• Cobayes, Yannick

    Martin Dube

    Mon principal défaut : ma générosité.

    Coup de pouce, oreille attentive, dos large, coeur sur la main. Je me fends toujours en quatre pour aider les autres... à mon détriment. Et j'ai l'embarras du choix. De mon meilleur ami Lucien pour qui je suis le parfait confident, à ma voisine d'en dessous, la charmante Marguerite, qui me prend pour son homme à tout faire, tous me considèrent comme le candidat idéal pour satisfaire leurs caprices et calmer leurs angoisses. Et il y a ma soeur, Myriam, pour qui je donnerais ma vie. La sienne n'est pas facile et j'aime croire que je suis toujours là pour elle. Souvent, je m'oublie pour qu'elle puisse être heureuse. Sauf que, ces derniers temps, je sens que j'ai franchi le point de non-retours. Depuis que je participe à cette étude clinique, ma vie me semble lourde, déréglée, impossible. Oui, l'argent que je reçois aide beaucoup ma soeur, mais toute cette expérience me dépasse. Je suis de moins en moins charitable, de plus en plus impatient. Et je commence à faire des cauchemars. A avoir des hallucinations qui me semblent parfois tellement vraies...

    Découvrez l'univers de COBAYES à travers la plume de sept auteurs différents. L'horreur et le suspense vous attendent dans les sept romans de cette série, à lire dans l'ordre... ou dans le désordre !

  • Un enfant, ça vous décroche un rêve, disait l'autre. Oui, mais ça vous le piétine joyeusement aussi. Enfin, c'est ce que croient Guillaume et Justine, couple dans la trentaine, qui voient leur nid d'amour s'effondrer avec l'arrivée imprévue de la cigogne. Et s'ils n'étaient pas faits pour les nuits blanches et les couches qui fuient? Et s'ils cachaient en eux les meilleurs parents du monde?

    Une plus un égale trois s'adresse aux nouveaux parents dépassés, aux futurs parents inquiets, aux couples qui n'ont pas d'enfant et aux autres qui n'en veulent pas. Polaroïd aigre-doux de la réalité tragi-comique qu'est la naissance d'un enfant, Une plus un égale trois est une explosion de rires, de petites fins du monde et de grands questionnements sur la maternité et la paternité, où s'entremêlent un accouchement, les Beatles, la philosophie grecque et le paintball.

    Une plus un égale trois, c'est tout ça, mais c'est surtout la grande histoire d'amour de deux êtres un peu perdus qui s'accrochent à l'immense bonheur que leur procure leur petite Emma, l'enfant qui rend illogique la plus touchante des équations...

  • Question: Vous aimez les romans de science-fiction, où surgissent des savants fous, des créatures surnaturelles, des veuves et leurs orphelins secourus par un héros doté de pouvoirs surhumains? Dommage... Ce roman ne contient rien de tout cela. Désolé.

    Comment Serge Trudeau pouvait-il savoir que de terminer l'écriture d'un petit manuscrit de fond de tiroir allait changer sa vie dans de telles proportions? Serge, c'est l'anti-héros qui ne se donne jamais le moyen de ses ambitions. Père divorcé, cherchant un sens dans un monde de faux-semblants qui le vire à l'envers, il devient ce qu'il a toujours critiqué: une star de la littérature!

    Nul si découvert, c'est la montée d'un homme au firmament du showbiz. Une critique éclatée du nouveau Mal du siècle: la célébrité! Une histoire urbaine, actuelle, remplie d'humour et qui n'offre aucune réflexion sur le réchauffement de la planète.

    À la fin du roman, tous les personnages meurent noyés lors d'un pique-nique à la campagne. Attention, ne lisez pas cette phrase!

    Note à l'auteur à lui-même: Ne pas oublier d'intervertir l'ordre des deux dernières phrases avant la publication.

empty