• Que signifie notre vie psychologique ? Cette question fut l'une des préoccupations continues de Sartre. Ce volume retrace les étapes de ce long itinéraire : analyse du mode d'être de la conscience, critique de l'idée de sujet, exploration de l'affectivité originelle de notre pensée. De La transcendance de l'ego jusqu'au Flaubert, il s'agit de savoir comment s'individualise notre existence. Ainsi s'éclaire ce qu'il faut entendre, selon Sartre, par une philosophie de la liberté, moment où la description réflexive adresse à chacun la question éthique et métaphysique du sens de sa vie propre.

  • La démarche dite « principiste » exposée dans le livre de Tom Beauchamp et James Childress, Les Principes de l'éthique biomédicale (Principles of Biomedical Ethics), paru aux États-Unis en 1979, et dont la dernière édition à ce jour date de 2013, s'est imposée comme une référence centrale dans la littérature d'éthique médicale et les pratiques d'éthique clinique. Très discutés dans le monde anglo-saxon, les Principes n'ont fait l'objet d'aucun commentaire d'ensemble en français. Le présent essai vient combler cette lacune. Dans l'esprit même du principisme, il situe les questions théoriques à partir des enjeux du soin. Le fil conducteur de cette lecture n'est donc pas tant un texte qu'un problème : justifier les choix relatifs à l'éthique médicale dans un contexte démocratique de respect du pluralisme des convictions morales. Ce dialogue avec les propositions des Principes conduit à préciser une « éthique du préférable partageable », c'est-à-dire une approche concrète pour penser une justification des normes qui n'emprunte ni aux rapports de domination ni à l'arbitraire, question majeure de notre temps.

empty