• Le macroscopeQu'y a-t-il de commun entre l'écologie, le système économique, l'entreprise, la ville, l'organisme, la cellule ?Rien, si on se contente de les examiner avec l'instrument habituel de la connaissance, l'approche analytique. Beaucoup, si l'on dépasse cette démarche classique pour faire ressortir les grandes règles d'organisation et de régulation de tous ces « systèmes ». Pour l'auteur, l'instrument symbolique de cette nouvelle manière de voir, de comprendre et d'agir est le « macroscope », qui devrait être aussi précieux aujourd'hui aux responsables de la politique, de la science, de l'industrie, et à chacun de nous, que le sont le microscope et le télescope pour la connaissance scientifique de l'Univers.Joël de RosnayDocteur ès sciences. Écrivain scientifique. Futurologue. Ancien directeur des applications de la recherche de l'Institut Pasteur, ancien directeur de la stratégie de la Cité des sciences et de l'industrie, il est président exécutif de Biotics International et conseiller de la présidente de la Cité des sciences et de l'industrie.

  • Depuis une vingtaine d'années, nous subissons le choc de la "révolution biologique" : médicaments nouveaux obtenus grâce aux biotechnologies ; fécondation in vitro et transferts d'embryons ; modification des plantes et des animaux domestiques ; manipulation des gènes ; traitement prochain - peut-être - du cancer ou du sida. Comment cette révolution nous touche-t-elle concrètement ? Comment comprendre la vie pour mieux la préserver et surtout, désormais, pour mieux la conduire ? Ce livre cherche à éclairer le chemin par lequel passe une meilleure connaissance du vivant. Un chemin fait de deux voies inséparables : celle de la compréhension de la vie par l'homme et celle de l'action de l'homme sur la vie. Pour y parvenir, il pose trois questions simples : Qu'est-ce que la vie ? D'où vient la vie ? Où va la vie ?

  • Les années 2020 verront la naissance de nouveaux ingénieurs et architectes de l´infiniment petit. Ils sauront marier les technologies biologiques, informatiques nano et écotechnologiques pour inventer les produits de demain. Ces progrès scientifiques ouvriront de nouveaux horizons riches de promesses, mais aussi lourdes de menaces pour l´homme. Les technologies de la communication vont connaître une progression explosive entre 2010 et 2020, bouleversant nos vies comme l´économie et faisant apparaître de nouveaux dangers : atteinte à la vie privée, piratages, virus, « infopollution »... La prolongation de la durée de vie, grâce à une connaissance accrue des mécanismes du vieillissement, suscitera de fortes tensions sociales et politiques. Enfin, écologie et économie, qui devraient être les deux faces d´une même médaille, se trouveront confrontés plus durement à leurs contradictions. Les sciences de la complexité peuvent nous aider à penser le futur des sociétés humaines. Au-delà de l´approche analytique traditionnelle, elles permettront de construire notre avenir sur la base d´une vision globale et à long terme de l´évolution des systèmes complexes (économiques, écologiques, industriels et politiques) dont nous faisons partie. A l´homme de savoir fixer les limites pour éviter que ses créatures biologiques ou électroniques ne se retournent contre lui. Joël de Rosnay, docteur ès sciences, est président exécutif de Biotics International et conseiller du président de la Cité des sciences et de l´industrie. Ancien chercheur et enseignant au Massachussetts Institute of Technology dans le domaine de la biologie et de l´informatique, il a été successivement attaché scientifique auprès de l´ambassade de France aux Etats-Unis, directeur scientifique à la Société européenne pour le développement des entreprises et directeur des applications de la recherche à l´Institut Pasteur. Il est l´auteur de nombreux ouvrages dont Les Origines de la vie (1965), Le Macroscope (1975), La Malbouffe (1979), L´Homme symbiotique (1995), La plus belle histoire du monde, avec Yves Coppens, Hubert Reeves et Dominique Simonnet (1996), Une vie en plus, avec Jean-Louis Servan-Schreiber, François de Closets et Dominique Simonnet et La Révolte du prolétariat (2005). Avant-propos de Roland Schaer. Préface de François de Closets.

empty