Sciences politiques & Politique

  • La région de la Marahoué en Côte d'Ivoire, avec pour chef-lieu Bouaflé est une terre d'hospitalité légendaire. Où se brassent et s'entrelacent, ethnies, religions, politiques, cultures et civilisation diverses. L'effet bénéfique de cette parfaite vie communautaire tire sa substance dans la politique du dialogue, de tolérance et de rassemblement des cadres et fils de la région. Cette vision commune de réussite et de relai social se ressent dans ce recueil de discours du Docteur-Maire LEHIE BI Lucien.


  • La compréhension de la question noire est essentielle pour les Noirs de France et la société française. La population noire appartient à la République, or elle se sent discriminée pour accéder aux emplois, au logement et à la vie politique. La création du CRAN était une réponse en fédérant les Noirs. Malheureusement, on est passé très vite de l'euphorie à la déception. Pourquoi le CRAN espérance est-il devenu une utopie pour les Noirs de France ?

  • Avant-propos de la nouvelle édition
    La crise de la représentation et son remède Première partie - Le gouvernement de Port-Royal
    Présentation de la première partie
    I. L'art de penser ou la politique de Port-Royal
    2. Les dépendances de Port-Royal
    3. Les contre-dépendances de Port-Royal
    4. Harmonies autogestionnaires
    5. La parole - acte magique Deuxième partie - L'administration du symbole
    Présentation de la deuxième partie
    1. Malade de son histoire
    2. Figures de guérison
    3. Achille et la Tortue
    4. Politique à mémoire politique sans mémoire
    5. Le jugement dernier

  • Dans le cadre de sa philosophie de la gouvernance, l'auteur s'interroge sur la capacité de la gouvernance camerounaise actuelle à lutter efficacement contre la pauvreté. Pour lui, la médiocrité politique de cette gouvernance, remarquable à travers la prospérité des activités illicites désormais banalisées, et le développement du phénomène de la pollution éthique compromettent sa lutte contre la pauvreté.

  • Le capitalisme sauvage s'est transformé en une religion avec pour dieu l'argent, une religion devenue religion d'État dans bien des pays. Les entreprises délocalisent, licencient et bafouent les droits des travailleurs. Précarité et misère s'installent dans leur quotidien, les soumettant à la mendicité et à la faim. Les affamés, de même que les réfugiés économiques et écologiques, s'accrochent au pain et en font un dieu. Il faut éviter que ne s'affrontent les adeptes de la religion avec pour dieu l'argent et ceux de la religion avec pour dieu le pain.
    Il faut de l'amour, seule thérapie capable de guérir des métastases causées par l'indifférence et le « chacun pour sa gueule ».
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Lucien Cyrille Ekeou est né à Kribi, ville balnéaire, située au sud du Cameroun. Après ses études primaires, il rejoint le petit séminaire d'Ébolowa où il passera trois ans. Passionné de lecture, il a été influencé par de nombreux ouvrages qui, ajoutés à son sens critique, le poussent à l'écriture.

  • Qu'est ce qui est inhibé dans l'homme, comment libérer les potentialités de chaque individu ? Voilà la question centrale posée par Lucien Bonnafé qui traite, au fond, des libertés et de la liberté tout au long de son oeuvre, lui qui persiste à « demander la lumière à la région des ténèbres ». Toute réflexion de la part d'un psychiatre est enracinée dans un ensemble, et s'il vaut mieux prévenir que guérir les effets du « mal de vivre », on ne saurait réduire cette prévention à une dimension étroitement technique. Les textes ici rassemblés, s'ils témoignent à trente ans d'intervalle de la permanence de cette critique féconde de la psychiatrie, donnent à voir également la fertilité d'une pensée jamais dogmatique, jamais enclose dans les bornes d'un découpage professionnel du savoir. Aider tout un chacun à disposer librement de soi suppose l'examen minutieux des conditions oppressives de l'existence, la prise en compte du cadre de vie, du temps de vivre, de la relation humaine, du langage, de la poésie et des possibilités contenues en chacun de cultiver au mieux l'art de reconnaître et de combattre toutes les contraintes pour vivre plus libre. L'auteur s'est plu à emprunter au Paysan de Paris d'Aragon les paroles qui invitent, par les voies de l'amour, à une « grande résolution philosophique des ténèbres ».


