• Ce numéro de Cap-aux-Diamants souligne le 250e anniversaire de l'introduction de l'imprimerie au Québec. Les huit articles de ce dossier nous présentent tour-à-tour des personnages marquants de cette industrie qui va de pair avec le développement d'un peuple, de sa démocratie et de ses idées. Entre autres portraits, nous découvrons ceux de Brown & Gilmore, pionniers de l'imprimerie ayant publié le premier journal de la colonie en 1764, La Gazette de Québec; Louvigny de Montigny, journaliste et éditeur qui s'est battu pour la cause du droit d'auteur au début du vingtième siècle; et Albert Lévesque, éditeur le plus dynamique et le plus ambitieux des années 1930.

  • Les récentes polémiques autour de la figure de Lionel Groulx, de même que la multiplicité des études qui ont analysé son oeuvre et sa pensée, prouvent bien l'envergure du personnage dans la société canadienne-française et dans la formation, parfois ambiguë, de l'identité québécoise. Écrivain acharné et redoutable publiciste, Lionel Groulx est sans conteste l'auteur qui a le plus publié au cours du XXe siècle au Québec. En transgressant tôt dans sa carrière les frontières de la modestie, il utilisait déjà dans les années vingt des pseudonymes pour mousser ses propres livres et se construire un réseau d'influences qui a contribué à l'édification de son image publique.

    Basé sur l'analyse de près de 6 000 lettres échangées entre Lionel Groulx et divers agents du champ littéraire (éditeurs, critiques, journalistes, écrivains), cet essai percutant montre, sans parti pris, la construction puis l'ébranlement d'une figure mythique incontournable de l'histoire du Québec.

  • La revue Voix et Images vous propose « Mémoire du conte et renouvellement du roman québécois contemporain », un numéro printemps-été qui s'intéresse au regain d'intérêt pour le conte au Québec, mais moins en ce qui concerne la réécriture de nouveaux conte que le renouvellement de l'écriture sous l'influence des récits traditionnels. « [...] Le conte traverse nombre de romans et de récits contemporains sur les plans de l'intertexte, de la langue et de la trame narrative [...] mais qui ne souscrivent pas pour autant aux attentes du genre, voire les dévoient. » Sylvie Vignes s'intéresse au rapport au conte dans Les fous de Bassan d'Anne Hébert et Marie-Hélène Larochelle au rejet de l'éthique du care dans Les Sangs d'Audrée Wilhelmy et Demoiselles-cactus de Clara B.-Turcotte. Marise Belletête, elle, se penche sur Javotte de Simon Boulerice, Carmélie Jacob sur la filiation dans Trois princesses de Guillaume Corbeil et Sophie Ménard, sur la dynamique narrative dans Frères de David Clerson.
    Le numéro comprend aussi, en plus de ses chroniques habituelles, une étude hors thème de Marie-Pier Luneau, qui analyse de nombreuses notices biographiques d'auteurs de premier roman pour voir quelles mythologies se constituent autour d'eux.

  • Transvaluant les signes de l'échec et de la réussite, la malédiction de l'écrivain est l'un des grands mythes de la littérature moderne. « Il faut des malheurs, et des plus grands, pour faire ce qu'il y a de plus beau dans le plus beau des arts », écrivait un Louis de Bonald. « Le ressentiment est nécessaire à toute création artistique véritable », écrit plus près de nous un Michel Houellebecq. Ce mythe de la malédiction n'en est pas moins une croyance vécue, ayant orienté des vies entières d'artistes et d'écrivains. Un vaste continent de maudits se dessine ainsi, du XIXe au XXIe siècle, où le poète crotté voisine avec le styliste martyr de son art, où le nègre de génie le dispute au grand artiste sombrant dans la folie, où l'écrivain populaire ne se prive pas quelquefois de cette forme singulière de légitimité que procure le malheur. Le propos du présent volume n'est pas de dresser un nouveau palmarès des poètes maudits ou des acteurs obscurs de la scène littéraire, mais d'examiner les conditions de perpétuation d'une croyance - le malheur de l'auteur comme fondement de la valeur d'une oeuvre - à travers un ensemble de textes et d'images débordant les limites géographiques et culturelles de la France.

empty