• This book brings together the data of lastest international research and was conceived as the result of a summer school held at the INRA Centre of Clermont-Ferrand/Theix from 24 September to 4 Octobre 1990. The subject is the rumen as a fermentor and the means by which rumen functioning can be optimized for the maximum benefit ot the ruminant. 

  • L´ouvrage fournit toutes les clés pour analyser le recueil de poèmes de Léopold Sédar Senghor.
    OLa présentation des poèmes est suivie de l´étude des problématiques essentielles, parmi lesquelles :
    - Hommes et traditions d´Afrique - Lyrisme et autobiographie - Le poète et les mythes - Les thèmes poétiques : la femme, la nature...
    - Une écriture nègre ? Les mots et la phrase.
    O Ce Profil d´une oeuvre comprend également un lexique destiné à faciliter la compréhension et l´analyse du recueil.

  • La politique étrangère de Vladimir Poutine est interprétée à tort comme celle d'un pouvoir sûr de lui-même. En réalité, elle ne fait que refléter les fragilités de la Russie depuis l'effondrement de l'Union soviétique. C'est la thèse de ce brillant essai : bien que conscient de ses faiblesses, le pays ne parvient pas à dépasser les complexes qui le hantent. Sur la scène internationale, Vladimir Poutine a certes rendu la Russie incontournable. Secrètement, sa force et son insolence séduisent. Mais que cherche-t-il au juste ? Restaurer l'empire déchu ? Disputer aux autres civilisations le contrôle du monde ? Quelles sont les vulnérabilités qu'il essaie de masquer ? Comment déchiffrer l'idéologie et les principes directeurs de sa politique étrangère ? Les réponses à ces questions permettent à l'auteur de donner un nouvel éclairage au positionnement de Moscou sur les grands dossiers d'aujourd'hui : la bataille pour l'« étranger proche », la rivalité avec le monde occidental ou encore la lutte d'influence dans « l'étranger lointain ». Une synthèse indispensable pour comprendre les ressorts de la politique étrangère russe contemporaine. Ancien élève de l'ENA et du MGIMO (Institut d'État de relations internationales de Moscou), Jean-Robert Jouanny est haut-fonctionnaire. Il enseigne la civilisation postsoviétique à SciencesPo Paris.

  • Quelle innovation voulons-nous, et pour quel monde ? Comment aider les organisations à relever le défi du management de l'innovation responsable ? Quel est le lien entre le Design Thinking et le développement de produits et de services responsables ?
    Se lancer ou poursuivre sur la voie de l'innovation responsable est un réel enjeu pour les organisations du 21ème siècle : quelles questions se poser, à quelles phases du processus ? Quels critères adopter ? Comment contrôler que les objectifs sont atteints ?
    Ces questions sont au coeur de cet ouvrage qui se propose de clarifier le concept d'innovation responsable et de présenter la méthode de développement de produits et de services DRiM (Design & Responsible Innovation Method), basée sur les principes du Design Thinking.
    Le Design Thinking permet aux équipes d'innovation de traduire le besoin de responsabilité en levier de créativité pour développer des produits et services responsables plus performants et mieux adaptés aux besoins et attentes des clients.
    Conçue dans le cadre d'un projet collaboratif mené par l'ESSEC Business School et Altran Pr[i]me, la méthode DRiM a reçu le soutien d'acteurs majeurs du secteur banque et assurance avant d'être élargie à tous les domaines d'activités. Les nombreuses opportunités qui naissent de sa mise en oeuvre au cours du processus d'innovation sont détaillées dans l'ouvrage de façon immédiatement opérationnelle. Le lecteur y trouvera notamment des liens pour télécharger des fiches outils et un court film explicatif de la méthode, ainsi que des exemples de services développés au cours du projet.

  • La disparition de Léopold Sédar Senghor a incité l'auteur à présenter, au gré d'une mémoire vagabonde, quelques souvenirs d'une relation personnelle avec le poète et deux textes inédits d'interventions publiques, reproduits ici sous forme non élaborée, images mêmes de l'homme tel qu'il était. Plusieurs articles inédits ou repris dans diverses publications complètent cet hommage au poète désormais soumis au jugement de la postérité, et proposent des regards successifs sur la poétique de Senghor et sur son ouverture au monde.

