• 1915. Tandis que la Première Guerre mondiale ensanglante l'Europe, un auteur quasiment inconnu publie son premier roman, qui connaît un succès foudroyant. Placé sous le signe du Golem, cette créature d'argile façonnée jadis par un rabbin, et qui revient hanter la ville tous les trente-trois ans, le livre ressuscite la Prague du tournant du siècle : Prague et son ghetto, rasé quelques années avant la guerre par des autorités soucieuses d'« assainissement ». Dans ses rues tortueuses où sont tapis des êtres fantastiques, dévorés par la passion et la haine, des crimes se commettent, tandis que les couples dansent dans des cabarets sordides. La folie sourd des vieilles pierres... elle poisse les songes et les souvenirs, elle sème sous les pas des passants des arcanes indéchiffrables. Jusqu'où le narrateur ira-t-il pour se libérer de son emprise et connaître enfin son destin ?

  • À travers l'évocation de 206 résistantes, Jean-Paul Lefebvre-Filleau rappelle le rôle tenu par ces femmes d'un grand courage : cheffes de réseau, adjointes à un chef de réseau, agentes de liaison, agentes de renseignement, convoyeuses, opératrices radio, hébergeuses de résistants ou d'enfants juifs, boîtes à lettres, rédactrices de tracts ou de journaux clandestins, assistantes auprès des familles des fusillés et déportés, saboteuses, combattantes des Forces françaises de l'intérieur (FFI) et des Forces françaises libres (FFL) ou des Forces alliées.L'histoire de la Seconde Guerre mondiale ne peut s'écrire sans évoquer la mémoire de ces femmes héroïques. L'une d'entre elles, Germaine Tillion, rappellera que « en 1940, il n'y avait plus d'hommes. C'étaient des femmes qui ont démarré la Résistance ». Pourtant, après la guerre et jusqu'à aujourd'hui, l'action des femmes résistantes n'a pas été suffisamment mise en exergue, alors qu'elles ont oeuvré à presque tous les postes essentiels.Par ce document, où se retrouvent des inconnues et d'autres devenues célèbres (Lucie Aubrac, Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle...), l'auteur rend justice à celles qui ont péri sur le chemin de la liberté.
    Jean-Paul Lefebvre-Filleau, ancien officier supérieur de la gendarmerie nationale, est écrivain et conférencier. Surnommé « le détective de l'histoire », il a écrit une vingtaine d'ouvrages et a été récompensé par plusieurs prix littéraires, dont le Grand Prix des écrivains de France pour son livre L'Affaire Bernadette Soubirous, l'enquête judiciaire de 1858 (Éditions du Cerf), traduit en plusieurs langues. Il est également chroniqueur historique et s'intéresse particulièrement à la Seconde Guerre mondiale. Ces Français qui ont collaboré avec le IIIe Reich est paru aux Éditions du Rocher en 2017.

  • Fini les formations descendantes ! Pour capter l'attention du public, place à une pédagogie dynamique qui permet d'expérimenter, de partager et de prendre du plaisir.
    Cette deuxième édition, étayée des nouvelles découvertes en neurosciences, confirme la nécessité de s'adapter à chacun. Elle s'appuie sur la méthode 4Colors qui associe 4 grands types de comportements à des couleurs. Vous pourrez ainsi :
    o  établir et comprendre votre « profil » de formateur ;
    o  détecter les styles de personnalité et les besoins de vos apprenants ;
      développer une pédagogie agile et appréciée.
    Que vous soyez formateur, enseignant, coach ou manager, ce guide opérationnel laisse une large place à l'expression de votre personnalité, tout en valorisant celle de vos apprenants.
    /> LES +
    Des conseils opérationnels
    Des fiches d'animation : les capsules pédagogiques
    Des QR codes pour accéder à des films
    Un blog pour aller plus loin et rencontrer une communauté grandissante de passionnés

