• Mamma Roma Nouv.

    Mamma Roma

    Luca Di Fulvio

    Après New York, Venise ou Buenos Aires, Luca Di Fulvio a choisi Rome pour décor, sa ville natale, l'endroit où il écrit tous ses livres. L'action se passe en 1870, l'année où est née l'Italie. Dans cette ville-monde encore occupée par les troupes françaises, où s'affrontent monarchistes et républicains, trois personnages se croisent, se perdent et se retrouvent. Il y a Pietro, qui veut changer la vie avec un appareil photo, Marta, l'enfant de la balle, et Nella, l'improbable comtesse républicaine. Pietro et Nella sont orphelins. Rome va les adopter.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Traduit dans le monde entier, Luca Di Fulvio est l'auteur du best-seller international Le Gang des rêves, publié comme tous ses romans chez Slatkine & Cie et chez Pocket.

  • Les pieds dans la misère, le regard tourné vers la réussite... Découvrez le coup de coeur des lecteurs 2016 !?
    Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt... L'histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s'achève quelques heures plus tard sans qu'on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio.
    Roman de l'enfance volée, Le Gang des rêves brûle d'une ardeur rédemptrice : chacun s'y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l'illusion de la pureté.
    Le récit bouleversant de la lutte quotidienne d'une jeune mère qui se bat pour offrir une meilleure vie à son fils. 
    EXTRAIT
    Au début, ils avaient été deux à la regarder grandir. Sa mère et le patron. L'une avec appréhension, l'autre avec la concupiscence indolente dont il était coutumier. Mais avant qu'elle ne devienne femme, sa mère avait fait en sorte que le patron ne la regarde plus.
    Quand la petite fille avait eu douze ans, sa mère avait extrait de graines de pavots un suc dense, comme elle l'avait appris des vieilles femmes. Elle avait fait boire ce jus à la petite fille et, lorsqu'elle l'avait vue chanceler, hébétée, elle l'avait chargée sur son épaule. Elle avait traversé la route poussiéreuse qui passait devant leur masure - bâtie sur les terres du patron - et marché jusqu'à la grève, à un endroit où se dressait un vieux chêne tout sec.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    QUELLE INCROYABLE DÉCOUVERTE !!!! Personne n'en parle et pourtant toute la Griffe est restée scotchée par ce roman... somptueusement bouleversant, d'une force dévastatrice hors normes. - La Griffe Noire
    Il y a quelque chose de scorcesien chez Di Fulvio. - Zoé Courtois, Lemonde.fr
    Plusieurs histoires se croisent dans ce livre merveilleux. Du rêve américain à l'histoire de l'immigration aux États-Unis, on a l'impression de plonger dans un film de Scorsese. - Corriere della sera
    New-York, début des années 20... Que la folle Histoire commence ! Guerre des gangs imaginée, survie dans les différents quartiers de New York, rêve de réussite et amours éconduites... Une MERVEILLE de roman ! - Librairie Delamain Paris
    Il y a du sang, de la terreur, de l'amitié, de l'aventure, de la pitié, du grand et bel amour, bref, tout ce qui fait l'étoffe d'un page-turner : vibrant d'énergie et passionnant ! - Les libraires masqués du Grenier, Fanny
    Véritable coup de coeur pour cette grande saga et cet auteur qui nous donne l'impression de nous balader dans les rues de New York. [...] À lire très vite ! - Nolim
    Ces héros-là souffrent, se battent, saignent, vivent avec une exaltation qui bouleverse dans l'amour et le sang, et ne peut laisser indifférent. Lorsqu'on les quitte, on est un peu étourdi, bien secoué et déçu, aussi, car l'émotion qu'ils nous ont transmis est peu habituelle [...] Et puis, si on était triviales, on dirait qu'autant de fièvre, de plaisir, d'exaltation mais aussi de pages à moins de dix euros, on en a pour son argent. Vraiment. Alors, succomberez-vous aussi au phénomène ? - Elle.fr
    Ça se lit comme une saga, un chef-d'oeuvre ! - Gérard Collard, Les déblogeurs.tv
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Dramaturge, le Romain Luca Di Fulvio est l'auteur de dix romans. Deux d'entre eux ont déjà été adaptés au cinéma ; ce sera le destin du Gang des rêves, qui se lit comme un film et dont chaque page est une nouvelle séquence.