  • This book brings together the data of latest international research and was conceived as the result of a summer school held at the Inra Centre of Clermont-Ferrand/theix from 24 September to 4 October 1990. The subject is the rumen as a fermentor and the means by which rumen fonctioning can be optimized for the maximum benefit of the ruminant. Most space has been given to the reports written by international specialists in rumen microbiology, physiologists, nutritionists and animal production workers. Several of the points raised in the book are the subject of current scientific debate. These topics were dealt with in workshops and round-table discussions and are presented at the end of the book in the form of short reports.  

  • Les racines des mots sont-elles carrées ?... Je ne peux pas répondre à toutes tes questions idiotes... mais dans la réalité, les choses se passent autrement... L'expérience nous apprend... Et puis qu'est-ce que c'est que cette question inutile ?... j'ai ordre d'éteindre tous les incendies dans la ville,.. et comme il n'y a pas de rendement la prime à la production est très maigre... Continuons, continuons... mais n'interrompez pas... C'est ça, vous prononcez bien maintenant... Voyons, Mademoiselle, la leçon est terminée... Vous pouvez partir... vous paierez une autre fois... A propos, et la Cantatrice chauve ?

  • Ce livre rassemble une partie des communications présentées au mois de mai 1989 au colloque international sur « les Orientations des Littératures francophones depuis 1980 », notamment celles concernant les littératures du monde noir dans leurs ramifications du continent africain et des Îles. La distance dans le temps peut laisser craindre aujourd'hui quelques anachronismes, mais l'intérêt du livre réside d'abord dans la diversité des champs thématiques pris en compte, ainsi que dans l'organisation interne du texte qui, autour d'un même thème, laisse avantageusement se déployer de multiples regards croisés. En effet, pour traiter le sujet central, divers critères d'analyse sont convoqués. Outre le bilan de la Négritude qui permet de révéler l'humour comme trait de continuité, le livre propose d'heureuses analyses liées à la nationalité de l'écriture, aux genres littéraires, aux aspects de l'écriture féminine, à l'institution littéraire elle-même, ainsi qu'à la langue d'écriture. Dans ce dernier aspect particulièrement, divers articles font voir comment, depuis les années 1980, il existe dans les littératures francophones du continent africain, une cruelle « opposition entre l'expression du quotidien cru et la recherche d'une légitimité sociale par la belle image ». Si dans ces littératures, certains considèrent les régionalismes et les pratiques non standard comme une heureuse «francophonisation du français», d'autres, par contre, déplorent une écriture de l'imitation qui n'est en réalité qu'une reprise des «techniques éprouvées des nouveaux romanciers français du début des années 60». Ce reproche cinglant n'empêche pourtant pas de constater l'abondante richesse du roman africain qui est une parole proférée selon U'tamsi, un roman fable dans le regard de Labou Tansi, un roman- théâtre-film selon Fantouré et un chant dans l'opinion de Calixte Béyala.

  • Peut-on considérer comme écrivains français ces auteurs issus de pays non francophones qui choisissent, souvent douloureusement, d'écrire en français et parfois de vivre en France ? Leur quête littéraire est souvent l'expression d'une quête d'identité et comme telle elle cherche le refuge dans l'identité francophone, sans y adhérer complétement.

  • Les racines des mots sont-elles carrées ?... Je ne peux pas répondre à toutes tes questions idiotes... mais dans la réalité, les choses se passent autrement... L'expérience nous apprend... Et puis qu'est-ce que c'est que cette question inutile ?... j'ai ordre d'éteindre tous les incendies dans la ville,.. et comme il n'y a pas de rendement la prime à la production est très maigre... Continuons, continuons... mais n'interrompez pas... C'est ça, vous prononcez bien maintenant... Voyons, Mademoiselle, la leçon est terminée... Vous pouvez partir... vous paierez une autre fois... A propos, et la Cantatrice chauve ?

empty