• « Le Contrat social de Rousseau, publié en avril 1762, étonne par l'évidence des principes politiques qui le constituent. Il invente l'idée de la démocratie absolue en prenant le peuple moins comme objet que comme sujet de son discours. Son traité politique ne concerne plus seulement les gouvernants, les princes ou les conseils, mais les gouvernés. Ce déplacement du haut vers le bas de la hiérarchie civile fait du Contrat social le lieu théorique de rassemblement de l'humanité citoyenne. "Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun, s'unissant à tous, n'obéisse pourtant qu'à lui-même, et reste aussi libre qu'auparavant". Le Contrat social apporte la solution au problème du gouvernement de l'homme, celle de l'auto-gouvernement - obéissance à sa seule personne, aux lois qu'il se prescrit. Sa liberté naturelle se change en liberté morale. Denis Podalydès, fervent lecteur du Contrat social, nous fait partager l'émotion liée à l'intelligence de ce texte précurseur, et grâce à son talent de comédien, nous aide à découvrir et comprendre un texte fondateur de notre société moderne. » Alexandre Wong & Claude Colombini-Frémeaux

  • Les Rêveries du promeneur solitaire, promenades 1 à 5.
    "L'habitude de rentrer en moi-même me fit perdre le sentiment et presque le souvenir de mes maux, j'appris ainsi par ma propre expérience que la source du vrai bonheur est en nous, et qu'il ne dépend pas des hommes de rendre vraiment misérable celui qui sait vouloir être heureux."

  • Ce texte de Rousseau, paru initialement dans l'Encyclopédie, souvent délaissé, voire tout à fait méconnu au profit du Contrat social, occupe pourtant toute sa place dans l'oeuvre laissée par le philosophe. À ses yeux, l'économie a en charge la bonne admistration des questions d'ordre publc comme l'éducation, la propriété, l'impôt. Ainsi, affirme-t-il clairement, l'économie politique, c'est-à-dire l'économie de l'état doit être entièrement subordonnée à la décision politique inspirée par la volonté générale, sous peine d'aliéner définitivement la liberté de chacun. Un texte plus que jamais d'actualité, au regard de la crise financière à laque lle est aujourd'hui confronté l'ensemble de la société.
    Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF
    Durée : 1 h 45 min

  • L'intérêt du livre audio ne se révèle jamais tant que par des lectures de lettres : l'auteur apparait alors comme surgi d'outre-tombe. La correspondance de Rousseau, monumentale par son ampleur (50 volumes publiés par l'institut Voltaire), nous a contraint à exhumer la sélection opérée par Marcel Raymond, la seule disponible à ce jour, réunissant quelques 140 lettres de sa jeunesse jusqu'aux derniers mois de sa vie. Toutes empreintes d'une grande diversité de style et de ton. Un complément indispensable à l'« Intégrale des textes autobiographiques » de Rousseau.Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF et en EPUB
    Durée : 9 h 20

  • Rousseau érige dans cet ouvrage un système entier d'éducation, loin des conventions sociales et des dogmes religieux : l'Église jusqu'alors détentrice du monopole en matière d'éducation, condamne l'auteur à la prise de corps ; l'ouvrage est brûlé en place public, fustigé par ses ennemis philosophes...
    Un ouvrage, toujours d'actualité, loin des caricatures dont on le pare sans même parfois, l'avoir lu...
    Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF et en EPUB
    Durée : 25 h 25

  • Ce recueil établi par les éditeurs à partir de notes manuscrites et d'ébauches de travail de l'auteur sur des sujets très divers tels que l'état de nature, le droit naturel, le pacte social, l'histoire ancienne, l'étude des moeurs..., se devait de figurer dans notre catalogue en supplément des textes politiques et discours de l'auteur tous disponibles dans notre collection : Le contrat social, Discours sur les sciences et les arts, Discours sur les fondements de l'inégalité parmi les hommes, Discours sur l'économie politique. À écouter sans modération.
    Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF et en EPUB

    Durée : 2 h 30

  • La Nouvelle Héloïse est le roman de Rousseau : l'auteur y dépeint une utopie servant à mettre en scène ses idées philosophiques et y donne à voir ce que doit être pour lui le sentiment d'amour : un état passionné, servant sans cesse à magnifier et honorer la raison.
    Best-seller de l'époque où les libraires étaient contraints de louer l'ouvrage à l'heure pour satisfaire la demande, ce succès inattendu inspirera à Laclos quelque peu jaloux, ses « Liaisons dangereuses ».
    Intervenants :
    Lecteur(s) : Xavier Béja, Delphine Brual, Hélène Lausseur, Philippe Bertin, Eric Herson-Macarel, Jérôme Frossard, Philippe Klein, Sandrine Briard, Dominique Jacquet
    Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF et en EPUB
    Durée : 27 h 55
    />

  • Le caractère éminemment subversif de la Profession de foi du vicaire savoyard contraignit à l'époque Rousseau à le dissimuler au coeur de l'Émile, son traité d'éducation. Cette petite précaution ne suffira pas puisque l'auteur se retrouve dès la sortie du livre condamné à la prise de corps par les pères de l'Église et l'ouvrage, brûlé en place publique en maintes villes d'Europe.
    Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF et en EPUB
    Durée : 3h

  • Julie ou la Nouvelle Héloïse est un roman épistolaire parut en 1761. Saint-Preux, jeune plébéien, et son élève Julie, fille du baron d'Étanges, éprouvent l'un pour l'autre une violente passion. Julie doit pourtant obéir à son père et épouser M. de Wolmar. Saint Preux s'éloigne. Julie, devenue épouse et mère, avoue sa passion pour Saint-Preux à son mari, qui invite pourtant le jeune homme à élever les 2 enfants du couple dans leur propriété. Après un moment d'accalmie, l'amour renait. Seule la mort empêche Julie de faillir encore.

