• Nietzsche qui se voulait à la fois de son temps et contre son temps, a posé à notre modernité les questions les plus fondamentales et soulevé autant de polémique que d'enthousiasme. Après avoir rappelé les principales difficultés d'interprétation, cet ouvrage s'efforce de faire le point. 
    Dans une première partie, le sens de la tragédie grecque et celui de la sagesse socratique se trouvent renouvelés à partir de la dualité de l'équilibre apollinien et de l'ivresse dionysiaque. 
    Une deuxième partie montre comment une critique généalogique retrouve sous le problème du fondement de la morale, celui, critique, de la valeur des valeurs c'est-à-dire de leur hiérarchie. La célèbre volonté de puissance, si souvent abusivement interprétée, est ici précisée. 
    La troisième partie décrit l'anthropologie de Nietzsche, le développement du «  type de l'homme  » du nihilisme jusqu'à l'homme supérieur et enfin le «  surhomme  » dont l'interprétation a donné lieu à tant de contresens. 
    Reste à affronter dans une dernière partie la pensée de l'éternel retour, la plus mystérieuse, la plus difficile, pleinement accessible seulement au surhomme, ultime approfondissement du dionysisme. 

  • Platon et le platonisme

    Jean Lefranc

    Toute l'histoire de la philosophie occidentale a sa source dans les dialogues de Platon qui ont donné lieu à de multiples interprétations.Cet ouvrage précise :· les notions fondamentales depuis Platon comme idée, dialectique, âme, éros, être et non-être ;· les thèses politiques de Platon, encore discutées de nos jours ;· le néo-platonisme et ses rapports avec le christianisme ;· le platonisme de la Renaissance dans la science et l'art.Jean Lefranc est agrégé de philosophie et maître de conférences honoraire à l'université Paris-Sorbonne. Il a publié récemment aux Éditions Armand Colin L'Esprit des Lumières et leur destin (1997) et La Métaphysique (1998).
    La théorie des idées : L'être comme idée. Voir et dire. La dialectique. L'intermédiaire mathématique. L'idée de bien. Les mythes de l'âme : L'âme et idée. L'amour et la mort. Le problème politique : Le philosophe dans la cité. Les gouvernements imparfaits. La cité idéale. Cité idéale et réalité historique. Le problème ontologique : Les apories de la participation. Les genres de l'être. Cosmologie mythique. Le platonisme dans l'Antiquité : Les successeurs de Platon. Le néo-platonisme. Christianisme et néo-platonisme. Le platonisme à la Renaissance : Humanisme et platonisme. Le platonisme des savants. Le platonisme des artistes.

  • Schopenhauer est le plus méconnu des grands philosophes du XIXe siècle. L'influence de son pessimisme a été considérable chez les philosophes (Nietzsche), les musiciens (Wagner), les artistes, les écrivains russes (Tolstoï), allemands (Mann), anglais (Conrad), français (Maupassant, Mallarmé, Proust...) Pourtant, la portée de son oeuvre, malgré ou à cause de ses qualités littéraires, à très souvent été appréciée à contre-sens. On a vu en lui un romantique, un irrationaliste, un contempteur des sciences, un moraliste pénétrant mais amer, misogyne et réactionnaire, et, de plus, peu conséquent avec lui-même. Les wagnériens en ont fait le prophète d'une religion de la musique et de l'art total. Plus récemment, il est devenu un précurseur de l'existentialisme ou d'une philosophie de l'absurde.Le présent ouvrage entend rectifier cette image. Schopenhauer, successeur authentique de Kant, prolonge la critique de la raison par elle-même et en tire toutes les conséquences. Sa métaphysique de la volonté correspond bien à la physique des forces contemporaine et ne se confond ni avec une philosophie de la décadence ni avec une exaltation mystique. Son pessimisme, ni psychologique ni historique, mais métaphysique, reste une instance critique radicale. Son renversement des philosophies de la conscience ouvrant sur Freud, comme confrontation de la tradition biblique occidentale et de la pensée religieuse de l'Inde se sont avérés riches de prolongements.

    Jean LEFRANC, agrégé de philosophie, est maître de conférences honoraire à l'université de Paris-Sorbonne dont il a dirigé plusieurs années l'UFR de philosophie. Il a publié sur la philosophie française du XVIIIe et XIXe siècle, sur Kant, Schopenhauer, Nietzche, Freud. Un philosophe inactuel. Critique du théisme occidental. La résolution métaphysique de la crise kantienne. La métaphysique à la rencontre des sciences. La destinée du sujet humain. Le déchiffrement du monde.

