Sciences & Techniques

  • Fruit de l'expérience et du savoir-faire de l'auteur, cet ouvrage détaille et explique les phases de fabrication d'une bande sonore pour le cinéma et la télévision, de la prise de son à la post-production, en insistant notamment sur le rôle de chaque intervenant et le rapport qu'entretient le son avec l'image :
    o les différents types de sons et les spécificités des sources sonores,
    o l'équipement de la prise de son (micro, perche, enregistreur, émetteur HF),
    o les configurations et les contraintes du tournage,
    o les principaux cas de figure rencontrés par l'équipe son en tournage,
    o le montage son (paroles, ambiances et effets sonores),
    o la post-synchronisation, le mixage et le mastering.
    Illustré de nombreux schémas explicatifs, photos et exemples de terrain ainsi que d'entretiens avec des spécialistes, l'ouvrage s'adresse au professionnel du cinéma et de l'audiovisuel, ou à l'étudiant en école de cinéma qui souhaite s'initier à la chaîne du son ou approfondir ses connaissances.
    Nouvelle édition actualisée.

  • Il s'agit ici de remettre à jour la fondation occulté du Premier Colloque de Bonneval. Celui où fut posé, en 1942, la nécessité d'élaborer une Histoire naturelle de la folie inséparable d'une conception forte de la Liberté, en un temps où celle-ci était bafouée, et où les malades internés vivaient une détresse amplifiée. Autour d'Henry EY, une poignée de soignants soutenait publiquement l'exigence du retour à une prise en charge humaniste et à une théorie restaurant une vision globale des troubles psychiatriques qui rétablisse la prise en considération de la Personne.

  • Ce livre montre comment les recherches qui prônent l'unité de la science naissent au début du siècle en Europe centrale et à Cambridge, autour de préoccupations logiques proches de celles de la peinture, de l'architecture, de la musique. Dispersés par la venue du nazisme, ces chercheurs essaiment en Grande-Bretagne, dans le Commonwealth et aux USA. Interviennent des considérations historiques, sociologiques et culturelles, sans parler de la tension entre ce qui est objectif et empirique et ce qui est théorique ou non-observable.

  • Les contributeurs de cet ouvrage ont essayé de penser le sida en croisant leurs analyses philosophiques, historiques et littéraires pour collaborer à la compréhension d'un phénomène dont les sciences biomédicales n'ont pas l'exclusivité de la lecture. Elles mettent en évidence les implications éthiques et politiques de la pandémie du sida, l'instrumentalisation idéologique dont elle peut être l'objet, les stratégies locales qui sont adoptées .

  • La chirurgie esthétique et reconstructrice relève de la médecine et pourtant elle reste fortement marquée par les préoccupations mercantiles et révèle les pressions de la société sur les individus. Cet ouvrage traite la question de la liberté du praticien, de l'embellissement espéré et de la sécurité du patient. Il aborde presque tous les aspects de la responsabilité relative à la pratique de la chirurgie esthétique et reconstructrice, avec un exposé des règles relevant de la responsabilité civile du plasticien.

