Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Chroniques d'une hiérarchie de l'excellenceÀ la fin des années 1840, les vignes anglaises se voient affligées d'un mal étrange. L'apparition d'une fine poudre blanche se déposant sur les feuilles, et la révélation d'un parasite qui s'apprête à déferler sur l'Europe entière : l'Oïdum. Et alors que celui-ci atteint progressivement les terres du Médoc, celles-ci font face à un autre défi. Pour l'exposition universelle de 1855 qui se prépare à Paris, la Chambre de Commerce de Bordeaux décide de récupérer la liste de tous les grands domaines de la région pour établir une hiérarchie sur la base d'une tradition d'un siècle et demi de classification informelle. Un classement du premier au cinquième cru qui, encore en vigueur aujourd'hui, n'a pas fini de faire débat...

  • Cultiver, c'est se battreLanguedoc, 1907. Gaston, douze ans, aide son père dans la vigne familiale. Le travail est pénible, le père est taciturne. Il effectue le boulot de la taille sans prononcer le moindre mot. Pour cause : voilà plusieurs années que, compte tenu de la concurrence déloyale des fraudeurs et des lois scélérates qui ne protègent pas assez les producteurs, les vignerons français se portent au plus mal. Un changement est nécessaire. Aussi une manifestation est prévue dans les prochains jours à Narbonne. Mais celle-ci sera réprimée dans le sang. Un drame qui va marquer Gaston pour le reste de sa vie...

  • La découverte d'un lieu magique, à travers les yeux du père de la spéléologie moderne.1936 : un jeune journaliste plein d'admiration et passionné de spéléologie se présente à un vieil homme dont il veut dresser le portrait. Édouard-Alfred Martel est celui qui a découvert dans sa vie quelques 1500 grottes, abîmes et autres cavités. Il se souvient du Gouffre de Padirac... 30 ans auparavant, il l'a exploré avec ses compagnons à l'aide de cordes, d'échelles, de bougies et de bateaux. Bravant les superstitions et les légendes, ils se sont aventurés là où personne avant n'avait osé le faire. On murmure même qu'ils auraient trouvé un trésor dans ce « trou du Diable ».Plongez dans l'histoire de ce lieu exceptionnel qui rassemble plus de 430 000 visiteurs chaque année !

  • Prêts pour un voyage au centre de la Terre ?Quelques années avant la seconde guerre mondiale, des marins et des ingénieurs tels que Gagnan, Fernez, Dumas, Tailliez ou encore Cousteau cherchent à percer le monde du silence. Leurs découvertes permettent aux plongeurs sous-marins d'évoluer librement.De la légende de saint Martin aux expéditions des spéléo plongeurs, le Gouffre de Padirac a connu de nombreux exploits qu'Édouard-Alfred Martel aurait certainement voulu vivre.À travers les souvenirs d'un journaliste reporter, suivez ces aventuriers de l'extrême qui ont su inventer et s'équiper de matériel de plus en plus performant pour pouvoir réaliser de grandes expéditions sous terre, sous l'eau... cherchant à percer tous les mystères de ce lieu !

  • Que feriez-vous si vous connaissiez la date exacte de la fin du monde ?En 1373, Louis Ier Duc d'Anjou, frère du roi Charles V, commande une tapisserie représentant l'Apocalypse selon St Jean. Passionné de sciences, il mène un collège d'érudits qui fait une découverte étonnante : St Jean dévoilerait en fait la date exacte de la fin du monde ! Le collège charge alors Hennequin, l'artiste qui réalisera l'oeuvre, d'y inclure secrètement cette date...De nos jours, le château d'Angers, qui expose la fameuse tapisserie, reçoit la visite nocturne et récurrente d'un intrus insaisissable... Comme le Louvre de Belphégor, le château d'Angers aurait-il son fantôme ? Sa présence a-t-elle un lien avec la terrible révélation cachée dans la tapisserie sept siècles auparavant ?Dans le cadre de son partenariat avec les Éditions du Patrimoine, Glénat propose avec cet album une plongée dans la confection de cette oeuvre unique qui passionne les historiens, tant pour sa grandeur que pour sa puissante thématique.

  • Les aménagements d'un lieu magique : du rêve à la réalité...En 1900, lors de l'exposition universelle, Edouard-Alfred Martel s'intéresse de près aux aménagements du tout nouveau métro pour imaginer le Gouffre de Padirac de demain. En rêve, il imagine même un futur à la Jules Verne dans lequel la visite se ferait en engin à propulsion.William Beamish est le fils de l'un des associés fondateurs de la Société du Puits de Padirac. Depuis son enfance, il mène une vie intrépide et téméraire. Peu à peu, son destin se lie irrémédiablement à celui du Gouffre, qu'il présidera de 1938 à 1969. Quarante ans après l'ouverture du site au public, c'est l'inauguration du « Nouveau Padirac ». Plus moderne, plus sûr, il peut accueillir une foule toujours plus grande de visiteurs. Mais la guerre vient d'éclater et l'avenir du site semble plus incertain que jamais.L'histoire du « Nouveau Padirac » ne fait que commencer...

