• ?R dix-sept ans, élcve de philosophie au lycée d'Alger, Albert Camus eut pour professeur Jean Grenier. Ainsi commença une amitié qui devait durer toujours. Et Camus a dit lui-meme assez souvent l'influence qu'avait eue, sur sa pensée et sur son style, l'auteur des Îles. Le livre de Jean Grenier n'est ni une biographie ni un commentaire de l'uvre de Camus. C'est une suite de souvenirs strictement personnels, un témoignage dont la discrétion volontaire n'exclut pas la précision. Jean Grenier est ainsi amené ?r parler de questions qui se sont posées ?r Albert Camus touchant la politique, la religion, l'Algérie, la création littéraire, etc. Un portrait se dégage peu ?r peu de cette suite de souvenirs ou la vérité est obtenue avec une grande sobriété de moyens et ou sont abordés indirectement des problcmes qui nous concernent tous.

  • Il existe je ne sais quel composé de ciel, de terre et d'eau, variable avec chacun, qui fait notre climat. En approchant de lui, le pas devient moins lourd, le cur s'épanouit. Il semble que la Nature silencieuse se mette tout d'un coup 'r chanter. Nous reconnaissons les choses. On parle du coup de foudre des amants, il est des paysages qui donnent des battements de cur, des angoisses délicieuses, de longues voluptés. Il est des amitiés avec les pierres des quais, le clapotis de l'eau, la tiédeur des labours, les nuages du couchant. Pour moi, ces paysages furent ceux de la Méditerranée.

  • 'Le voyage décrit par Grenier est un voyage dans l'imaginaire et l'invisible, une quête d'île en île, comme celle que Melville, avec d'autres moyens, a illustrée dans Mardi. L'animal jouit et meurt, l'homme s'émerveille et meurt. Où est le port ? Voilà la question qui résonne dans tout le livre.' Albert Camus.

  • Quand Jean-Luc Istin s'inspire d'un des textes de Robert E. Howard, le père de Conan, il nous livre un récit épique et intriguant !
    Antarya traverse une crise des plus graves depuis que la reine Nawell a perdu la raison. Lors d'une trahison de haut vol, elle fait exécuter ses soldats. L'orc Kronan, capitaine de sa garde en réchappe. Pour lui, celle qui dit se nommer Nawell est une usurpatrice et il compte bien le prouver mais aussi se venger. Et quand Kronan se venge, il trace toujours un sillon de sang sur son chemin.

  • Un monde séparé par une faille, la frontière, deux grands empires ancestralement opposés et trois fous qui rêvent de les réunir en bâtissant une immense cathédrale !
    Sinead a 10 ans quand elle est recueillie par Simon, un templier. Il lui enseigne la prophétie des Abymes : comment les Dieux, lassés des guerres entre le Nord et le Sud, décidèrent de créer une gigantesque faille les séparant. La prédiction dit qu'un jour, une cathédrale reliera les deux empires et que le Messie viendra. Devenue adulte, Sinead recherche un évangile lié à la prophétie. Parallèlement, l'architecte Pier de La Vita rejoint la cité Anselme afin d'y régler un litige. Commence un périple des plus dangereux, car lui aussi est lié à la prophétie...

  • À Anselme, capitale bruyante et puante de l'empire du nord, le bâtisseur Pier de La Vita engage l'avocat Don Coskarelli afin d'intenter un procès contre le mage Ronfield qui refuse de payer l'artisan, tout en étant le responsable de la mort de sa femme et d'un de ses enfants. Commence alors un jeu des plus tordus aux mortelles conséquences...
    Parallèlement, Sinead fait connaissance avec le druide Brahnann. L'heure est grave puisque une armée marche vers eux avec pour objectif de s'emparer de l'évangile d'Ariathie. Celui qui dirige cette armée est lié directement au passé de Sinead, lorsque naguère, dans les rues de Dakareen, elle croisa Don Costelnau et son mage nécromant, Lazerath.

  • Sinead affronte son ancien amant Seth aux portes de la ville du désert. Elle doit protéger coûte que coûte l'évangile d'Ariathie. Grâce à lui, elle retrouvera l'architecte de la future cathédrale. À Anselme, Pier doit fuir et trouver un lieu où le mage Ronfield ne pourra les atteindre, il est aidé dans ce périple par la dame elfe Illywin. Quant à Brahnann, bien qu'aveugle, la route qui mène à l'accomplissement de la prophétie des abymes lui apparait clairement, à lui que la vie n'a pas épargné...

