• Le plaidoyer de Markus Ludescher pour la « vertu démocratique » du courage civil est basé sur des textes littéraires de différentes époques et provenances géographiques, qui abordent les contextes sociaux les plus divers, tels que la France sous l'Occupation, la France postcoloniale ou le Québec des années 90. Dans une première partie philosophique et théorique, l'auteur donne un panorama historico-culturel du concept de courage civil et développe des paramètres propres à sa définition ; cette définition est adaptée dans la deuxième partie aux approches littéraires. La dernière partie est didactique, elle aborde les textes littéraires sous l'angle de la réception et de l'enseignement : il s'agit de remettre en question, dans une perspective éthique, les situations et les comportements décrits dans les textes, pour les intégrer dans l'enseignement. Cette étude, qui a reçu deux prix, est, selon une experte, un « travail extraordinaire, dépassant de loin ce qu'on peut attendre d'un mémoire de maîtrise ».

empty