• « Est-il possible, Sidi, que tu veuilles rester toute ta vie un giaour, un infidèle, plus méprisable qu'un chien, plus répugnant qu'un rat, lequel ne se mourrit que de pourriture !
    - Oui.
    - Effendi, je hais lies incroyants, je me réjouis de penser qu'après leur mort ils iront dans la Djehanna, où loge le diable ; mais toi, Sidi, je voudrais te sauver de l'éternelle damnation qui t'attend. Tu es si bon, sii différent des autres sidis que j'ai servis !
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Nous retrouvons dans ce récit Charley Shatterhand, l'ami de l'indien Winnetou, qui cette fois s'est embarqué sur un navire à destination de la Chine. Son navire, piloté par le capitaine Turnestick, se trouve pris dans une tempête au large des îles Bonins. Contraints d'accoster pour réparer les dégâts de la tempête, Charley et Turnestick partent chasser. Charley sauve alors d'une mort certaine un jeune chinois, fils d'un mandarin, qui lui donne en récompense un pendentif, marque insigne de pouvoir.
    Charley et Turnestick (sorte de Capitaine Haddock sympathique) sont obligés de partir pour le port de Macao, car la réparation du bateau est plus compliquée que prévue. Bien que leur jeune rescapé les en dissuade, ils décident de partir visiter la ville.
    S'en suit toute une série d'aventures, aux prises avec la mafia locale. Charley, qui maîtrise parfaitement le chinois, (!) et Turnestick réussissent à se tirer d'affaire, en particulier grâce au pendentif, et finissent par rencontrer le père de leur jeune ami, qui doit à Charley une reconnaissance éternelle.
    Là encore, autre aventure, Charley et Turnestick sauveront une jeune chrétienne et sa fille. La femme était emprisonnée par son mari, qui n'acceptait pas sa foi, et la fille était promise en mariage au jeune fils de mandarin rescapé au début de l'histoire.
    Il se passe plein de choses dans ce roman. Facile à lire, grâce aux nombreux dialogues, il est agréable et enthousiasmant, en grande partie à cause de la figure du héros, qui n'est pas un super-héros moderne, mais un homme vertueux et un ami fidèle.

  • Second livre de Karl May que nous éditons en ebook, après Surcouf le Corsaire. Cette fois l'auteur nous emmène au Far West, au début de la conquête de ces territoires : un « pied tendre » (greenhorn) travaille pour une compagnie de chemin de fer qui pose ses rails à travers les territoires indiens. À cette occasion, notre héros va faire la connaissance de Winnetou, indien à l'esprit ouvert mais trahi par les blancs. Les deux hommes vont devenir amis, et notre pied tendre prendra la défense de la condition indienne.
    L'histoire ne manque pas de rebondissements, avec également quelques moments douloureux : c'est une histoire « vraie », avec ses joies et ses peines. Même si le vainqueur est souvent l'homme honnête, celui-ci est confronté à des difficultés bien réelles, qui rendent le héros crédible.
    Comme dans Surcouf, on retrouve les belles valeurs de l'amitié, l'honnêteté, le respect d'autrui, la justice, le sens du devoir, le travail... De plus, le style est rapide et se lit agréablement. Un excellent livre pour la jeunesse.

  • Les Pirates de la mer Rouge

    Karl May

    « Est-il possible, sidi, que tu veuilles rester toute ta vie un giaour, un infidèle, plus méprisable qu'un chien, plus répugnant qu'un rat, lequel ne se nourrit que de pourriture ! - Oui. - Effendi, je hais les incroyants, je me réjouis de penser qu'après leur mort ils iront dans la djehenna, où loge le diable ; mais toi, sidi, je voudrais te sauver de l'éternelle damnation qui t'attend. Tu es si bon, si différent des autres sidis que j'ai servis !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Roi des requins

    Karl May

    Un beau soleil dans un ciel d'un bleu incomparable ne parvenait pas à dissiper les nuages des fronts soucieux de mes compagnons, les braves marins du Poséidon, assis autour du petit feu où cuisait notre repas matinal.Devant nous s'étendait une plage basse et plate, entourée d'une triple ceinture de récifs de coraux ; au delà brillait la haute mer dans une éblouissante splendeur ; entre les roches de corail et le rivage l'onde dormait comme si jamais tempête n'avait soulevé ses flots paisibles.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Nous cherchions, depuis un certain temps, des livres et romans pour la jeunesse, qui soient libres de droit, pas trop diffusés, et pas complètement démodés. Il nous semble que « Surcouf le Corsaire » répond à ces critères, surtout dans la première partie du livre.
    Où l'on retrouve, dans ce roman, Surcouf confronté au Colonel Bonaparte, que le marin réussit à impressionner. Puis notre héros se retrouve face au Consul Bonaparte, à qui il tente de faire comprendre l'importance de la marine pour battre les anglais. Enfin, Surcouf est convoqué par l'Empereur. Les deux hommes s'estiment, bien qu'en désaccord sur les orientations profondes à donner à la société : Surcouf veut la paix à tout prix.
    Le roman est très agréable à lire, et on y retrouve les qualités traditionnelles du héros : génie, enthousiasme, détermination, amitié, dévouement, générosité... et l'on pourrait ajouter : entêtement face à l'autorité qui ne veut pas l'écouter. Tout en conservant un amour de la Patrie que rien n'ébranle.
    Surcouf est vraiment le héros qui se sacrifie pour les autres et son pays, seul marin de l'époque à résister à la perfide Albion. Les aventures sont passionnantes, le rythme est agréable : un bon livre pour la jeunesse.
    La deuxième partie du livre, le Tedetou, est une aventure au désert qui garde un lien réel mais assez ténu avec Surcouf. Nous avons conservé cette partie par respect pour l'auteur.