  • La typographie est l'imprimerie sur caractères mobiles, qui constitue l'invention de Gutenberg ; car l'imprimerie proprement dite était connue bien avant lui.Il est certain que dès le commencement du XVe siècle on imprimait, en Hollande, des cartes à jouer, de l'imagerie et même des alphabets, mais ce n'était point là de la typographie, c'était de l'impression tabellaire, autrement dit de la xylographie.Les images, aussi bien que les caractères qui les accompagnaient, étaient gravées en relief, ou pour mieux dire sculptées sur des planches de bois que l'on enduisait d'encre, plus ou moins grasse, pour les reproduire sur le papier, par le moyen du frottement ; car l'idée de la presse n'était encore venue à personne.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le phylloxera est le plus terrible et le plus crue ! des ennemis qui aient jamais attaqué la vigne.Il ne se contente pas de la faire souffrir, d'amoindrir, de gâter où môme de supprimer momentanément sa récolte, il la détruit.Ce n'est pas une maladie, comme la pyrale et l'oïdium, qui ont laissé de si fâcheux souvenirs, c'est la mort.La mort épidémique se communiquant de cep à cep, vigne à vigne, de pays à pays, marchant assez lentement, mais sûrement et ne laissant après elle que du bois desséché et des racines pourries.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Il s'est trouvé que le premier Lauréat du Prix Paul Crepy, fondé en 1901 par Mme Crepy à qui j'adresse ici l'expression de ma profonde gratitude, a dû faire un pèlerinage. C'est en effet en Alsace que je vais vous conduire, dans cette Alsace où vous menait encore en Janvier 1902 mon excellent maître M. Haumant, et dont on ne nous parlera jamais assez.La plus grande latitude m'ayant été laissée pour mon itinéraire et M. Nicolle ayant approuvé le programme succinct que je lui avais soumis, j'avais l'intention de me rendre d'abord à Metz et à Nancy, puis de gagner Saverne et, de là, de descendre le long des Vosges jusqu'à Belfort, sans négliger les villes de la plaine alsacienne ; puis (ceci était hors du programme, aussi n'insisterai-je pas sur cette partie de mon voyage) de regagner Lille après une pointe vers Constance et une traversée de la Forêt-Noire, en suivant à peu près la vallée du Rhin jusqu'à Cologne.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • A bord de la Seyne, novembre 1889.Le paquebot est parti de Marseille au grand complet. Sur le pont, une cohue, un grouillement pittoresque : toute la figuration de la Rue du Caire campe là dans une promiscuité bruyante, âniers, danseuses, marchands de bibelots arabes.Un avant-goût d'Egypte, assez peu séduisant d'ailleurs.Parmi les passagers d'importance, des fonctionnaires de la compagnie de Suez avec leur famille, des négociants français d'Alexandrie et du Caire, retour de l'Exposition, le classique ménage parisien en voyage de noce.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Langres, vieille ville gauloise et épiscopale. - Pauvre Lorraine ! Pauvre Alsace ! - Strasbourg allemand. - La frontière. - A Augsburger Hof. - Gaieté. - Munich vraie capitale. - Questions d'art. - Les brasseries.Sur la route d'Allemagne, chemin de fer de Paris à Belfort, il n'est peut-être pas une ville aussi intéressante que Langres, la vieille capitale des Lingons. Certaines petites cités de Bretagne et de Normandie sont bien pittoresques ; bien des villes du Midi sentent bon le moyen âge, sous leur poussière et leurs coups de soleil ; toutes ont eu leur poète et leur historien ; toutes ont fourni au peintre de jolis coups de pinceau ; qui le croirait ?Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les adieux. - Visite de la Touraine. - Tempêtes et brouillards. - Gargantua à bord. - Arrivée du pilote.
    Je me suis embarqué au Havre, le 12 août 1893, à bord de la Touraine.
    C'était la première fois que je faisais une traversée un peu importante, et mes essais antérieurs n'étaient pas de nature à me rassurer sur le succès de mon expédition. Je me sentais le pied si peu marin !
    Et puis, en dehors de l'appréhension du mal de mer, il y a toujours les émotions du départ.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La question des fusils à répétition est une de celles qui préoccupent le plus vivement l'opinion publique, et cela se comprend facilement, car à cette époque de paix européenne où toutes les puissances entrent dans une nouvelle période de sacrifices pour s'armer jusqu'aux dents, on voudrait que nos soldats ne se trouvassent pas dans des conditions d'infériorité matérielle, vis-à-vis de ceux qui seraient susceptibles de les attaquer.Dans la presse, comme dans le public, on est très divisé sur la valeur réelle des nouvelles armes, qu'on étudie partout qu'on fabrique même déjà en certains pays ; les uns les louent, sans restriction, les autres les critiquent sans atténuation ; tous ont raison et tous ont tort, selon le point de vue auquel on se place, car les fusils à répétition ont du bon et du mauvais, comme on le verra plus loin, quand nous aurons passé en revue tous les systèmes dont ils dérivent.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • 1. Définitions. - Lorsqu'on répète l'expérience connue de la pile de Volta et qu'on réunit par un fil métallique les extrémités supérieures d'une lame de cuivre et d'une lame de zinc plongeant sans se toucher dans de l'eau acidulée, ce fil devient le siège d'actions spéciales insensibles au premier abord, mais cependant faciles à observer. Il suffit, par exemple, d'approcher de ce fil une aiguille aimantée, pour que celle-ci abandonne sa position d'équilibre et subisse une déviation bien marquée.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Costume et équipement. - Où faut-il aller ? - Wagons suisses et autres. - Funiculi, funicula. - Les Riz et les Pruneaux. - Dans la pleine campagne. - Dangereux voisinages. - Sonnez, cloches !Si je conseillais de voyager en Europe, je dirais toujours : Allez en Allemagne ou en Italie ; il n'y a que ça ! Et pourtant j'ai fait de jolis voyages ailleurs. Quand on voyage, il faut partir léger et court vêtu, comme la Perrette de la Fontaine ; sans cela on risque fort d'avoir de gros tracas.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ce qui ne reste pas du colosse et ce qui reste des chevaliers,Le 16 avril 1876, jour de Pâques, le Béhérah vient mouiller devant le port du Pirée. Il doit repartir le même jour, pour Alexandrie, mais en faisant escale à Rhodes. Nous allons grossir le nombre de ses passagers.Le Pirée est dans une fiévreuse agitation. En effet, quelques jours auparavant, une frégate russe, venant d'Égypte, a manqué l'entrée du port et s'est piteusement échouée au rivage.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le public, nombreux aujourd'hui, qui se tient avec quelque compétence au courant du mouvement scientifique, voyant ses habitudes d'esprit chaque jour bouleversées, témoin d'inventions parfois imprévues qui produisent une sensation d'autant plus vive qu'elles ont des répercussions considérables sur les conditions de la vie sociale, est porté à supposer qu'il vit à une époque vraiment exceptionnelle, traversée par des crises profondes et illustrée aussi par des découvertes extraordinaires dont la singularité surpasse tout ce que le passé a pu connaître ; et l'on entend communément répéter que la physique, particulièrement, a, dans ces dernières années, subi une véritable révolution, que tous les principes ont été renouvelés, que tous les édifices construits par nos pères ont été renversés et que, sur le champ ainsi rendu libre, a poussé la moisson la plus abondante qui soit jamais venue enrichir le domaine de la science.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • C'est pour le coup, mon cher abbé, que vous pouvez me compter au nombre des grands voyageurs : je n'ai pas passé les mers, il est vrai, je n'ai pas fait neuf ou dix mille lieues, mais j'ai été dans des montagnes, inconnues il y a trente ans à tout l'Univers, hors à quelques paysans savoyards, aux chamois, aux bouquetins et aux marmottes. Voilà quels étaient, en 1741, les êtres qui les connaissaient. Cette année-là, qui devait être à jamais fameuse par la grande découverte des glacières, M.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty