• Une thèse communément admise voudrait que le développement économique spectaculaire de la Chine et l'expansion d'une classe moyenne qu'il entraîne favorisent tôt ou tard une libéralisation de son régime politique et une évolution plus ou moins douce vers la démocratie. Est-ce si sûr ? Jean-Pierre Cabestan montre la fragilité de cette thèse en regard du fonctionnement réel du système politique chinois et de ses rapports avec la société. Il expose les raisons qui rendent beaucoup plus probable le maintien d'un régime autoritaire et modernisateur dirigé sans partage par le Parti communiste, la principale étant le large consensus des élites autour de ce projet.

  • Tentaculaire, opaque, le Parti communiste domine le système politique chinois. Fort de 85 millions de membres et de quelque 10 millions de cadres, il dirige l'État, l'administration, l'Armée, les assemblées populaires ainsi que les entreprises et les établissements publics.
    Beaucoup plus décentralisé et flexible depuis les réformes de 1979, il dispose néanmoins de ressources humaines et économiques considérables qui lui permettent de contrôler la société, de prévenir les conflits sociaux et d'empêcher toute évolution vers la démocratie. Qui lui permettent, en d'autres termes, de mettre en place ce que l'on pourrait appeler un nouvel équilibre autoritaire.
    Ce système que seule une minorité d'activistes conteste ouvertement fournit croissance et stabilité à une population dont la majorité se désintéresse du politique. Toutefois, la corruption de plus en plus visible du pouvoir, la pluralisation de la société, la montée des activités associatives et religieuses sont autant de facteurs d'évolution et d'incertitude.
    L'avenir du système politique chinois n'est pas écrit, et ce livre ne prétend pas le faire. Il cherche plutôt à éclairer le lecteur sur la puissance du système actuel et sur les changements ou les crises qui pourraient survenir.
    La première synthèse sur le système politique chinois et son articulation avec la société depuis vingt ans.

  • Deuxième puissance mondiale depuis 2010, la Chine est pétrie d'ambitions. Forte de son économie désormais mondialisée, elle n'entend pas seulement ravir aux Etats-Unis la première place mais aussi bouleverser l'ordre international établi après 1945. A-t-elle véritablement les moyens de ses ambitions ? Peut-être, si l'on en croit le déploiement d'outils économiques, diplomatiques, militaires et idéologiques pour accroître son influence sur la scène mondiale ; si l'on observe les transformations de sa politique étrangère et de sécurité depuis le début des années 2000 - surtout depuis 2012 et l'arrivée au pouvoir de Xi Jinping - si, encore, on décrypte ses relations avec ses principaux partenaires et voisins, comme le fait cet ouvrage, pays par pays, à l'aide de sources de première main. Mais la persistance d'un régime autoritaire, nationaliste, antioccidental et de plus en plus arrogant confère un caractère inachevé à son intégration dans la communauté internationale et perpétue les sources de conflits avec l'extérieur, en particulier avec les États-Unis et le Japon. Plus forte, la Chine se sent aussi plus fragile. Dépendante de l'extérieur et perméable aux idéologies occidentales, elle connaît actuellement un ralentissement économique qui menace la stabilité sociale, voire celle de son régime politique. Autant de vulnérabilités qui risquent de peser sur sa politique internationale dont cet ouvrage dresse un panorama unique.

  • Explique le parcours historique et politique de Taïwan, et analyse le fonctionnement des institutions politiques de la République de Chine et présente les principales facettes de la vie politique taïwanaise.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'essor de la Chine exerce une forte attraction sur la jeunesse taiwanaise qui est chaque jour plus nombreuse à traverser le détroit. Toutefois, l'identité taiwanaise a continué à se renforcer et l'élite politique reste unifiée sur le principe de souveraineté et son esprit de défense reste vif. Dans ce contexte, l'attitude plus ouverte des jeunes taiwanais pourrait peser sur l'évolution des relations entre la Taiwan et la Chine.

  • La Chine reste en quête de ses frontières alors même qu''elle ambitionne de réussir son «émergence pacifique» sur la scène mondiale. Rien n''illustre mieux ce constat que les relations toujours vivaces entre la Chine et Taiwan. Cet ouvrage propose une analyse synthétique et globale de cette confrontation, replacée dans le cadre de la politique étrangère de la Chine et de la réalisation de ses ambitions internationales. C''est la seule étude comparative en français et à jour qui éclaire le contexte et la dynamique de ce conflit. Les auteurs présentent de plus les principaux scénarios d''évolution future des relations entre la Chine et Taiwan. De manière plus large, en dévoilant la sophistication de cette relation conflictuelle, ce livre apporte une contribution précieuse à la nouvelle discipline que constitue «l''étude de la résolution des conflits».

empty