Littérature générale

  • L'enfance moud le langage et en tire des métaphores. Un monde nouveau est donné à voir par le biais des consciences alertes, avides, généreuses des personnages d'enfants créés par Lori Saint-Martin. Mais il arrive qu'à la lumière des expressions succèdent les ténèbres d'une chambre de petite fille dans laquelle pénètre un père, la nuit, alors que le « non » fait défaut.
    La succession des nouvelles permet à l'auteure de créer un véritable tourbillon dont l'on sort tantôt en état de choc, tantôt dans l'émerveillement, toujours ému.

  • Qu'est-ce, aujourd'hui, qu'un père ? Dans la plupart des sociétés, le père a longtemps incarné une figure d'autorité tantôt rigoureuse, tantôt bienveillante, mais le plus souvent assez lointaine. Le « nom du père » symbolisait toute l'assurance d'une culture fondée sur un ordre patriarcal. Qu'advient-il désormais de cette figure paternelle dans un contexte qui a transformé la famille et redéfini les rapports sociaux entre l'homme et la femme ? Qu'en disent les écrivains contemporains, hommes ou femmes, dans leurs fictions ? En se penchant sur un vaste corpus de textes écrits pour la plupart au cours des vingt dernières années, Lori Saint-Martin fait ici le pari d'explorer tant les voies nouvelles que les impasses suscitées par cette « crise de la paternité ». Dans un essai rigoureux mais vivant et accessible, elle montre que loin de s'être éclipsé, le père est présent en force dans la fiction québécoise, sous des formes plus variées que jamais. Il prend aussi la parole pour dire son expérience quotidienne, alors que jusque-là, c'est l'enfant-narrateur qui l'encensait ou le jugeait. « Au-delà du nom » transmis aux enfants par l'état civil et d'un pouvoir parfois abusif, une paternité nouvelle se dessine.

  • Mise en doute par certains et considérée comme allant de soi par d'autres, la spécificité de l'écriture au féminin est au coeur de nombreux débats. Lori Saint-Martin prend ici
    parti et propose une explication éprouvée, inspirée de la théorie littéraire et de la psychanalyse féministe : le rapport mère-fille, pivot de l'identité des femmes, est tout aussi déterminant pour leurs écrits. Un essai subtil, provocant et tout à fait actuel.

empty