Langue française

  • Voici un « livre ressources » sur l'univers initiatique de la franc-maçonnerie, appelé à faire autorité.L´art royal (expression courante pour désigner la pratique maçonnique) intrigue toujours, répondant au goût d´un vaste public pour les secrets et supposés complots. Face à tant de fascination irrationnelle, parfois de méfiance, peut-on prétendre à une certaine objectivité historique ? La Franc-maçonnerie tente de répondre à cette interrogation, en offrant une source vive d´information et de références. L´ouvrage s´adresse aux profanes comme aux initiés, aux historiens comme aux curieux venus de tous les horizons de la pensée, à tous ceux qui veulent comprendre, au-delà des peurs et des fantasmes habituels. Il propose des pistes de réflexion, des débats d´idées, des dossiers, des documents historiques sur un sujet qui n´a cessé, depuis plusieurs siècles, de susciter des commentaires passionnés.

    Ces 1 200 pages présentent non seulement un historique de la démarche initiatique, de ses origines hypothétiques à aujourd´hui, mais aussi des diverses obédiences et des rites pratiqués, des symboles utilisés, de l´évolution des tempéraments, des ambitions et des pratiques.

    Cette entreprise monumentale s´appuie sur le concours d´auteurs émérites, pour la plupart initiés, appartenant à des obédiences et des rites d´origines diverses. Cherchant à éviter les partis pris et l´esprit de caste, tout en laissant libre chaque auteur d´exprimer ses interprétations et ses spécificités, le livre donne à entendre les résonances profondes d´une certaine pensée maçonnique plutôt que de se crisper sur des positions politiciennes tranchées ou sur des idéologies réductrices. Une volonté d´éclectisme « éclairé et ordonnée ».

    Cet ouvrage comprend sept chapitres (en symbolique maçonnique, le nombre sept est celui des sept officiers qui rendent la Loge « juste et parfaite » et représente aussi l´âge du maître), qui rendent compte de cette formidable épopée spirituelle à travers plusieurs siècles. Les Annexes offrent au lecteur quelques textes fondateurs, un dictionnaire des frères et soeurs « célèbres », un lexique des outils symboliques et d´autres termes spécifiques, sans omettre une bibliographie générale la plus explicite possible.

  • Et si le pape François, figure charismatique quasiment intouchable par la doxa populaire catholique et romaine, n'était qu'un mythe mystérieusement fabriqué par l'Ordre noir des Jésuites, à grands renforts de casuistique destructive ? Si le pape François portrait le masque que dénonçait en son temps le philosophe Pascal ? Si le souverain pontife actuel était cet évêque de Rome, venu d'Argentine, que la célèbre prophétie de saint Malachie prévoit dans sa dernière sentence marquant la fin du Vatican ? Voilà la thèse anticonformiste et sulfureuse élaborée par Jean-Luc Maxence dans cette étude implacable aux relents prémonitoires. Tout est ici élucidé : le secret du renoncement de Benoît XVI, le rôle de feu le cardinal Martini, le catéchisme déchiré de l'Église de Rome, le « capuchon noir » du pape jésuite, la fourberie de la Compagnie de Jésus, la face cachée des Missions, les liens ambigus avec L'Opus Dei et la franc-maçonnerie, l'avènement d'une nouvelle contre-réforme cachée... une trahison larvée de l'âme catholique, une « caporalisation » intégriste de la foi chrétienne. Jean-Luc Maxence est psychanalyste d'inspiration jungienne, poète et fondateur du bimestriel Rebelle(s). Expert en histoire des religions, il est l'auteur d'un best-seller sur la prophétie de saint Malachie et renoue ici avec sa vocation de fin décrypteur des apocalypses annoncées.

