Les éditions du 38

  • John Cleland rédigea les Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir, en 1749 à Londres, alors qu'il était emprisonné pour dette. Considéré comme le premier roman érotique, sa publication causa un scandale, et l'église d'Angleterre demanda son interdiction.
    Préfacé par Guillaume Apollinaire, ce roman décrit la vie de plaisir à Londres en 1740. Il est complété par six gravures commentées d'Hogarth.

empty