  • En complément des sujets corrigés les plus représentatifs des oraux des concours ENS, Agro-Véto et G2E en physique-chimie BCPST, cet ouvrage propose :Des points méthodes et des rappels de cours ;Des conseils de rédaction et des remarques sur les questions ;Les rapports de jurys.Toutes les clés pour réussir ses oraux sont à retrouver dans la collection Les oraux de concours.

  • 1 001 questions à choix multiples (Q.C.M.) de culture générale rassemble une somme de connaissances autour de la littérature, l'histoire, la géographie, les mathématiques, la logique, la physique et la chimie, la médecine, les sciences de la vie et de la terre, les arts, la philosophie, l'économie, le droit, la religion et les mythes, entre autres. Au-delà de ce savoir classique, l'ouvrage fait une place à la sociologie, l'anthropologie, l'architecture, la communication, les médias, la publicité, le sport et la culture numérique notamment, mais aussi aux actualités.
    Cet ouvrage s'adresse aux élèves, jeunes et moins jeunes, de toutes les formations - classes préparatoires scientifiques, commerciales et littéraires, grandes écoles, universités françaises et francophones - et préparant tout type de concours. Son enjeu est d'apporter une nouvelle approche, plus originale, avec des connaissances différentes, ce qui permettra aux étudiants de mieux réussir leurs examens et oraux.



  • Ce traité a pour objet de fournir à la communauté médicale un livre synthétique et relativement complet sur les aspects techniques, sémiologiques et cliniques de l'imagerie du thorax en pathologie adulte.
    La première édition de 1988 était marquée par une volonté forte des auteurs de rappeler les fondamentaux anatomiques et sémiologiques de la radiographie du thorax, dont l'analyse avait fait la notoriété des anciens maîtres de la radiologie thoracique, tout en les confrontant à l'émergence de nouvelles techniques d'imagerie parmi lesquelles la tomodensitométrie paraissait déjà avoir une place de choix.
    La deuxième édition de 1996 faisait la part belle aux premiers résultats de la tomodensitométrie en haute résolution et de la tomodensitométrie à acquisition volumique par balayage hélicoïdal. L'imagerie métabolique, avec la tomographie par émission de positons y faisait son apparition, à la fois dans le domaine de la recherche et pour la pratique clinique en pathologie tumorale et inflammatoire.
    La troisième édition de 2006 mettait l'accent sur la nouvelle génération des scanners multidétecteurs qui a permis d'amplifier la qualité et la précision de l'analyse des lésions thoraciques. Ce saut technologique a permis l'émergence de nouvelles indications jusque-là insoupçonnées de la tomodensitométrie en pathologie thoracique.

    Cette quatrième édition s'est largement enrichie en iconographie. Les progrès technologiques dans le domaine de la tomodensitométrie et de l'imagerie par résonance magnétique y sont largement rapportés. Tous les chapitres ont fait l'objet d'une mise à jour avec analyse de la littérature. Les recommandations de prise en charge qui ont fait l'objet de consensus internationaux y sont rapportées.
    En tenant compte de tous les acquis récents, la structure de l'ouvrage reste calquée sur celle des éditions précédentes avec un découpage en vingt-trois chapitres. Les six premiers traitent des techniques et de radio-anatomie normale, les trois chapitres suivants sont consacrés à la description et à l'analyse sémiologique radiographique et tomodensitométrique. Enfin, les résultats, les limites et les indications des différentes techniques dans les différents domaines de la pathologie pleuropulmonaire, vasculaire, bronchique, médiastinale ou pariétale font l'objet des quatorze derniers chapitres.

    Ainsi, au terme de cette mise à jour, cette quatrième édition a toutes les chances de demeurer le traité d'imagerie thoracique de référence, écrit en langue française.

  • Aujourd'hui plus que jamais, face aux problèmes auxquels sont confrontées nos sociétés contemporaines, se font évidentes les limites du morcellement et de la spécialisation des domaines du savoir. Des questions vers la science émergent de l'arène sociale, sous l'effet de crises, de contradictions, de défis pratiques aussi bien que conceptuels qui les font naître. De ce métissage des origines, ces problèmes tirent leur caractère hétérogène, leur complexité. Le seul regard d'une discipline ne peut suffire à les embrasser. Leur traitement exige le croisement des angles d'approche, l'articulation des niveaux d'analyse, la collaboration des compétences.
    Parmi ces questions, celles qui touchent au développement des sociétés humaines apportent une illustration exemplaire de cette hybridation, de cette complexité. L'idée même de développement entraîne dans son sillage des considérations économiques, techniques, environnementales, sanitaires, politiques, culturelles, éthiques. La pratique interdisciplinaire constitue par conséquent un enjeu majeur dans ce champ de réflexion et de recherche.
    Réunis par une même filiation intellectuelle, par un lien partagé avec une expérience institutionnelle pionnière, les auteurs de cet ouvrage témoignent, par leurs réflexions théoriques, par leurs recherches, par leurs innovations pédagogiques, de la fécondité de l'idée interdisciplinaire et de la constance de son cheminement, par-delà les obstacles que sa mise en pratique rencontre, bien qu'elle soit, depuis longtemps déjà, un sujet majeur de la réflexion scientifique et pédagogique.