  • La poignée de mains de Montoire, le 24 octobre 1940, entre le maréchal Philippe Pétain et le chancelier du IIIe Reich Adolf Hitler, est le symbole d'une collaboration qui s'annonce entre un pays vaincu et son vainqueur. Dans son discours aux Français du 30 octobre 1940, le chef de l'État français emploie lui-même le terme de collaboration : « J'ai rencontré, jeudi dernier, le chancelier du Reich. Cette rencontre a suscité des espoirs [...]. Une collaboration a été envisagée entre nos deux pays. J'en ai accepté le principe [...]. Cette collaboration doit être sincère. »Par ce discours, les bases d'un rapprochement politique entre les deux pays sont bien jetées. Dès lors, certains pousseront très loin leur collaborationnisme avec les nazis, au point d'avoir du sang sur les mains. Ce livre trace le portrait des plus significatifs d'entre eux : hauts ou modestes fonctionnaires, militaires (Raoul Dagostini, Joseph Darnand, René Bousquet...), responsables politiques et économiques (Jacques Doriot, Philippe Henriot dit le « Goebbels » français...), artistes, écrivains, journalistes (Robert Brasillach, Ferdinand Céline, Alphonse de Châteaubriant, Lucien Rebatet...), et voyous (Henri Lafont, André Francis dit « Gueule-Tordue », Maurice Solnlen...) se mettent, pour beaucoup, au service de l'occupant. Un ouvrage passionnant qui s'intéresse aux individualités afin de comprendre comment ces hommes ont glissé, basculé dans la collaboration. Un travail d'enquête minutieux, s'appuyant sur de nombreux documents d'archives.
    Surnommé « le détective de l'histoire », Jean-Paul Lefebvre-Filleau, ancien colonel de gendarmerie, diplômé de l'université en droit, criminologie et théologie, a publié une vingtaine d'ouvrages, dont le dernier, La Franc-maçonnerie au coeur de la République, de 1870 à nos jours, réédité aux éditions De Borée en 2016.

  • PENDANT PRÈS D'UN QUART DE SIÈCLE, Gilles Vaillancourt a régné en roi et maître sur Laval, la troisième ville en importance au Québec. Réélu maire six fois de suite sans difficulté, le premier citoyen de la ville imposait le respect. Mais en coulisse, Vaillancourt tirait sans vergogne les ficelles d'un système hautement sophistiqué de corruption et de partage des contrats publics au moyen duquel il a volé des millions de dollars aux contribuables lavallois. En 2013, son arrestation sonne la fin de la récréation. Il plaidera coupable à des accusations de complot, de fraude et de corruption.





    Aperçu inédit de ce qui se passait réellement derrière les portes closes de l'hôtel de ville de Laval - parfois avec la complicité aveugle de la police et des gouvernements provinciaux -, Gilles Vaillancourt. Le Monarque expose un monde où les liasses de billets s'empilent et où chaque décision vise à satisfaire un réseau malsain d'entrepreneurs, d'ingénieurs et de collecteurs de fonds. Au terme d'une enquête approfondie et de nombreuses entrevues, les auteurs ont pu dresser le sombre bilan des quarante ans en politique de Vaillancourt. Leur ouvrage montre aussi les dessous de l'enquête policière qui a mené à son arrestation ainsi qu'à la rafle la plus spectaculaire de l'histoire de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) à ce jour.

  • Space Strategy

    Jean-Luc Lefebvre

    Strategy is the art of thinking about war before it occurs. Noting that space already plays a role in all of today's wars, Space Strategy studies how conflicts are extending into this new domain. The book defines extra-atmospheric space and focuses on its varying features and constraints. By exploring the opportunities for action provided by different strategic positions, the book analyzes the most plausible combat scenarios from, against and within space. It explains the concepts of militarization, weaponization and martialization of space and shows how space systems constitute an essential component of information literacy - the key to power in the 21st Century.
    Space Strategy then demonstrates why our society, having become space-dependent, must take appropriate measures to develop its spatioresilience. Finally, the author summarizes his reflections in the form of a mnemonic listing twelve principles of space strategy.
    Completed by educational appendices and a glossary containing one thousand entries, Space Strategy meets the needs of students, researchers or any other reader curious about expanding their knowledge of strategy.
     

empty