  • Maine de Biran, Bergson, Comte, Proudhon... La philosophie en France au XIXème siècle rassemble les débats fondamentaux entre spiritualisme et positivisme sur l'origine des idées, le sens de l'histoire ou la réforme sociale. Le débat philosophique en France à cette période n'est pas séparable d'une interprétation de la grande Révolution et donc des secousses successives de 1830, 1848, 1871.

  • Jean Lefranc est un grand connaisseur de la pensée des XVIIIe et XIXe siècles français et allemand. Ces articles ici réédités témoignent de la vigueur et de la modernité d'un rationalisme critique. Montesquieu et Rousseau ouvrent cette voie, mais c'est Kant qui formule la nature de ce rationalisme. Schopenhauer, Nietzsche ou Freud poursuivent cet effort critique : c'est une invitation à rechercher la vérité, à l'oser.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Nietzsche, le penseur " intempestif ", aura sans doute été le critique le plus pénétrant des idées " modernes " qui sont encore les nôtres. La pensée de Nietzsche est une oeuvre de rencontre obligée pour tout étudiant en philosophie. Quatre grandes perspectives sont dégagées : - " la découverte de Dionysos ", de la Naissance de la tragédie (1872) aux Dithyrambes de Dionysos (1889) ; - la " critique généalogique ", méthode d´une philosophie de l´évaluation, aboutissant à un antichristianisme radical ; - une anthropologie en quête des types humains les plus hauts " du dernier homme au surhomme ", en passant par les hommes supérieurs, les créateurs rencontrés par Zarathoustra ;
    - la volonté de vérité s´arrache à l´historicisme, à l´objectivité positiviste, à la métaphysique de l´Être ; Mais qui peut vraiment supporter la pensée de l´éternel retour ? La pensée de Nietzsche n´est-elle pas celle de la fin de la philosophie ? Une pensée pour ceux qui se reconnaissent comme esprits libres.

  • Le livre idéal pour comprendre les cryptomonnaies et investir sans risque
    Une cryptomonnaie est une monnaie virtuelle utilisable sur un réseau informatique décentralisé, de pair à pair. Elle est fondée sur les principes de la cryptographie et intègre l'utilisateur dans les processus d'émission et de règlement des transaction.
    La plus connue des cryptomonnaies est le Bitcoin, mais il en existe beaucoup d'autres comme l'Ether, le Dash, le Ripple ou encore le Litecoin. Ce livre se propose de dresser un panorama complet des différentes cryptomonnaies sur le marché avec leurs avantages et leurs inconvénients. Il montre également comment utiliser les nombreuses plate-formes d'investissement disponibles en ligne, comment acheter et vendre vos cryptomonnaies et comment éviter les risques inhérents à ce type de transactions.

  • Si c'était un film, on aurait accusé les scénaristes d'être outrageusement irréalistes... Telle est pourtant la réalité que le monde a découverte le 6 juin 2013 : une surveillance d'une ampleur démesurée s'est mise en place. Elle vise à recueillir les moindres détails de nos vies : communications téléphoniques, e-mails, consultation du Web, déplacements... Enquête sur l'espionnage numérique.
    Comment est née la NSA, comment a-t-elle été dotée d'un pouvoir presque sans limites au lendemain du 11 septembre 2001, avec des milliards de dollars à l'appui ? Comment Edward Snowden a-t-il réussi - un véritable thriller - à extraire des milliers de documents afin d'exposer ce que nos gouvernants cherchaient à nous cacher, et de poser cette question : est-ce là le monde où nous désirons voir nos enfants grandir ?
    Ce livre expose une réalité qui dépasse la science-fiction la plus audacieuse. Une situation dans laquelle la vie privée de chacun de nous n'existe pratiquement plus. Il se trouve aussi que - en dépit des protestations de façade de nos dirigeants - les agences de renseignement collaborent allègrement entre elles pour mieux pister la trace de chacun de nous. Au cas où...
    Comme l'a déclaré Ira Hunt, l'un des partisans de cette collecte à très grande échelle : " Nous essayons de tout recueillir et de le conserver à tout jamais. " Existe-t-il encore des possibilités de communiquer en toute quiétude, sans être espionné par des oreilles ou yeux indiscrets ? Oui, dans une certaine mesure, et ce livre s'attache également à décrire les moyens de défendre ce qui nous reste de vie privée.

  • Etudie successivement les opportunités, les modalités et les objectifs de la coopération hospitalière, avant d'exposer les conséquences de la fusion juridique (administrative et financière) et de la fusion médicale. La coopération hospitalière est placée dans le cadre général de la réforme hospitalière et de ses applications aux ressources humaines.

empty