  • Cet ouvrage étudie les rapports de genre dans les sociétés du Nord et celles du Sud à la lumière des transformations sociales qui s'y déroulent et aux prises avec celles-ci. Comment les rapports de genre évoluent-ils dans les sociétés ? Qu'entre-t-il en jeu dans ces évolutions ? Quelles sont les interactions significatives entre les facteurs induisant des changements en terme d'identité genrée ? Le corps sera ici la porte d'entrée privilégiée pour interroger les bouleversements à l'oeuvre.

  • L'agriculture de précision répond à plusieurs enjeux :
    agronomiques et zootechniques : comprendre les besoins des cultures et des animaux et y répondre le plus exactement possible ;
    économiques et de compétitivité : produire plus avec moins d'intrants ;
    environnementaux et sociaux : atténuer l'empreinte de l'activité agricole sur l'environnement tout en répondant aux besoins alimentaires croissants.
    Quand on parle d'agriculture de précision, on pense technologie et en particulier numérique. Mais si les outils technologiques sont nécessaires pour faire de l'agriculture de précision, ce sont avant tout des outils. Ils doivent être au service d'un projet, d'un objectif et d'un savoir-faire. Nous en avons besoin mais ils ne peuvent, à eux seuls, nous apporter toutes les compétences nécessaires pour devenir un professionnel de haut niveau.
    Cet ouvrage se fonde sur une approche « pas à pas » regroupant l'ensemble des connaissances en agronomie permettant d'être un utilisateur averti et efficace de tous les outils qu'offre l'agriculture de précision. Il aide à définir des objectifs ambitieux pour les différents types de productions autorisant réussite économique et environnementale des exploitations.
    Pour cela, il aborde de manière à la fois synthétique et claire :
    la conduite des cultures ;
    le raisonnement à tenir pour maîtriser l'utilisation des intrants (eau, engrais...) ;
    l'analyse des informations récoltées et les prises de décisions à caractère agronomique qui peuvent en découler...
    L'agriculture de précision est avant tout une nouvelle façon d'aborder l'agronomie, plus exigeante que la manière « traditionnelle » : « la bonne dose, au bon endroit et au bon moment ».

  • « Portées par le souffle des grands mouvements féministes des années 1970, les études sur les femmes connaissent depuis quelques années une sorte d´écroulement. Ce colloque a réparé ce dommage, par les discussions et les échanges entre chercheurs et intervenants sociaux, d´une manière riche et foisonnante. Histoire, études des femmes et des rapports de genre, psychologie, sciences de la communication, science politique, administration, sociologie, études littéraires, tout ce malstrom a fait se côtoyer les éléments interdisciplinaires d´une rare fécondité. Venus d´horizons très divers, les spécialistes croisant leurs savoirs ainsi que les intervenants médiatiques ont prouvé que le chemin est encore long pour que les femmes existent réellement dans les champs de la culture et du pouvoir... Pour ma part, venue de contrées sinistrées dans ces domaines, je suis repartie revigorée par un tel colloque : sa qualité m´a fait demander qu´il soit reconduit sur tous les continents... Lisez ces actes, plusieurs communications sont magistrales. » (Extrait de la préface de Rita El Khayat) « Portées par le souffle des grands mouvements féministes des années 1970, les études sur les femmes connaissent depuis quelques années une sorte d´écroulement. Ce colloque a réparé ce dommage, par les discussions et les échanges entre chercheurs et intervenants sociaux, d´une manière riche et foisonnante. Histoire, études des femmes et des rapports de genre, psychologie, sciences de la communication, science politique, administration, sociologie, études littéraires, tout ce malstrom a fait se côtoyer les éléments interdisciplinaires d´une rare fécondité. Venus d´horizons très divers, les spécialistes croisant leurs savoirs ainsi que les intervenants médiatiques ont prouvé que le chemin est encore long pour que les femmes existent réellement dans les champs de la culture et du pouvoir... Pour ma part, venue de contrées sinistrées dans ces domaines, je suis repartie revigorée par un tel colloque : sa qualité m´a fait demander qu´il soit reconduit sur tous les continents... Lisez ces actes, plusieurs communications sont magistrales. » (Extrait de la préface de Rita El Khayat)

  • C'est dans une Afrique subsaharienne marquée par une forte dynamique de changement social que beaucoup de femmes opèrent ou tentent d'opérer un travail de renégociation de leur position sociale. Dans ce contexte de changement, qu'en est-il des femmes touchées par l'infection à VIH dans leur vécu en matière de sexualité et de procréation ? Toutes ne sont pas dans les mêmes situations de vie et ne disposent pas de la même capacité à faire exister leur choix. L'étude a été menée à Bouaké, en Côte d'Ivoire.

