• De synthese

    Karoline Georges

    • Alto
    • 24 Octobre 2017

    Prix littéraire du Gouverneur général 2018

    L'une s'immobilise devant les fenêtres de sa maison en banlieue avec le poids de la mort au creux du ventre; l'autre cherche à traverser l'écran pour se transformer en image grâce à son avatar numérique, en quête d'absolu.

    L'une a donné naissance à l'autre, qui tente maintenant de renaître à travers un corps virtuel, loin de la morosité du nid familial.

    Récit d'une lumineuse lucidité propre à ouvrir les consciences et à faire vibrer les âmes, De synthèse met en lumière l'aboutissement d'une relation filiale du point de vue d'une femme-image renouant avec sa famille au moment où sa mère entre en phase terminale, au terme d'une longue période de dégénérescence. C'est une histoire de corps, de disparition, de reflets, de composition et de décomposition. C'est l'histoire d'une image à parfaire, par-delà le désastre de la chair.

  • Sous beton

    Karoline Georges

    • Alto
    • 2 Décembre 2011

    Depuis sa naissance, l'enfant est enfermé dans une minuscule cellule, au 804 du 5969e étage de l'Édifice.

    Autour de lui, que du béton, sans ouverture sur l'extérieur. Et deux présences : le père qui s'abrutit de plus en plus et la mère qui redoute l'expulsion. Immobile dans son dortoir, l'enfant est bouleversé par une transformation qui lui révélera un horizon inattendu.

    Dans une prose à la poésie implacable, Karoline Georges interroge le devenir de l'humain à travers une expérience littéraire inédite, à la frontière du récit d'anticipation et du roman d'apprentissage futuriste. Personne n'émerge indemne de Sous béton.

  • Variations endogenes

    Karoline Georges

    • Alto
    • 25 Mars 2014

    Ils sont nombreux. Parmi eux, l'une attend sa naissance, l'autre est à l'apogée de son existence. Il y a quelques fous, des amants, un milliardaire, des enfants livrés à eux-mêmes. Ils sont animés par des intentions cruelles, sadiques, morbides ou masochistes. Ils tendent des pièges, mettent en scène leurs fantasmes, s'épuisent à poursuivre un idéal illusoire. Ils sont isolés. Ils s'apprêtent à mourir ou à commettre l'irréparable. Ils sont peut-être déjà morts.

    Assemblés avec minutie par une auteure au regard aussi tranchant qu'une lame, les quatorze tableaux de Variations endogènes forment un fascinant cabinet de perversités.

  • Premier roman de Karoline Georges paru en 2001, La Mue de l'hermaphrodite porte un regard dérangeant sur le début du XXIe siècle et étonne par son actualité presque vingt ans plus tard. À travers le genre de la science-fiction, l'autrice explore avec acuité les enjeux éthiques liés aux identités de genre, au contrôle technocratique par la surveillance à outrance et au désir perpétuel chez l'humain de fuir le réel.

    Emprisonné dans une cellule expérimentale sous l'oeil avide du cyber-réseau, un être né hermaphrodite doit se confesser d'un crime. Face à ses détracteurs invisibles, l'hermaphrodite s'ausculte et se raconte tout en condamnant l'État qui l'a créé. Le roman suit cet être jusqu'au bout de sa marginalisation : de son enfance hypermédiatisée, à la déchéance de son corps, en passant par sa conquête d'un empire de psychotropes jusqu'à la mue terminale d'Hermany Mésange.

  • Ataraxie

    Karoline Georges

    • Alto
    • 13 Juin 2017

    Une perfectionniste en quête du sublime est séquestrée par son amant, qui la livre aux sévices de Rosette, la coiffeuse tortionnaire.

    Sans ciller et avec un aplomb sidérant, Karoline Georges nous entraîne dans un huis clos insolite où s'affrontent animalité et posthumanisme.

    Note : Roman décoiffant sous tous les angles, Ataraxie comporte des chapitres flottants qui constituent une dimension virtuelle et intemporelle du texte. Ils peuvent donc faire l'objet d'une écoute à n'importe quel moment de la lecture. Les puristes opteront pour une posture allongée, sur le dos, écouteurs aux oreilles, yeux fermés, avec en bouche un soupçon de menthe, de cannelle ou de gingembre.

