Vie pratique & Loisirs

  • « Au gré des rangements à perte de vue de ma bibliothèque, j'ai fini par mettre ensemble Héraclite, Zhuangzi, Goethe, Nietzsche, Thoreau, Bachelard et Rimbaud. Leur point commun, c'est la compréhension (« prendre avec ») de la nature, qui leur donne l'image la plus sensée de l'existence : pour mesurer notre place dans l'univers, il faut d'abord entendre la place de l'univers en nous. Or cette imbrication semble oubliée voire gommée par la plupart des systèmes philosophiques. Faut-il voir là quelque rapport avec la destruction accélérée de la planète ou, parallèlement, avec le manque d'enthousiasme général qui nous gagne ? La nature, il en reste encore assez pour s'en mêler. Alors, découvrons le secret des vieilles cosmogonies et sollicitons nos auteurs un par un, les littérateurs et les visionnaires, la poignée de philosophes intéressés, puis les érudits de l'écologie si pleins de verdeur - afin de moissonner les recettes d'une attitude plus confortable. Elles risquent de surprendre. Car, à force de cerner l'intelligence du monde, on va voir que c'est un mystère à double tranchant. »
    Lucien X. Polastron est journaliste et écrivain. Son histoire générale du papier et divers ouvrages sur le livre exprimaient déjà sa curiosité pour les étreintes de l'esprit et de la matière. Il rend compte aujourd'hui de l'enrichissement qu'il a retiré de cette quête, où les lecteurs de Livres en feu ne manqueront pas de retrouver aussi son ironie ravageuse.

  • « La peinture doit lutter pour repousser ce monde qui ne peut qu'assassiner l'invisible. » (Charles Juliet, 2020)
    Le coaching aussi...
    L'impérialisme de la gestion étend son emprise sur le monde. La vérité, même celle de la calculabilité généralisée, ne fait plus sens, elle s'invente autant que de besoin : c'est l'ère des vérités alternatives.
    Lorsque tous les repères se brouillent, lorsque seuls, le profit, la croissance, le pouvoir font sens, comment ne pas s'interroger sur les finalités du coaching dans les entreprises ? Le grand déni de l'accompagnement réside dans l'occultation du fond sur lequel il se déroule : fond idéologique, fond social historique, fond psychologique.
    Ce fond « oublié » s'appelle « le collectif ». C'est lui qu'il s'agit de penser comme une dynamique permanente des désirs et des engagements au sein d'une organisation elle-même prise dans son propre fond.
    Comment sortir du coaching « performatif » dont l'objectif est d'amener un collaborateur à réaliser, de fait, le désir de sa direction, pour accéder à un coaching « éthique », au sens d'Aristote, celui d'aider la personne à dévoiler cette part de liberté qui l'ouvre à l'im-possible, au radicalement autre, au plaisir de l'inattendu.
    Dans ce livre je n'ai d'autre ambition que d'ouvrir le lecteur à des pistes de réflexion en interrogeant ce que « avoir à être humain », ce que rencontrer, ce que travailler veulent dire : comprendre n'est pas un acte intellectuel mais une conversion du regard qui libère la véritable efficience.

  • Les formes et les mécanismes des peurs nous hantent, ces peurs qui empoisonnent nos vies: de la peur de la solitude à celle de mourir, en passant par la peur de l'opinion des autres et celle d'échouer ou de ne pas être aimé. L'anxiété est un phénomène universel et l'auteur nous invite à en démonter les rouages, à comprendre ce qui la provoque, à étudier comment elle se développe et à considérer les conséquences qu'elle peut avoir dans notre vie. Ce livre permet donc au lecteur de mieux comprendre ces phénomènes et expose une méthode pour les combattre et s'en défaire.