  • Ce dictionnaire marie harmonieusement l'inspiration jungienne déclenchant le processus d'individuation et la démarche initiatique du Franc-maçon. S'adressant aux initiés comme aux profanes, ce premier dictionnaire comparatif entre le vocabulaire de la clinique des profondeurs de Carl Gustav Jung et celui de la Franc-Maçonnerie universelle constitue une initiative inédite mais encore il ouvre sur l'ébauche d'une nouvelle thérapie de toute première importance pour ce début de siècle en manque d'équilibre personnel et collectif. L'auteur explique en termes clairs et accessibles à tous, que l'Art Royal base sa pratique en loge sur le langage des symboles et leur mise commune en situation, impliquant une graduelle transformation de l'être humain et se découvrant par là même de multiples connivences avec la clinique selon Jung. Avec sa règle, ses rites, ses concepts signifiants, une sorte de " maçonnerie jungienne " à effets thérapeutiques peut-elle alors naître et se développer ? se demande ici Jean-Luc Maxence avec une audace avouée et assumée

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Mêlant les voix de plus de cent Quarante poètes « mystiques » contemporains, de langue française, cette anthologie explore les différentes voies du dialogue ininterrompu qu'ils entretiennent avec Dieu. Donnant à lire et à méditer, elle surprend par l'audacieux éclectisme de ses choix et la richesse foisonnante des auteurs retrouvés ou découverts, de Guy Allix à Simone Weil, de Blaise Cendrars à Dominique Cerbelaud, en passant par Xavier Grall, Angèle Vannier, Patrice de La Tour du Pin, Lanza del Vasto, Marie Noël...
    Leurs textes - dont un certain nombre d'inédits - composent un regard polyphonique sur une fin de millénaire empreinte de sacré. Une manière de renverser les idées reçues et de donner à tous l'occasion de s'émerveiller devant une bouleversante cathédrale de splendeur, et de redécouvrir le fulgurant pouvoir de la poésie : illuminer la vie.

  • Avec ses mouvements politiques, ses avant-gardes littéraires et artistiques, le XXe siècle a été pour les poètes un extraordinaire terrain de jeu, ou de bataille. Qu'en est-il aujourd'hui de notre XXIe siècle débutant ? Dans un panorama éclairant, Jean-Luc Maxence trace avec enthousiasme le portrait d'une discipline qui, à l'écart de la fureur médiatique, se réinvente encore et toujours. Car, en plus des grands courants du passé, il faut désormais compter avec de nouvelles formes, sonores, digitales ou jaculatoires, qui, à l'heure d'Internet, bouleversent les points de repère du lecteur. Aussi ce livre a-t-il l'ambition d'offrir un regard critique et, grâce à de nouvelles balises, de dessiner une carte du tendre de la poésie contemporaine, distinguant les écoles, les tendances, jusqu'à deviner ou pressentir quels sont ceux et celles qui deviendront les chantres de la poésie de demain.

  • Depuis la nuit des temps, homo sapiens engendre et perpétue des univers mythiques, légendaires, imaginaires qui structurent sa vie quotidienne. La Franc-maçonnerie ne fait pas exception et témoigne d'un corpus légendaire riche d'enseignements spirituels et éthiques. Deux regards croisés, l'un psychanalytique, l'autre anthropologique, s'allient pour expliquer l'originalité et la pertinence des principales légendes maçonniques issus du REAA (Rite Ecossais Ancien et Accepté), du RF (Rite Français), du RER (Rite Ecossais Rectifié) et du RAPMM (Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraim) dans une société occidentale qui a été jusqu'ici très démythisante. L'ouvrage de Jean-Luc Maxence et Frédéric Vincent nous propose de redécouvrir les légendes maçonniques sous le signe d'Eranos, ce groupe d'intellectuels créé en 1933 soucieux d'étudier et d'expliquer la pensée mythique et qui réunissait le psychanalyste Carl Gustav Jung, l'historien des religions Mircea Eliade, l'orientaliste Henry Corbin, l'anthropologue Joseph Campbell ou encore le théoricien de l'imaginaire Gilbert Durand. Jean-Luc Maxence et Frédéric Vincent établissent également des parallèles inédits entre les figures maçonniques (Hiram, Salomon, Joaben, Noé, Phaleg) et les héros postmodernes (Dark Vador, Harry Porter, Batman, Bilbo). Au fil des pages, ils démontrent avec force et vigueur comment les légendes maçonniques peuvent nous guider dans notre cheminement intérieur.

empty