  • Textes fondamentaux de Voltaire, Rousseau, La Fayette, Danton, Hugo, Gambetta, Peguy, Clemenceau, De Gaulle lus en français par Charles Boyer ainsi que les discours présidentiels de Jefferson, Lincoln, Wilson, Roosevelt interprétés en langue anglaise par Orson Welles.
    "Pour la première fois, un historique sonore de la longue maturation des valeurs liberté, égalité et fraternité des intellectuels aux hommes politiques de l'Ancien et du Nouveau monde. Dans des interprétations historiques de Charles Boyer et d'Orson Welles, ces textes nous font revivre pleinement la construction démocratique de l'Occident."
    Patrick Frémeaux & André Bernard

  • Il Contratto sociale del 1762 conteneva la proposta politica di Rousseau per la rifondazione della società sulla base di un patto equo - costitutivo del popolo come corpo sovrano, solo detentore del potere legislativo e suddito di sé stesso. Opera controversa e fonte inesauribile di aspri dibattiti sin dalla sua prima comparsa, "Il contratto sociale'' impose Rousseau come uno tra i principali pensatori dell'Illuminismo francese. Trattato filosofico-politico, senz'altro uno dei maggiori mai scritti, in esso l'autore affronta il problema fondamentale del rapporto tra individuo e società, natura umana e collettività. Come la natura dell'uomo può conciliarsi con l'associazione? L'interesse del singolo con l'interesse generale? Come la sfera degli interessi personali e i diritti fondamentali dell'uomo possono trovare equilibrio e rispetto da parte dell'autorità governativa? Che forma assume questa autorità? Quali benefici la società offre ai suoi cittadini e cosa deve sacrificare ad essa ciascun individuo per raccogliere i suoi frutti? Qual è la forma di governo migliore? La monarchia? La dittatura? La democrazia? Quando conviene l'una o l'altra? Come si manifesta il potere sovrano e quali conseguenze ne scaturiscono per coloro che scelgono di non rispettare la volontà generale? La democrazia rappresentativa è davvero cosí efficace e giusta? Oppure essa dà adito e si traduce in una effettiva negazione di eguaglianza, suffragio universale e sovranità popolare? Non è forse la democrazia una trasfigurazione non proprio occulta di un totalitarismo dello Stato centrale? Come i suoi predecessori "contrattisti' (Hobbes e Locke), Rousseau cerca di fondare la sua teoria politica su una comprensione della natura umana, da lui ritenuta fondamentalmente buona ma corrotta dagli interessi conflittuali che si agitano nell'alveo della società. Poiché all'interno della società l'interesse individuale degenera inevitabilmente in uno stato di guerra, è necessaria l'imposizione e l'accettazione condivisa di una sorta di patto ""super partes'', per l'appunto un "contratto'. Contraendo porzione dei suoi interessi accessori per effetto di questo contratto, ogni individuo trova il suo vero interesse servito nell'espressione politica della comunità dell'uomo, o ""volontà generale''.



    Jean-Jacques Rousseau è stato un filosofo, scrittore e musicista svizzero. Nato da un'umile famiglia calvinista di origine francese. Il suo primo testo filosofico importante, il Discorso sulle scienze e le arti vinse il premio dell'Accademia di Digione e segnò l'inizio della sua fortuna. Dal primo Discours emergevano già i tratti salienti della filosofia rousseauiana: un'aspra critica della civiltà come causa di tutti i mali e le infelicità della vita dell'uomo, con il corrispondente elogio della natura come depositaria di tutte le qualità positive e buone. Questi temi sarebbero stati ulteriormente sviluppati dal Discorso sull'origine e i fondamenti della diseguaglianza tra gli uomini: da questo secondo Discours emergeva la concezione di Rousseau dell'uomo e dello stato di natura, la sua idea sull'origine del linguaggio, della proprietà, della società e dello Stato. Considerato per alcuni versi un illuminista, e tuttavia in radicale controtendenza rispetto alla corrente di pensiero dominante nel suo secolo, Rousseau ebbe influenze importanti nel determinare certi aspetti dell'ideologia egualitaria e anti-assolutistica che fu alla base della Rivoluzione francese del 1789; anticipò inoltre molti degli elementi che, tra la fine del XVIII e l'inizio del XIX secolo, avrebbero caratterizzato il Romanticismo, e segnò profondamente tutta la riflessione politica, sociologica, morale, psicologica e pedagogica successiva. Alcuni elementi della sua visione etica saranno ripresi in particolare da Immanuel Kant. Le idee di Rousseau ebbero una risonanza europea e mondiale, tale da ispirare le future costituzioni degli Stati Uniti e della Rivoluzione francese.

empty