• Pourquoi Jérusalem est-elle trois fois sainte ? Que contient la déclaration Balfour de 1917 ? Comment la guerre des Six Jours a-t-elle fracturé la société israélienne ? Pourquoi les États-Unis et Israël entretiennent-ils une « relation spéciale » ?

    14 mai 1948. Du plan de partage adopté par l'ONU naît l'État d'Israël, un État juif voulu par les mouvements sionistes. Son pendant, l'État arabe de Palestine, ne voit pas le jour. Promesses contradictoires faites aux Juifs et aux Arabes, guerres israélo-arabes, terrorisme : les violences se multiplient. Les institutions internationales échouent à trouver des solutions et face au durcissement des politiques israéliennes et américaines, l'espoir de normalisation issu des accords d'Oslo en 1990 s'éloigne.

    En 100 questions/réponses, Jean-Claude Lescure décrypte l'histoire de ce conflit de plus de 70 ans, qui continue d'enflammer une région sous haute tension.

  • 50 questions autour de l'histoire drôle et percutantes, proposées par l'historien Jean-Claude Lescure! Où fut exécuté Louis XVI, en janvier 1793 ? Quelle était la fonction de Winston Churchill au début de la Première Guerre mondiale ? Lors de quel traité un État du Kurdistan fut-il envisagé ? Dans cet ouvrage, Jean-Claude Lescure a sélectionné 50 questions/réponses afin de présenter le meilleur de l'émission "Un jour, une question", diffusée tous les jours sur France info. Qu'il s'agisse d'histoire ancienne ou contemporaine, d'événements français ou mondiaux, c'est l'Histoire avec un grand " H " qui passe sous l'oeil aiguisé de notre expert en histoire, avec force détails et anecdotes !

  • Dans ce volume sont présentés cinq pays, attachés différemment à une tradition démocratique en 1918 et qui, en 1989, semblent converger vers un modèle à la fois comparable par certaines institutions, et différent par la pratique liée à des cultures et surtout à des histoires récentes originales. La république fédérale américaine et la monarchie britannique puisent à une source commune, et pourtant elles changent de façon différente : le président américain n'a cessé de renforcer son pouvoir pour affronter et la crise des années Trente, celle de la guerre mondiale et surtout celle longue de la guerre froide. En Grande-Bretagne, les responsabilités du Premier ministre et de sa majorité n'ont cessé de se renforcer. En Espagne, un premier essai a échoué dans les années Trente sans doute parce que la culture politique n'avait pas encore intégré la notion d'État, à la différence de l'évolution qui suivit la fin de la dictature, la « transition ». En Italie, la monarchie de Savoie n'avait pu enraciner une vraie démocratie à cause du refus électoral des Catholiques et de l'hétérogénéité sociale, culturelle et économique du pays, dont l'unité était trop récente. En 1946, l'expérience a réussi, non à cause de l'élimination de la monarchie, mais par la constitution de quelques grands partis bien identifiés, de la possibilité d'unifier le pays par la langue contre les dialectes, par les medias, par une politique économique. En Allemagne, la république de Weimar est une expérience discutée, inachevée, dont un historien ne peut prédire quelle eût été son évolution. En 1947, le modèle démocratique a été imposé par les Américains, sous une forme fédérale, à cause de la guerre froide, et dans la partie de l'Allemagne historique qui pouvait, sans doute, en faire l'expérience le plus efficacement.

empty