  • L´ouvrage Sport, corps et sociétés de masse, le projet d´un homme nouveau, met à disposition du grand public et des chercheurs, les communications présentées au colloque international organisé en novembre 2011 par le Mémorial de la Shoah et le Centre d´histoire de Sciences Po.  L´objectif était d´aborder, par un jeu de regards croisés, deux aspects de l´histoire des sociétés industrielles trop longtemps négligés par les chercheurs. D´une part, l´invention de politiques sportives par les régimes totalitaires et autoritaires européens ; d´autre part, l´émancipation et l´intégration des communautés juives dans les sociétés d´Europe et d´Amérique du Nord via le sport. Ces deux perspectives permettent tout d´abord de relire la place des exercices physiques gymnastiques ou sportifs dans l´invention de la modernité. Elles incitent également à revisiter l´importance du corps et de ses représentations dans les régimes totalitaires, sans sous-estimer la complexité de la formation de cet autre homme nouveau qu´est l´homo sportivus. À partir des Jeux de Berlin (1936), les deux histoires du sport autoritaire et totalitaire et du sport juif, deviennent indissociables tant les exercices corporels ont pu devenir un instrument d´exclusion, de persécution et d´anéantissement des Juifs, jusque dans les centres de mise à mort. Ils sont aussi demeurés un moyen d´émancipation, d´affirmation et de résistance, notamment sous le régime de Vichy et l´Occupation, sans toutefois que la question de l´épuration sportive ne soit véritablement posée à la Libération.  Cet ouvrage a été dirigé par Georges Bensoussan, responsable éditorial au Mémorial de la Shoah (Paris), Paul Dietschy, maître de conférences à l´université de Franche-Comté et chercheur au Centre d´histoire de Sciences Po (Paris) et au Laboratoire des sciences historiques (Besançon), Caroline François, coordinatrice d´expositions au Mémorial de la Shoah (Paris) et Hubert Strouk, coordinateur régional du Mémorial de la Shoah pour le sud de la France.

  • In this book, contributors from diverse backgrounds take a first step toward an integrated view of reefs and the significance of their recent decline. More than any other earth system, coral reefs sit at a disciplinary crossroads. Most recently, they have reached another crossroads - fundamental changes in their bio-physical structure greater than those of previous centuries or even millennia. Effective strategies to mitigate recent trends will require an approach that embraces the myriad perspectives from across the scientific landscape, but will also need a mechanism to transform scientific understanding into social will and political implementation. 

  • Cet hiver, le magazine Continuité a eu l'idée de consacrer son dossier à la relation qui unit notre héritage collectif aux longs mois où les températures chutent sous zéro. Explorez le legs autochtone lié à cette période de l'année ainsi que la manière dont la neige et le froid ont influencé notre manière de construire, de nous déplacer et de nous divertir, notamment. Un sujet d'intérêt puisque les solutions que nous avons développées pour nous adapter à ces conditions extrêmes de même que les traditions auxquelles elles ont donné naissance font partie de ce qui définit la culture québécoise. Bref, ce numéro vous convie à un tour d'horizon du patrimoine de l'hiver, comme un plaidoyer en faveur de cette saison qui a forgé notre identité. Aussi au sommaire, de mystérieux petits vases dans la rubrique Archéologie, les travaux réalisés sur la maison de l'artiste Arthur Villeneuve conservée à la Pulperie de Chicoutimi et la pratique du façadisme dans la chronique Point de mire. (source : Continuité)

  • Aujourd'hui, des signes graphiques de toutes sortes dessinent dans les partitions de nouveaux « profils » (densités, enveloppes, fluctuations d'énergie...). Ces traductions analogiques du sonore se situent aux deux extrêmes de l'évolution de la notation musicale, laquelle s'est échelonnée sur plus de dix siècles au service non seulement de la transmission des oeuvres, mais aussi de leur élaboration et de leur complexification. Dans ce dossier thématique sur la notation, compositeurs, interprètes et musicologues partagent leurs réflexions à partir de leur propre espace de recherche. Des entrevues avec Lorraine Vaillancourt, Véronique Lacroix et Walter Boudreau, dans lesquelles les chefs d'orchestre nous dévoilent la nature particulière du lien qu'ils entretiennent avec la notation, viennent clore le dossier.

empty