• ' Tout le monde veut être Cary Grant. Même moi, je veux être Cary Grant. '

    Des comédies romantiques de l'âge d'or du cinéma américain aux chefs-d'oeuvre d'Alfred Hitchcock, Cary Grant (1904-1986) demeure l'une des stars d'Hollywood les plus célèbres au monde.
    Gentleman flegmatique, séducteur caustique, il a réussi grâce à un physique exceptionnel à incarner ' l'homme idéal ', fantasme de millions de spectatrices et spectateurs. Derrière cette belle image de cinéma se cache pourtant un être tourmenté, dont toute l'existence est fondée sur le leurre.
    Originaire de Bristol, abandonné jeune par son père qui lui a fait croire que sa mère était morte, Archibald Leach décide de s'inventer un destin en Amérique, grâce au cinéma, plaçant sa vie sous le signe du double et de la duplicité : il change de nom, se lie sentimentalement avec des hommes et des femmes, se marie cinq fois de suite, connaît des moments de profonde dépression et fait l'expérience du LSD à des fins thérapeutiques.
    Martine Reid retrace l'histoire d'un individu dont l'identité s'est patiemment forgée grâce au cinéma, en parallèle du rêve américain. Derrière le divertissement, la consommation de masse et les images d'une virilité conquérante, elle dévoile les fragilités d'un homme inquiet.

  • George Sand

    Martine Reid

    Je suis l'enfant de mon siècle ; j'ai subi ses maux, j'ai partagé ses erreurs, j'ai bu à toutes ses sources de vie et de mort.

    Amandine-Aurore-Lucile Dupin (1804-1876), devenue George Sand en 1832, avec la publication d'Indiana, fut, dès l'enfance imprégnée des traditions et des légendes de son Berry natal. Observatrice attentive de son temps, elle fume la pipe, s'habille en homme, affiche ses convictions républicaines, est l'amante enflammée de Musset et de Chopin, en un mot fait scandale. Son oeuvre, de Consuelo à La Mare au diable, en passant par La Petite Fadette, culmine dans Histoire de ma vie, et fonde un genre littéraire : l'autobiographie au féminin. Amoureuse éperdue de la vie, George Sand écrit en 1831 à Sainte-Beuve : Vivre! Que c'est bon! malgré les chagrins, les maris, l'ennui, les dettes, les parents, les cancans, malgré les poignantes douleurs.

  • Peu appréciée lors de ses premières publications (Proust comme Lanson en jugeront le style détestable), la correspondance de Gustave Flaubert est aujourd'hui un monument littéraire unanimement célébré. Biographes et critiques en ont fait, et continuent d'en faire, un ample usage, tant pour élucider quelque particularité de la vie de l'auteur, que pour expliciter tel ou tel sens de l'oeuvre. Lire la correspondance de cette manière, limite toutefois sa portée comme ses intentions, et risque de la confiner au seul rôle de discours d'escorte. D'autres lectures sont possibles, et souhaitables. Ainsi, peut-on privilégier un moment le fonctionnement de cette correspondance, en la rendant à sa dimension dialogique, échange continu de propositions entre Flaubert et ses correspondants. C'est l'optique choisie pour l'analyse et la critique de cinq correspondances croisées, qui montrent Flaubert en commerce épistolaire avec Maxime Du Camp, Marie-Sophie Leroyer de Chantepie, George Sand, Yvan Tourguéniev, et Guy de Maupassant. Ces correspondances donnent à voir les épistoliers aux prises avec les enjeux du va-et-vient postal ; elles affichent intentions comme équivoques ; elles offrent, enfin, de manière succincte mais paradigmatique, le portrait dynamique et complexe de Flaubert correspondant.

  • Qu'ils prétendent continuer le romantisme ou au contraire se démarquer de lui, la production littéraire comme le discours savant de la deuxième moitié du XIXe siècle persistent à chercher leurs modèles du côté du Moyen Age. Comment les écrivains et les érudits de l'époque se représentent-ils le Moyen Age ? Quels usages font-ils de ces représentations ? Quels en sont les enjeux esthétiques et idéologiques ? Comment se construit une "science" sur le Moyen Age ? Comment, de son côté, la littérature continue-t-elle d'exploiter, de reprendre voire de fabriquer de l'imaginaire médiéval ?

empty