  • Les marins au long cours savaient que la mort pouvait prendre quatre formes : celle d'une lame retournant le trois-mâts, celle d'un goéland attaquant les hommes dans les cordages, celle d'un boulet anglais, ou celle, invisible, du scorbut, une maladie provoquée par un manque d'aliments frais et qui faisait des ravages parmi les matelots. Aujourd'hui le scorbut a complètement disparu d'Occident. Aussi, quand deux citoyens d'un petit village de Bretagne en meurent, c'est la stupéfaction. Quand cette attaque de scorbut est si foudroyante que les victimes s'écroulent au bout de quelques minutes, c'est l'inquiétude. Et quand ces morts étranges coïncident avec l'échouage de la chaloupe d'un trois-mâts disparu en 1848, c'est l'angoisse de voir res urgir l'Ankou qui commence...

  • Une brume persistante enveloppe la vieille ville de Saint-Malo où résonne constamment la cloche d'une église invisible. La ville est en quarantaine, frappée d'une foudroyante épidémie de scorbut. Quelques étrangers bizarrement vêtus hantent les rues désertes à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un. Ce que les habitants n'ont pas toujours compris, c'est que le Solitaire est rentré au port, cent cinquante ans après son naufrage...
    Quand les légendes bretonnes rencontrent l'imagination de Jean Dufaux, cela donne Ombres, une histoire fantastique qui sort de la brume grâce au trait magique et envoûtant de Lucien Rollin.

  • Le temps n'existe que par sa mesure. Sans instruments pour le compter il devient une notion abstraite. C'est pourquoi un sablier, qui ne devrait être que le reflet du temps, est en fait le temps lui même... Mais qu'arriverait-il si ce sablier définissait aussi l'origine et l'arrivée du temps ? Le premier et le dernier grain de sable seraient alors deux points zéro qui détermineraient, par exemple, une naissance et une mort... Et c'est cet objet au pouvoir divin qui actuellement reste immobile sous la poussière d'une arrière boutique d'un antiquaire parisien. Mais une main s'approche et va lui donner la rotation qu'il attendait... Et notre histoire peut commencer...
    Ombres est une série qui propose aux lecteurs des histoires fantastiques en deux tomes. Après Le Solitaire qui avait fait surgir un vaisseau fantôme dans la baie de Saint Malo, voici Le Sablier, un conte terrifiant qui se déroule à Paris. En volant chez un antiquaire l'objet maudit, un couple va basculer dans le cauchemar et lancer à ses trousses les tueurs d'une secte venue du passé...Sur les traces d'Edgar Poe, Jean Dufaux et Lucien Rollin s'abandonnent au fantastique et échafaudent un suspense à faire frémir les plus cartésiens... La peur est un délice, ces deux auteurs sont des gourmets.

  • Le temps n'existe que par sa mesure. Sans instrument pour le compter, il devient une notion abstraite. C'est pourquoi un sablier, qui devrait n'être que le reflet du temps, est en fait le temps lui-même... Mais qu'arriverait-il si ce sablier définissait aussi l'origine et l'arrivée du temps ?...
    Ombres est une série qui propose au lecteur des histoires fantastiques en deux tomes. Après Le Solitaire qui avait fait surgir un vaisseau fantôme dans la baie de Saint-Malo, nous découvrons aujourd'hui le deuxième volet du Sablier, un conte terrifiant qui se déroule à Paris. En volant chez un antiquaire le sablier maudit, un couple bascule dans le cauchemar et lance à ses trousses les tueurs d'une secte venue du passé... Sur les traces d'Edgar Poe, Dufaux et Rollin échafaudent un suspense fantastique à faire frémir les plus cartésiens d'entre nous...

  • « Le temps, mon ami... C'est le temps qui vous égare... Il est capricieux... Il lui arrive de suivre son rythme propre, d'oublier celui des hommes. »
    Laurence Dolan fut la seule rescapée de la ville détruite par le « Solitaire »... Elle fut également épargnée par le « Sablier » meurtier... Elle a été choisie par l'Ombre pour accomplir ses noirs desseins... L'Ombre est maintenant à la recherche du crâne d'Ozbek, le mystérieux démon légendaire. La malle qui contenait son crâne a également disparu du vaisseau « Le Solitaire ».
    Et puisque Laurence est l'Elue, c'est elle qui se doit, inconsciemment ou non, de partir à la recherche de ce crâne...
    Ombres est une série qui propose au lecteur des histoires fantastiques en deux tomes. Après Le Solitaire et Le Sablier, nous découvrons maintenant Le Crâne, troisième volet qui nous emmène sur l'île Maurice, parmi des rituels bien inquiétants. Sur les traces d'Edgar Poe, Dufaux et Rollin échafaudent un suspense fantastique à faire frémir les plus cartésiens d'entre nous...

  • Laurence est toujours à l'île Maurice. Une longaniste, sorcière qui invoque les mauvais esprits, a substitué le crâne qu'elle recherche, et qui était censé être enfoui sous terre, dans un cercueil, et l'a remplacé par une poupée...
    Réfugiée chez Cuvelier, descendant du Cuvelier marin à bord du Solitaire, Laurence est agressée par une bande de jeunes gens manipulés par la longaniste... Tout ça parce qu'elle n'aurait pas d'ombre... Ils vont parvenir à s'enfuir par un sous-terrain, mais un éboulement va lui faire perdre conscience, et elle va être sujette à un délire la projetant dans le passé...
    Ombres est une série qui propose au lecteur des histoires fantastiques en deux tomes. Après Le Solitaire et Le Sablier, no us découvrons maintenant Le Crâne, troisième volet qui nous emmène à l'île Maurice, parmi des rituels bien inquiétants. Sur les traces d'Edgar Poe, Dufaux et Rollin échafaudent un suspense fantastique à faire frémir les plus cartésiens d'entre nous...

empty