Arts et spectacles

  • Définitivement Belmondo

    Laurent Bourdon

    • Larousse
    • 15 Novembre 2017

    «  Y en a qui ont envie de m'appeler Bébel, d'autres qui ont envie de m'appeler Belmondo ou Jean-Paul, je crois qu'il faut laisser les gens et les laisser rêver comme ils ont envie de vous voir.  »
     
    Il est le Magnifique, le Guignolo, l'As des as, l'Incorrigible, l'enfant gâté... De l'aile d'un avion au toit d'un métro, des rangs de l'armée aux comptoirs de bistros jusque sur les planches ou devant la caméra, il a fait rêver, rire et pleurer un 7e  art qu'il a marqué à jamais. Sa gouaille légendaire en a fait un monstre sacré, un héros et une icône du cinéma français.
    Définitivement Belmondo  revient sur la carrière d'exception de cet acteur devenu mythique  : découvrez tout au long d'un texte extrêmement documenté ses copains de toujours, ses amours, ses passions, ses joies les plus grandes, mais aussi ses blessures les plus profondes, ses coups de gueule et ses coups de coeur. Vous saurez tout de ses audaces et des choix qui ont guidé sa carrière, la genèse de ses films, les secrets de tournage et leur réception critique. Des anecdotes amusantes ou insolites vous seront racontées, des témoignages étonnants vous seront dévoilés. Levez enfin le rideau et rencontrez l'inégalable Pierrot le fou, le tendre voyou jamais à bout de souffle. Allons-y, Alonso  !

  • Il y a des questions à ne jamais poser à un journaliste critique de film à la sortie d'une séance, sous peine de prendre en pleine poire un lot de mots choisis et bien pesés qui resteront à jamais gravés dans la mémoire collective, à l'instar de « Ce film est nullissime... mais j'ai pas envie d'en dire du mal » (la Lune dans le caniveau, le Masque et la Plume), « La plus grande qualité de ce film, c'est sa durée  : 1h20 » (le Dîner de cons, le Nouvel Observateur), ou encore  : « Dire que si E.T avait atterri en URSS, on n'en aurait jamais rien su ! » (E.T, le Canard enchaîné)... Et ce n'est que quelques critiques choisies pour leurs impertinences et leurs bons mots !
    Ce livre récence le meilleur des critiques, drôles, décapantes, assassines, dithyrambiques, décalées des films sortis depuis les années 50 jusqu'à aujourd'hui. La liberté de la presse n'est plus à prouver.

  • « Être considéré comme farceur et gourmet ne me gêne nullement. On aurait parfaitement pu faire de moi un besogneux alcoolique, j'aurais moins aimé ! »
    « Et quand vous rencontrerez Dieu pour la première fois, que lui direz-vous ? - Tiens, c'est vous ! »
    « La connerie est plus intéressante que l'intelligence, parce qu'elle est sans limite. »

    Du Beau Serge à Bellamy en passant par Que la bête meure et La Cérémonie, Claude Chabrol, c'est plus de cinquante ans de cinéma. Un cinéaste connu et reconnu également pour sa malice, son intelligence et son impertinence. Chabrol avait son franc-parler et il ne s'est jamais privé de donner son avis quand on le lui demandait !
    Dans Comme disait Claude Chabrol, ce sont plus de 250 citations, réparties tout au long de sa carrière, qui ont été soigneusement compilées. Tout l'esprit farceur de Chabrol restitué dans un petit ouvrage essentiel.
    Tout y passe : le cinéma bien sûr, mais aussi la connerie, la bourgeoisie, les femmes, la politique, la religion, la vie en général. Ce grand moraliste de Chabrol fait feu de tout bois, y compris sur lui-même.
    Un regard unique et une lecture aussi intelligente qu'amusante qui s'avère salutaire et d'utilité publique.
    À lire et à relire !

    Journaliste et homme de radio, Laurent Bourdon est notamment l'auteur du Dictionnaire Hitchcock (Larousse, 2007) - préfacé par Claude Chabrol ! -, Les Remakes (Larousse, 2012), Définitivement Belmondo (Larousse, 2017), Les Pépites de la critique cinéma (Dunod, 2018) et Tout Chabrol (LettMotif, 2020)

  • Tout Chabrol

    Laurent Bourdon

    Tout Chabrol ? Plus qu'une promesse, un défi ! Il faut dire qu'en plus de 50 ans de carrière, l'homme n'a pas chômé : cinquante-sept films bien sûr, mais aussi vingt-quatre téléfilms, deux mises en scène de théâtre, des prestations comme acteur, sans oublier tous les articles écrits précédemment pour les Cahiers du cinéma. Et dire qu'en chemin, le bonhomme a abandonné des projets...
    Tout Chabrol, fidèle à son titre, présente tout cela dans un livre-promenade, joyeux et documenté. Un travail méthodique qui étudie chaque oeuvre, la replace dans le contexte de l'époque, les repères biographiques et la réception critique - parfois mordante - de chacune d'elle.
    Tout Chabrol restitue surtout l'essentiel : la personnalité de cet homme hors-normes. Plus de 3.500 citations, de Chabrol mais aussi de ses proches, dressent le portrait de l'homme du Beau Serge et de La Cérémonie, vif, brillant et facilement sarcastique. Un homme attachant et attaché à ses techniciens fidèles, ses acteurs fétiches et à sa famille avec lesquels il aimait tant travailler.
    Tout Chabrol, toute une vie !

    Journaliste et homme de radio, Laurent Bourdon est notamment l'auteur du Dictionnaire Hitchcock (Larousse, 2007) - préfacé par Claude Chabrol ! -, Les Remakes (Larousse, 2012), Définitivement Belmondo (Larousse, 2017), Les Pépites de la critique cinéma (Dunod, 2018) et Comme disait Claude Chabrol (LettMotif, 2020)
    Préface de François Berléand.

empty