  • Le mot d'anciens partis est fort à la mode dans une certaine polémique et dans un certain monde. C'est une désignation qui fait ce qu'elle peut pour paraître une injure. C'est aussi une explication de toutes les contrariétés qui peuvent survenir au Pouvoir, de toutes les critiques qui peuvent l'importuner. Si l'édifice de notre constitution n'a point reçu son couronnement plusieurs fois annoncé, les anciens partis en sont la cause ; si la politique étrangère du gouvernement rencontre parfois des difficultés ou suscite des plaintes au dehors, c'est aux anciens partis qu'on doit s'en prendre.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Lucien Sfez nous explique, dans cet ouvrage de 1970, que l'administration française "ce ne sont pas seulement les ministres, les préfets et les maires, les classiques bureaux et commissions", mais ce sont également tous ceux qui s'efforcent d'agir avec la vision de l'avenir national ; voilà ce que l'on appelle l'administration prospective, constituée de grands organismes dont les noms sont le plus souvent des acronymes.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La stratégie s'identifie à l'ensemble des opérations mentales et physiques requises pour concevoir, préparer et conduire toute action collective développée en milieu conflictuel. C'est à partir d'une réflexion sur la stratégie, sa généalogie, son épistémologie que Lucien Poirier, qui fut à l'origine de la doctrine nucléaire française de dissuasion du faible au fort, aborde le chantier dont il explore les fondements et le projet. Théoricien de tout premier plan à l'échelle internationale, Poirier donne à voir dans ces entretiens avec Gérard Chaliand à la fois sa démarche et son itinéraire intellectuel. « Lucien Poirier, l'un des plus remarquables penseurs et théoriciens de l'arme nucléaire. » Le Monde. « Tout ce qu'écrit le général Poirier est important. » Valeurs actuelles.

  • Le socialisme a-t-il échoué, devant l'Histoire, à remplacer le capitalisme ? Et si tel est le cas, pourquoi et comment a-t-il failli ? À partir de ce questionnement, l'auteur souligne l'urgence de porter un regard neuf sur l'idéologie socialiste en procédant à la critique de ses fondements théoriques. Pour ce faire, il entreprend une histoire du socialisme, à travers l'analyse et la critique des matérialismes dialectique et historique, et de la conception marxiste de l'économie. Contre un capitalisme sauvage qui étend son emprise et aboutit à d'incessantes délocalisations dans le but d'optimiser toujours un peu plus le profit, quelle espérance reste-t-il à l'homme de bonne volonté ? La démocratie, rempart solide contre les fanatismes et l'inhumanité, est un bon point de départ, et une laïcité raisonnée, respectueuse des croyances et des cultes, permet de réconcilier une humanité qui doit se rassembler autour de valeurs de tolérance et d'entraide. Reste alors à accomplir le plus difficile, le partage équitable des richesses entre États et plus généralement entre êtres humains. Cet idéal, cette utopie à laquelle tous doivent contribuer, ne pourra voir le jour qu'au terme d'une lutte politique qui verra un jour triompher "l'humanisme révolutionnaire" dont l'auteur se réclame.
    Cette "Critique de la raison socialiste" s'adresse à tout lecteur curieux d'histoire, de philosophie et d'économie. De Lucrèce à Marx, de l'origine de la matière aux théories de l'infrastructure et de la superstructure, l'auteur nous entraîne dans un exposé didactique et passionnant, en nous faisant réfléchir sur des thèmes aussi essentiels que la démocratie, la religion et l'avenir de l'humanité.

  • L'objet de cet ouvrage est de présenter la complexité des situations et des problématiques liées aux enjeux géopolitiques de l'Afrique centrale. Quatre thèmes structurent cette recherche : puissance et intégration régionale en Afrique centrale ; ressources et espaces stratégiques en Afrique centrale ; dynamiques socio-économiques et géopolitique en Afrique centrale ; cultures, société et géopolitique en Afrique centrale.

  • Dans les neuf lettres qui composent cet ouvrage, on retrouve Lucien Bouchard tel qu'en lui-même : éloquent, entier et combatif. L'homme n'a jamais mâché ses mots, et son souhait de voir la jeunesse d'aujourd'hui s'engager en politique le met en verve. Mais la forme de la correspondance donne aussi un ton très personnel à son discours. Il nous fait ainsi découvrir chacune des facettes du dur mais fascinant « métier » de politicien en évoquant sans détour ses réussites et ses échecs, ses enthousiasmes et ses déceptions. Chose certaine, s'il a pris ses distances avec la politique active, sa passion du Québec et de la chose publique n'est pas près de s'éteindre.

    La collection « Lettres à un jeune... »
    Les titres de la collection prennent la forme de lettres écrites par une figure marquante de la société québécoise à un jeune correspondant imaginaire qui voudrait se lancer dans la carrière où son aîné s'est illustré. Il s'agit, en une série de lettres thématiques, de transmettre le feu sacré d'une profession et les astuces d'un métier.

empty