  • Venus des quatre coins de l'Europe, trois destins brisés se retrouvent dans l'enfer de Buenos Aires en 1912.
    Argentine, 1912. Trois destins, trois chemins qui se croisent et se perdent, trois jeunes gens bousculés par la vie rêvant d'un monde nouveau.
    Rosetta a été déshonorée à Alcamo, la famille de Raquel est massacrée à Sorochyintsi, Rocco refuse de se soumettre à la loi de Palerme.
    Venus vaincus des quatre coins d'Europe, ils n'auraient jamais dû se rencontrer.
    Ils se retrouvent dans l'enfer de Buenos Aires.
    Découvrez sans plus attendre le nouveau roman historique de l'auteur des best-sellers internationaux Le Gang des rêves, Les Enfants de Venise et Le Soleil des rebelles !
    EXTRAIT
    « Il est arrivé ? » dit le policier en entrant dans la pièce où le capitaine Ramirez tenait Raquel prisonnière. Elle comprit qu'il parlait d'Amos. Et il lui sembla totalement absurde d'être arrivée jusqu'ici pour mourir d'une manière aussi stupide et cruelle. « Fais-le attendre à l'arrière, ordonna le capitaine. Je lui amène la fille. » Mais ensuite, il leva la main : « Non, attends ! Je vais lui parler d'abord, sourit-il. Mieux vaut préciser tout de suite les termes de la... transaction. On ne va pas faire ça juste pour sa belle gueule de juif, hein ? » Il cligna de l'oeil, et l'autre se mit à rire.
    Le capitaine sortit de la pièce, suivi du policier. « Reste là devant et ne fais entrer personne », commanda-t-il avant de fermer la porte. Dès qu'elle se retrouva seule, Raquel se recroquevilla sur le sol. Tout était fini. La vie était encore plus cruelle que les hommes. 
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un ouvrage épique aux accents romanesques sur la soif de liberté abordant les thèmes des migrations et de l'injustice notamment celle des femmes et sur leur condition au début du XXe siècle. Un roman dont on savoure la finesse et la justesse [...] Un livre à la fois bouleversant, teinté d'acidité et de tendresse qui tiendra le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. - Icicnancy.fr
    Une fois de plus, on se laisse emporter par l'écriture captivante, poignante et parfois brutale mais jamais gratuitement de Luca di Fulvio, dans cette fresque historique sordide et violente, dans laquelle Rosetta, Rocco et Raquel brillent tels trois étincelles dans l'obscurité. - OnirikUn roman aussi poignant que haletant, qui plonge le lecteur dans les bas-fonds de la condition des migrants. Cent ans plus tard, les obstacles ont sûrement pris des formes différentes. Mais cette dureté a-t-elle vraiment évolué ? - Ouest France
    Le Gang des rêves, Les Enfants de Venise, Le Soleil des rebelles. Que l'intrigue se passe au début de la Renaissance en Italie ou dans les années 1920 à New York, chaque roman fait un carton. Sorti en septembre dernier, Les Prisonniers de la liberté, quatrième livre de Luca Di Fulvio, semble bien partie pour emprunter le même chemin. - LeProgrès.fr
    Avec des personnages extrêmement attachants, une intrigue qui tient en haleine et une réflexion sous-jacente sur la condition féminine et la corruption sous toutes ses formes, Luca Di Fulvio signe là un roman dont on redemande encore, même après 600 pages. Captivant et ébouriffant de bout en bout. Un vrai coup de coeur. - Joalie.donc.je.suis
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Rome où il vit et écrit, Luca Di Fulvio est l'auteur de dix romans dont trois sagas mythiques, parues chez Slatkine & Cie : Le Gang des rêves, Les Enfants de Venise et Le Soleil des rebelles, toutes disponibles chez Pocket. Son nouveau roman, Les Prisonniers de la liberté, est en cours de traduction dans le monde entier.

