Langue française

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'éditeur a longtemps hésité sur le choix d'un titre pour cet ouvrage. Il aurait pu l'intituler "Histoire de la Ve République", mais une confusion aurait pu naître alors, car, ainsi que l'explique fort justement M. André Maroselli dans sa préface, il s'agit tout autant d'une histoire des hommes et des partis, en face de la Ve République, que d'une histoire du régime gaulliste lui-même. La Ve République de Jean-André Faucher est, tout à la fois, un travail d'histoire et un travail de journaliste. On se rappellera sans peine, en ouvrant ce livre, que son auteur, s'il demeure l'un des meilleurs historiens de la Commune de Paris, est aussi un chroniqueur politique qui, depuis vingt ans déjà, tient sa place dans la presse d'opinion la plus vivante. Pour comprendre ici quels sentiments ont animé l'auteur lorsqu'il a écrit cet ouvrage, il n'est pas inutile de rappeler que, dès le 9 septembre 1958, il expliquait dans un livre intitulé "L'agonie d'un régime" : vers quel régime allons-nous ? Les parlementaires seront des irresponsables. Les ministres seront des fonctionnaires... Il y a de Gaulle, certes, mais il y a aussi tous ceux, dont François Nourissier nous affirme qu'ils ont emprunté le gaullisme comme un autobus à destination du pouvoir.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Des milliers d'ouvrages ont été consacrés à la franc-maçonnerie et à ses membres. Aucune société, secrète ou non, ne s'est vue attribuer un rôle aussi important dans l'histoire de la France. Aucune n'a été l'objet de tant d'erreurs, qu'elles proviennent de maçons trop soucieux d'exalter son influence et son idéal, ou d'adversaires trop soucieux de démontrer l'existence permanente d'un pouvoir occulte. Il manquait un livre qui s'attache, par rapport aux légendes et aux rumeurs, à établir avec toute la précision et toutes les nuances possibles la réalité de l'influence maçonnique de la Révolution à nos jours. Les francs-maçons ont-ils constamment, depuis deux siècles, tiré les ficelles du pouvoir et orienté le cours de notre histoire ? Ont-ils joué un rôle décisif dans l'avènement et le déroulement de la Révolution française ? Ont-ils été les pères fondateurs des IIe et IIIe Républiques et les sous-marins d'une bonne partie des gouvernements de cette dernière ? L'arrivée au Palais Bourbon en juin 1981 du plus gros contingent de frères que l'on ait vu depuis 1936 signifie-t-elle que la franc-maçonnerie a retrouvé son poids antérieur ? L'influence des maçons doit-elle se mesurer seulement au nombre de portefeuilles ministériels et de sièges de députés ?

empty