• " Klezmer est peut-être une réponse ashkénaze au Chat du Rabbin." Les héros sont presque tous juifs mais ils passent plus de temps à jouer de la musique qu'à penser à Dieu. Ce sont des musiciens sans argent embringués dans un feuilleton slave. Ils traînent leurs instruments dans les steppes d'Ukraine, à Odessa, dans des campements gitans. Je voulais que Michel Strogoff rencontre un Juif vert de Chagall : la grande aventure rejoint le violon sur le toit. Sublime.

  • Vous ne lirez pas ici la vraie vie de Chagall. C'est un fabuleux conte juif, dont le héros se nomme Marc Chagall. Il vit dans un shtetl de la Russie des Tsars, à l'aube du XXe siècle. Il est jeune et très amoureux. Mais il est peintre aussi, et le père de celle qu'il aime veut pour sa fille « un bon juif qui ait un bon métier ». Quitter son amour ou bien la peinture ? Même le Rabbi de Loubavitch ne sait pas. Alors, Chagall suit la vision étrange qu'il a eue dans un rêve : un palais magnifique dont il aurait peint le plafond. Construire un opéra dans son village et montrer au beau-père.

  • Par amour, le jeune peintre Chagall a décidé de construire un opéra dans son village. Tout le monde s'y met, les cosaques, Jésus, le violoniste et l'égorgeur... dans une folie exubérante. Mais la violence antisémite balaye la farandole et le folklore.

  • Joann Sfar reprend ses carnets : anecdotes, questions philosophiques et politiques... À la frontière de l'essai et du roman, ces carnets sont un mélange d'humour, de poésie et de sensibilité. Suite aux attentats de Charlie Hebdo, Joann Sfar souhaitait partager avec ses lecteurs son point de vue original sur la société et ses chroniques intimistes sur ses amis, la religion, son quotidien... Ses dessins reflètent son regard singulier sur la vie et l'actualité, avec la tendresse et la poésie qui le caractérisent.

  • Les Carnets de Joann Sfar arrivent chez Marabout !
    Chaque jour, Joann Sfar écrit et dessine. Ce qui constitue un journal intime raconte sa vie personnelle et les événements de l'époque qu'il traverse. Sfar mêle, suivant les années et les événements, l'intime et l'universel, questions politiques et de société. C'est ainsi que ses carnets se succèdent depuis 2002. Ce carnet retrace six mois d'une psychanalyse, entamée à la suite d'une rupture amoureuse ; Sfar va mal et ne peut plus dessiner. Il s'achève avec la fin de ce travail et le retour à un état apaisé.
    Les deux précédents carnets "Si Dieu existe" et "Je t'aime ma chatte" sont parus l'année dernière chez Delcourt.

  • « Je T'aime Ma Chatte, c'est la phrase sur le sweat shirt de Priscilla. Le carnet ne parle pas que de ça, bien entendu. J'essaie de me reconstruire. Bizarrement tout ça prend de plus en plus l'aspect d'un feuilleton romantique alors que ça parle de ma vraie vie. Il y a de moins en moins de politique et on parle d'amour de plus en plus. De vrai amour ou de personnes qui le cherchent sans rien trouver »

  • Sept filles venues du monde entier sont convoquées à New York pour auditionner dans une prestigieuse école de danse. Parmi elles, Angoissette, la Juive new yorkaise névrosée, et Maurisse, la Noire française déjantée, sont très loin des petits rats de l'opéra... Le concours dégénère avant même que des extraterrestres viennent se mêler de la sélection ! L'enfer ressemblerait-il à un huis-clos de ballerines lancé sur orbite ? Le début d'une épopée cosmique et délirante, entre Fame et Star Trek.

empty