  • Le thème du territoire impose la prospection, l'exploration, le mouvement. Il résonne depuis toujours dans notre littérature, dans nos imaginaires. Que dire aujourd'hui, dans la cartographie connue du monde connu, dans la planète Google accessible de partout du bout du doigt? Qu'intime le territoire aux écrivains d'ici, alors que les déplacements GPS se calculent en nombre de minutes restantes, de tracés prédéfinis et sans surprise, que les paysages défilent sous la poésie d'une voix robotisée servant momentanément de copilote? Le territoire se redéfinit et l'immensité s'amenuise comme peau de chagrin. À la limite des territoires, subitement, la menace du seul et du même, du standardisé et du sans rêve. Les imaginaires se doivent de contre-attaquer. C'est dans cette urgence que Mathieu Blais a suggéré ce projet d'un numéro sur le territoire.

  • L'univers des phobies est en expansion et son exploration infinie. Si certaines de ses formes les plus répandues, telles que l'agoraphobie et la claustrophobie, font partie des terres connues, d'autres variétés plus rares ne laissent pas de surprendre l'amateur chanceux qui les découvre. Qu'en fera-t-il ? Les nouvelles et poèmes réunis dans ce numéro de Moebius vous proposent, certes, une vaste panoplie de dérèglements tous fondés sur la peur et l'obsession. Mais l'objet ici importe moins que la manière, inventive et variée, avec laquelle chacun des auteurs a su prendre la chose dans ses filets. Après tout, la phobie est un art.
    Un numéro piloté par Jean Lejeune

  • Depuis une trentaine d'années, les services et les secteurs publics occidentaux sont l'objet de réformes inspirées par la nouvelle gestion publique. L'administration publique québécoise ne fait pas exception. Dans ce contexte, cet ouvrage cherche à saisir l'influence de la nouvelle gestion publique sur le régime de négociation collective propre au secteur public et parapublic québécois. Après une description des principales caractéristiques de ce régime, ainsi que des fondements de la nouvelle gestion publique, l'attention est portée sur la négociation collective dans les secteurs de la fonction publique, de la santé et des services sociaux et de l'éducation. L'analyse permet de réfléchir à l'influence du régime de négociation collective sur la capacité de l'État à imposer ses volontés en matière d'organisation du travail et de modes de gestion, et sur la capacité des organisations syndicales à y faire face.

  • C'est sous un nouvel habillage graphique que se présente ce numéro de la revue Les écrits. Les oeuvres de Marie-Claude Pendleton, en couverture, accompagnent aussi les textes. Un portfolio en fin de numéro laisse la parole à l'artiste quant à sa démarche et ses inspirations. Au sommaire, trouvez un texte d'Évelyne de la Chenelière, autrice en résidence, un essai de Gérard Cartier et quatre récits par Laurence Nobécourt, Patrick Lane, Guillaume Asselin et Jean-Paul Goux. Lisez ensuite une « suite italienne » : quatre auteurs italiens, maintenant installés à Paris, et traduits en français. José Morel Cinq-Mars raconte dans sa présentation des auteurs comment un simple hasard heureux lui a permis de croiser le chemin de Francesco Forlani, Andrea Inglese, Giacomo Sartori et Giuseppe Schillaci. Lisez enfin un exlibris par Jean Royer et des poèmes de Vincent Filteau, Marco Bélanger, Jean-Philippe Gagnon, Jacques Rancourt, Franck Vilain et Mireille Fargier-Caruso.

  • Séquences numéro 293 arbore une couverture rouge Cinemania, le festival de films francophones montréalais qui a fêté ses 20 ans en novembre. La revue ne cache pas son engouement pour cette manifestation marquée de présences cannoises fortes (notamment Party Girl, en couverture, auréolé de la Caméra d'or 2014) et issues d'autres festivals confirmés. Ce numéro fait aussi un retour sur d'autres festivals de films comme le FFM, Fantasia, le TIFF ainsi que sur le Festival Internacional de Cine de San Sebastián. Quant à la section « Laboratoire expérimental », on y célèbre le cinéma d'animation tchèque, et la section « Gros plan » s'attarde entre autres sur Gone Girl de David Fincher et Love Project de Carole Laure.

empty