  • La vocation de cette oeuvre instillée de
    bon sens est de vous guider vers un monde
    de compassion, de tolérance, d'évolution et
    de sérénité intérieure. Sans jugement, elle instaure une
    réflexion au détour de 27 thèmes fondamentaux tels
    que l'enfance, la souffrance, la politique, la culpabilité,
    l'amour... pour faire écho à vos expériences personnelles.
    S'observer de l'extérieur pour mieux se re-connaître est
    un processus nécessaire à la remise en question pour une
    évolution simple et efficace de son être.
    Les pensées de l'évidence se découvrent avec légèreté
    et vous projette au coeur des écrits pour mieux vous livrer
    à une introspection intime.
    La thématique sur « le secret de la réussite »
    au sens le plus large parachève cet ouvrage riche
    de sa diversité. Un véritable cadeau en soi !

  • Dans S'aider soi-même, l'auteur nous incitait à modifier nos idées ou nos perceptions négatives pour mettre fin aux frustrations de la vie quotidienne. Il nous propose, cette fois, comme deuxième étape, d'analyser nos comportements pour apprendre à agir de manière à susciter des émotions agréables. Des exemples concrets, des schémas explicatifs et un plan de travail personnel: de quoi convaincre chacun qu'il peut réaliser ses désirs et se faire l'artisan de son bonheur!

  • L'anxiété, l'agacement, la tristesse et la colère sont des états intérieurs qui compromettent le bien-être. Souvent issues de pensées irrationnelles, ces émotions viennent brouiller votre vision du monde. Pour pouvoir vous accepter tel que vous êtes et pour mieux comprendre les autres, ce livre propose des outils pour confronter vos idées irréalistes avec la réalité et les événements de la vie. Au moyen de la méthode émotivo-rationnelle, une approche structurée et efficace, vous apprendrez à poser un regard lucide sur vous-même et vous avancerez avec assurance.

  • Le cycliste Lucien Petit-Breton, vainqueur des Tour de France 1907 et 1908, livre à travers cet ouvrage nombre des secrets qui l'ont tant de fois conduit vers la victoire. Dans la roue de l'auteur, nous nous retrouvons dans l'ambiance des courses cyclistes du début du XXe siècle, une époque où les coureurs parcouraient routes et chemins sur des bécanes primitives. Au milieu de ces fous, Petit-Breton pense, réfléchit. Il sait que la course ne se joue pas uniquement sur le vélo le Jour J. Il sait que la victoire se gagne longtemps avant. Il étudie pour cela tous les aspects de sa vie de cycliste et partage sa science avec la modestie du grand champion.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • «Existe-t-il un principe réellement universel? Oui il y en a un : c'est le principe de l'efficacité maximum dans l'usage de l'esprit et du corps. J'ai donné à ce principe d'absolue généralité le nom de JUDO. » - Jigoro Kano. L'Esprit du judo est un des livres fondateurs des arts martiaux français. C'est l'ouvrage qui fit comprendre aux Occidentaux que les arts martiaux sont une manière de vivre. Récit plein de force et de vie, L'Esprit du judo est un entretien entre l'auteur et son maître. C'est le cheminement d'un homme à la recherche de sa Voie. Au-delà du clivage entre les styles, au confluent de toutes les pratiques, L'Esprit du judo est l'esprit universel des arts martiaux.

  • Toute victoire qui n'entraîne pas la conviction et la transformation du partenaire, n'est qu'une apparence et une illusion. Vaincre sans convaincre n'est rien Jigoro KANO. Texte fondateur de J.-L. Jazarin, président du Collège des Ceintures Noires de Judo pendant 23 ans, ce livre est un essai sur les valeurs du judo et, plus largement des arts martiaux. L'exemple de l'auteur, la clarté lumineuse de son propos, font de son analyse l'une des plus belles jamais écrites sur le sens profond de l'art martial. Ce texte a la force de l'expérience vécue et donnée en partage. L'auteur met en évidence la portée éducative universelle du judo, école de sagesse qui apprend au pratiquant, dès son plus jeune âge, à respecter les lois de la vie et, au pratiquant chevronné, à les comprendre pour les appliquer dans la vie quotidienne. Chaleureux, clair et sage, ce texte nous invite à découvrir le judo comme école de vie, c'est-à-dire, comme école de noblesse et non comme sport. À lire comme à méditer.

empty