  • Après l'immense succès du Gang des rêves, Luca di Fulvio signe ici un nouveau roman historique qui nous plonge dans l'Italie du XVIe siècle...
    « Quand Mercurio s'était jeté dans le canal, Giuditta avait eu la tentation de le retenir. Ou de s'y jeter avec lui. Elle ne voulait pas renoncer à la sensation de sa main dans la sienne. Elle ne voulait pas renoncer à lui. Déjà, les nuits précédentes, dans le chariot, elle avait senti une forte attraction pour les yeux de cet étrange garçon. Qui était-il ? Il n'était pas prêtre, il le lui avait avoué. Quels mots avait-il dits en sautant du bateau ? Elle se souvenait à peine. Sa tête se faisait légère. "Je te retrouverai", voilà ce qu'il avait dit. »
    La misère radieuse d'une bande d'enfants perdus, la fille secrète d'un médecin sans diplôme, la découverte de l'amour, l'or, le sang, la boue, l'honneur... pour son nouveau roman, Luca Di Fulvio vous emporte à Venise.
    Une intrigue parfaitement conduite, des dialogues authentiques et des personnages tous plus attachants les uns que les autres... Un roman historique unique !
    EXTRAIT
    - On a donné nos poissons à des mendiants, continua Benedetta. Nous, on voulait manger comme les riches... alors je suis allée à l'auberge et j'ai commandé plein de bonnes choses, et le patron... il m'a demandé si j'avais de quoi payer. Moi, j'ai montré ma pièce d'or. Il l'a mordue pour voir si elle était vraie. Puis il m'a dit : "Elle est à moi, cette pièce. Tu peux aller te plaindre aux gardes de sa sainteté, si tu veux. Tu seras bien en peine de prouver d'où elle vient, cette pièce d'or, vu que tu pues la voleuse à une lieue. Disparais." Il s'est mis à rire, et j'étais déjà partie qu'il riait encore...
    - Le maudit voleur ! », s'exclama Zolfo.
    Mercurio les fixa. « Et qu'est-ce que vous voulez ? »
    Benedetta parut surprise. « Je... commença-t-elle à dire.
    - Nous... », bafouilla Zolfo.
    Mercurio les fixait sans rien dire.
    « Aide-nous, finit par dire Benedetta.
    - Oui, aide-nous, dit Zolfo en écho.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Après Le Gang des rêves, Luca Di Fulvio confirme son talent de conteur, particulièrement bien rendu par la traduction. On se régale jusqu'à la dernière page. - Delphine Peras, L'Express
    Les enfants de Venise confirme l'allégresse d'une plume qui se muscle, qui s'enrichit, qui s'étoffe. Nul doute que Luca di Fulvio soit en train de s'imposer comme l'un des nouveaux grands auteurs de notre temps. - Lettres it be
    Luca Di Fulvio nous entraîne dans une saga haletante qui emprunte autant à l'univers de Dumas qu'à la Comedia del Arte. - MotspourmotsVoilà donc une histoire romanesque comme on les aime, sur fond historique, avec une foule de personnages attachants qui ne livrent pas tout de suite leur vérité. - Le Livre d'aprèsUn roman si intense qu'il se lit en apnée et vous laisse orphelin une fois refermé. - Papillon, Journal d'une lectrice
    Quel souffle romanesque !  [...] De nombreux personnages hauts en couleur, attachants, parfois terribles, dans tous les cas décrits avec une grande minutie et dont les noms (Scavamorto, Scarabello...) et les attitudes (ingéniosité, ruse, travestissement) nous font inéluctablement penser à la commedia dell' arte dont les premières troupes apparaissaient en ce début du XVIe siècle. C'est tout simplement fabuleux ! - Blog Lire au lit
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Dramaturge, le romain Luca Di Fulvio est l'auteur de dix romans, dont deux ont déjà été adaptés au cinéma. Aujourd'hui, il revient avec un nouveau roman historique, Les enfants de Venise.

  • Après l'immense succès du Gang des rêves et des Enfants de Venise, découvrez sans plus attendre la nouvelle épopée de Luca di Fulvio !
    Le jeune prince Marcus est encore un enfant lorsqu'il assiste impuissant au massacre de toute sa famille.
    Seul rescapé de cette boucherie fomentée par Ojsternig, ennemi héréditaire de la famille de Marcus qui va s'asseoir sur le trône, Marcus ne doit son salut qu'à la jeune Héloïse, fille d'Agnès, la lavandière du village qui l'accueillera sous son toit pour l'élever comme s'il était son fils.
    Luca di Fulvio retrace l'ascension paradoxale d'un petit prince, un demi-dieu qui va devoir apprendre dans la douleur comment devenir un homme.
    Un roman d'apprentissage émouvant et haut en couleurs, par le maître du genre !
    EXTRAIT
    Jamais autant de sang innocent ne fut versé, sur cette langue de terre connue sous le nom de Raühnvahl, qu'en ce matin du 21 septembre de l'an de grâce 1407. dans cette partie de l'arc alpin qui délimite la péninsule italique et la sépare abruptement du reste de l'empire comme de l'Europe, un soleil froid venait de se lever sur la petite vallée désolée qu'enserraient des cimes hostiles culminant à plus de dix mille pieds. Le seigneur de ce royaume était le prince Marcus Ier de Saxe, père de Marcus II de Saxe, prince héréditaire. Ce matin-là, le petit Marcus II de Saxe, assis sur son lit gigantesque au matelas rembourré de duvet d'oie fin et chaud, frissonna, nu et ensommeillé, ses jambes se balançant loin du sol, bien qu'il soit grand pour ses neuf ans. Il avait des yeux verts, paresseux comme ceux d'un chat, de longs cheveux blonds et brillants qui tombaient en boucles sur ses épaules, et une peau si lisse et si blanche qu'on aurait dit celle d'une fille. Eilika, la gouvernante qui s'occupait jour et nuit de son petit seigneur, et dormait comme un chien fidèle sur une couche de paille au pied du lit, enveloppa les épaules de l'enfant dans une toile de lin passée dans l'eau bouillante puis essorée.
    Au contact de la toile tiède, le petit prince grogna de plaisir et ferma les yeux.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un véritable emballement. Succomberez-vous au phénomène di Fulvio ? - Adèle Bréau, Elle
    Comme «le Gang des Rêves», qui a fait un tabac en Allemagne où l'auteur est une star, Le Soleil des Rebelles offre une galerie de personnages hauts en couleur, brutes épaisses qui feraient passer Game of Thrones pour Bambi. Bientôt sur Netflix ? - Didier Jacob, Nouvel Obs
    Le Dickens italien. Des pavés que l'on n'arrive pas à lâcher un fois la première page lue. Luca di Fulvio a le don d'entraîner son lecteur dans une épopée romanesque à 100 à l'heure. Un zeste de violence, beaucoup de suspense, sans oublier une histoire d'amour avec un grand A ! - Sandrine Bajos, Le Parisien
    Aucune hésitation, vous pouvez le consommer tout de suite, cul sec ou le garder comme provision de pavé pour le hamac de cet été. Pensez simplement à prévenir votre entourage que vous n'y serez pour personne pendant quelques jours. Et moi je me demande ce que Luca di Fulvio va bien pouvoir nous inventer la prochaine fois... - Nicole Grundlinger, motspourmots.fr
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    On ne présente plus Luca di Fulvio ! Il est l'auteur du Gang des rêves et des Enfants de Venise, deux sagas à couper le souffle dont le succès retentissant en France doit beaucoup à la mobilisation des blogueurs, qui ont fait en quelques mois de Luca di Fulvio un véritable phénomène.

  • L'Autre Monde est dangereux, et trois jeunes aventuriers vont le découvrir !
    Derrière l'Autre Mer, il y a l'Autre Monde, un royaume interdit où tout est inversé : le jour devient la nuit, les petits se changent en grands et les bons sont méchants. Rares sont ceux qui sont allés dans l'Autre Monde. Personne n'en est jamais revenu. Lily, Red et Max décident de tenter l'aventure. On est pirate ou on ne l'est pas. Les Aventuriers de l'Autre Monde est l'unique roman jeunesse de Luca Di Fulvio. Un Gang des rêves tous publics, dont les trois héros vivent en Italie, comme l'auteur.
    Découvrez l'unique roman jeunesse de l'auteur à succès Luca Di Fulvio, et suivez une aventure fantastique dans un monde paradoxal qui séduira votre imagination !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Rome où il vit et écrit, Luca Di Fulvio est l'auteur de dix romans dont quatre sagas mythiques, parues chez Slatkine & Cie : Le Gang des rêves, Les Enfants de Venise, Le Soleil des rebelles et Les Prisionniers de la Libertés, toutes disponibles chez Pocket.

  • Les deux romans historiques palpitants de Luca Di Fulvio enfin réunis dans un seul ouvrage !
    Cette édition inédite s'ouvre sur un best-seller international. Le gang des rêves, c'est la terrible histoire d'une jeune Italienne débarquée à New York dans les années vingt : pour conserver son intégrité et protéger son fils, elle devra lutter de toutes ses forces et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l'illusion de la pureté.
    Changement de décor avec Les enfants de Venise, un magnifique récit qui nous plonge dans la Venise du XVIe siècle. Dans ce deuxième roman historique, l'auteur nous raconte avec talent la misère radieuse d'une bande d'enfants perdus, la fille secrète d'un médecin sans diplôme, la découverte de l'amour, l'or, le sang, la boue, l'honneur...
    Des émotions à toutes les pages, une plongée dans l'histoire et des personnages attachants qui luttent à chaque seconde pour leur survie.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Le gang des rêves
    QUELLE INCROYABLE DÉCOUVERTE !!!! Personne n'en parle et pourtant toute la Griffe est restée scotchée par ce roman... somptueusement bouleversant, d'une force dévastatrice hors normes. - La Griffe Noire
    New-York, début des années 20... Que la folle Histoire commence ! Guerre des gangs imaginée, survie dans les différents quartiers de New York, rêve de réussite et amours éconduites... Une MERVEILLE de roman ! - Librairie Delamain Paris
    Véritable coup de coeur pour cette grande saga et cet auteur qui nous donne l'impression de nous balader dans les rues de New York. [...] À lire très vite ! - Nolim
    L'écriture est entraînante [...] Chaque personnage a de l'épaisseur, une raison d'être. C'est comme si Luca di Fulvio nous racontait l'histoire de notre famille tant il arrive très vite à nous attacher à Christmas et Ruth. - France inter
    Il y a quelque chose de scorcesien chez Di Fulvio. - Zoé Courtois, Lemonde.fr
    Les enfants de Venise
    Luca Di Fulvio nous entraîne dans une saga haletante qui emprunte autant à l'univers de Dumas qu'à la Comedia del Arte. - Motspourmots
    Voilà donc une histoire romanesque comme on les aime, sur fond historique, avec une foule de personnages attachants qui ne livrent pas tout de suite leur vérité. Un roman qui se lit d'une traite et dont les 800 pages ne doivent pas vous effrayer ! - Le Livre d'après
    Un roman si intense qu'il se lit en apnée et vous laisse orphelin une fois refermé. - Papillon, Journal d'une lectrice
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Dramaturge, le Romain Luca Di Fulvio est l'auteur de dix romans, dont deux ont déjà été adaptés au cinéma. Après avoir rencontré un succès retentissant avec Le gang des rêves, il revient avec un nouveau roman historique, Les enfants de Venise.

empty