interdire ?
    - Pourquoi ?
    - Pourquoi est-ce plus difficile à l'adolescence ?
    - Comment gérer les crises ?...

    En apportant une réponse claire à ces interrogations, l'auteur donne des pistes pour susciter l'intérêt de l'enfant et se faire entendre de lui. Car au-delà de la question de l'obéissance, c'est celle de l'intérêt porté au monde et aux autres qui est en jeu.

  • Les parents d´aujourd´hui sont soucieux de donner un maximum d´atouts à leurs enfants mais, dans le foisonnement des conseils contradictoires, ils craignent souvent de mal faire. Jean-Luc Aubert, psychologue, spécialiste de l´enfant et auteur de nombreux ouvrages, a approfondi la réflexion ouverte par son livre Quels repères donner à nos enfants dans un monde déboussolé ? en dégageant les sept piliers fondamentaux d´une éducation réussie. Il offre ainsi aux parents un cadre sur lequel s´appuyer et répond à leurs questions les plus constantes.
    Fondé sur des centaines de rencontres avec des parents, ce livre offre une réflexion concrète pour affronter cette aventure unique qu´est l´éducation d´un enfant.

  • 13 : La station Denfert-Rochereau du RER B
    C'est une des plus ancienne gare de Paris construite en 1846. Récemment nettoyée c'est aussi un bel édifice construit en pierre de taille de calcaire lutétien. En la regardant de loin, on se rend compte qu'elle est semi-circulaire. Cette disposition est liée à un problème technique. Au début des chemins de fer pour faire retourner en sens inverse un train, il était nécessaire de lui faire faire une boucle. Ensuite, les plateformes circulaires mobiles capables de faire tourner une locomotive furent mises au point. Ces contraintes sont à l'origine de la forme générale de la gare.

  • Contes I

    Jean-Aubert Loranger

    Jean-Aubert Loranger (3 février 1896 - 28 octobre 1942 à l'âge de 46 ans) est un écrivain et un journaliste québécois. Il est un des premiers poètes modernes au Québec avec Guy Delahaye et Marcel Dugas. Il a publié quelques haïkus. En 1970, le critique Gilles Marcotte sort Jean-Aubert Loranger de l'oubli en publiant aux éditions HMH Les Atmosphères suivi de Poèmes. Extrait : Rempli d'appréhension quant à cette solitude, je croyais la vieille Blanchette capable de m'adresser, dans la mort, quelques reproches sur mon manque antécédent de respect lorsqu'elle passait, appuyée sur son bâton, dans les rues du village. Le voyou que j'étais lui avait même lancé quelques petits cailloux. J'oublie aujourd'hui les sobriquets dont je la gratifiais. Or, agenouillé près du cadavre, et seul dans la maison, je priais sans quitter des yeux le suaire blanc qui la recouvrait. La coutume le veut ainsi, lorsque le défunt est seul dans sa chambre mortuaire. Pendant les chaleurs, craignait-on les mouches ? Encore, je l'ignore. Si la vieille était en chapelle ardente, c'est à la chaleur qu'elle le devait, et à mon énervement plus qu'aux décors de la pièce.

  • Contes II

    Jean-Aubert Loranger

    Jean-Aubert Loranger (3 février 1896 - 28 octobre 1942 à l'âge de 46 ans) est un écrivain et un journaliste québécois. Il est un des premiers poètes modernes au Québec avec Guy Delahaye et Marcel Dugas. Il a publié quelques haïkus. En 1970, le critique Gilles Marcotte sort Jean-Aubert Loranger de l'oubli en publiant aux éditions HMH Les Atmosphères suivi de Poèmes. Extrait :

  • Jean-Aubert Loranger (3 février 1896 - 28 octobre 1942 à l'âge de 46 ans) est un écrivain et un journaliste québécois. Il est un des premiers poètes modernes au Québec avec Guy Delahaye et Marcel Dugas. Il a publié quelques haïkus. En 1970, le critique Gilles Marcotte sort Jean-Aubert Loranger de l'oubli en publiant aux éditions HMH Les Atmosphères suivi de Poèmes. Extrait : Habitué qu'il était, par sa vie d'homme qui travaille, de ne voir dans le corps humain que des attributs du travail, il ne put pas concevoir l'existence en soi d'une partie qui fût inutile. Avec des bras, il tirait tout le jour des rames qui pèsent du bout d'être dans l'eau ; il traversait d'une rive à l'autre des charges qui faisaient enfoncer son bac d'un pied. Avec des jambes, il marchait au devant de l'argent, ou se tenait debout pour l'attendre. Certes, il savait le dos nécessaire, ne fût-ce que pour se coucher dessus quand on est trop fatigué. Mais des reins, ça ne servait à rien, sinon à faire souffrir, quand on les attrape. Mais il vint l'heure de sortir et de travailler, et comme la souffrance de son dos le suivait partout, dans sa chaloupe et dans son bac, il lui fallut bien s'admettre qu'il avait quelque chose là. Comme cette chose ne se tenait pas agrippée à son épaule ni à ses hanches, il finit par reconnaître l'existence en lui des reins, et il en fut consterné.

  • Jean-Aubert Loranger (3 février 1896 - 28 octobre 1942 à l'âge de 46 ans) est un écrivain et un journaliste québécois. Il est un des premiers poètes modernes au Québec avec Guy Delahaye et Marcel Dugas. Il a publié quelques haïkus. En 1970, le critique Gilles Marcotte sort Jean-Aubert Loranger de l'oubli en publiant aux éditions HMH Les Atmosphères suivi de Poèmes. Extrait : L'automne dernier, il avait abattu deux beaux chevreuils d'une seule balle. On n'avait pas voulu le croire au village, même qu'on lui faisait l'affront, depuis, de l'appeler Lauzon-la balle. Le père Lauzon avait un passé riche en coups de fusil merveilleux et tous ces gens étaient des jaloux. -~C'est pareil, se dit-il, comme si je les avais eusse embrochés. Et s'excitant de plus en plus : -~Six chevreuils alignés dans un même rang et le père Lauzon tuera six chevreuils d'un même coup. On ne l'appelle pas quand même la balle pour rien, le père Lauzon. Mais entre toutes ces émotions, l'homme préférait celle que provoquait la course au gibier blessé, couteau en main.

empty