  • Nouvelle aventure de Winnetou et de son ami Old Shatterhand. Les deux vont prêter main forte à quelques hommes pour retrouver le père de l'un d'entre eux, surnommé « le chasseur d'ours », enlevé par les indiens Shoshones.
    Le fils du chasseur d'ours est bien décidé à arracher son père des griffes des indiens. Mais l'aide de Winnetou et de Old Shatterhand ne sera pas superflue.
    Les aventures dans ce roman de Karl May sont multiples, et l'auteur permet toujours que la vertu et le respect des autres triomphent. Old Shatterhand, chrétien, profite de sa force exceptionnelle pour ne pas tuer ses ennemis et leur faire entendre raison. Winnetou agit de même et montre par là qu'il est un grand chef, respecté de tous.
    Un beau roman pour la jeunesse, vivant, avec de nombreux dialogues, qui nous plonge au coeur du Far West et de ses aventuriers.

  • Troisième tome des aventures de Winnetou et de son inséparable ami Old Shatterhand. Et c'est tout d'abord ce dernier que nous retrouvons à Saint-Louis, où il est devenu détective privé. Son employeur le charge d'une mission délicate : amener à sa famille le fils du banquier Ohlert, un jeune poète à demi fou, tombé sous l'emprise d'un escroc nommé Gibson.
    Comme toujours avec Karl May, les rebondissements du récit sont nombreux. Old Shatterhand parcourt de vastes régions proches de la frontière Mexicaine, où s'affrontent les partisans de l'empereur Maximilien et de son opposant Juarez.
    À cette occasion, Old Shatterhand fait la connaissance d'un autre héros de l'Ouest américain, Old Death. Par le hasard des circonstances, ils se retrouvent associés à un groupe de Comanches, une tribut indienne en guerre contre les Apaches, la tribut de Winnetou. La bataille fait rage, et Old Shatterhand retrouve son frère rouge Winnetou, le chef des Apaches. Ensemble, avec Old Death, ils sont vainqueurs des Comanches, et peuvent continuer leurs aventures.

  • Winnetou

    Karl May

    Winnetou, l'homme de la prairie; Le trésor des montagnes rocheuses; La forteresse des trappeurs; La trahison des comanches; 4 aventures de l'Ouest, le vrai.

  • BnF collection ebooks - "Que le bienveillant lecteur, après m'avoir suivi jusqu'aux frontières des provinces turques, se prépare maintenant à m'accompagner chez les Kurdes. La route d'Amadiah descend en pente rapide jusqu'à la plaine de Nevda. Nous marchions au pas, pour ménager nos montures ; mais, arrivés sur le terrain plat et rocailleurs qui distingue cette plaine, nous éperonnâmes les chevaux. Bientôt nous aperçûmes le village de Maglana."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • BnF collection ebooks - "A cheval depuis le point du jour, j'avais parcouru déjà un long trajet. Je commençais à me sentir fatigué, énervé presque. Les rayons du soleil, alors au zénith, me perçaient comme des flèches. Je me décidai à m'arrêter pour prendre mon repos de midi. La prairie s'étendait devant moi pareille à une vaste mer avec des ondulations qui ressemblaient à des vagues durcies. Il y avait cinq jours que [...] je ne rencontrais sur mon chemin ni hommes ni bêtes."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • La Vengeance du farmer

    ,

    • Ligaran
    • 30 Août 2016

    Extrait : "A cheval depuis le point du jour, j'avais parcouru déjà un long trajet. Je commençais à me sentir fatigué, énervé presque. Les rayons du soleil, alors au zénith, me perçaient comme des flèches. Je me décidai à m'arrêter pour prendre mon repos de midi. La prairie s'étendait devant moi pareille à une vaste mer avec des ondulations qui ressemblaient à des vagues durcies. Il y avait cinq jours que [...] je ne rencontrais sur mon chemin ni hommes ni bêtes."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

empty