• Néandertal, qui a foulé notre sol il y a 350 000 ans, a longtemps été considéré comme un être fruste et brutal à l'allure d'un singe. Aujourd'hui les indices se multiplient suggérant que les Néandertaliens pratiquaient à peu près toutes les activités que l'on pensait l'apanage d'Homo sapiens. Ils étaient de grands chasseurs et d'habiles artisans et avaient des pensées métaphysiques, puisqu'ils enterraient leurs morts. Pour Marylène Patou-Mathis, Néandertal est victime d'un délit de sale gueule. Il se retrouve tout en bas de l'échelle, alors que Cro-Magnon est au sommet. La classification est importante en science. Mais en revanche, à quoi bon hiérarchiser ? Ça n'a ni sens ni intérêt. L'auteure aime faire le lien entre ses recherches et le présent. Elle cherche a comprendre pourquoi Néandertal a disparu et pourquoi il avait été si important de le dépeindre en inférieur. En préhistoire comme dans d'autres domaines, déconstruire les mythes permet d'ouvrir de nouvelles possibilités.

  • « Vu d'Occident, l'Autre a deux visages : le Sauvage - l'Autre dans l'espace - et le Préhistorique - l'Autre dans le temps. Ce livre entend montrer comment ces « imaginaires cousins », qui se sont rejoints et superposés au XIXe siècle, se sont forgés dans les cercles érudits à partir des récits de voyageurs et des théories scientifiques, puis diffusés dans les milieux populaires grâce aux magazines illustrés, aux romans, aux expositions universelles ou coloniales et aux musées. Avec toujours en contrepoint l'Homme occidental, à la fois fasciné et rempli de préjugés. Pourquoi l'altérité et l'existence d'une humanité plurielle, qu'elle soit passée ou présente, sont-elles toujours si difficiles à accepter ? C'est à cette question que nous avons tenté de répondre dans cet ouvrage. » (M. P.-M.)Marylène Patou-Mathis est l'auteur de plusieurs ouvrages de préhistoire qui font désormais autorité. Elle est docteur en préhistoire, directrice de recherche au CNRS et responsable de l'unité d'archéo-zoologie du département Préhistoire du Muséum national d'histoire naturelle. Elle a également été commissaire de la grande exposition Au temps des mammouths au Muséum et a conseillé le réalisateur du film AO. Le dernier Néandertal.

  • Éteint depuis plusieurs millénaires, le mammouth incarne, depuis la nuit des temps, un animal à la fois réel et surnaturel.Ce héros des légendes des peuples sibériens a donné corps aux cyclopes et géants humains, chers aux Antiques, puis aux licornes et autres bêtes fantastiques du bestiaire médiéval ou de la Bible et parfois ses ossements, pris pour des reliques de saints, ont été vénérés dans les églises.Trappeurs, marchands, navigateurs, savants, tous, durant des siècles, ont été intrigués par ces ossements hors normes qui ne ressemblaient à aucune espèce connue en Europe. À travers leur récit, un mythe est né.Avec la reconnaissance au xixe  siècle, grâce aux fouilles archéologiques, de la contemporanéité des hommes préhistoriques et des animaux disparus, le mammouth entre dans notre histoire.Au fil des pages, Marylène Patou-Mathis nous raconte des récits extraordinaires et nous entraîne dans des contrées singulières, en Terra incognita. Elle nous fait découvrir la famille du mammouth, partager sa vie et ses relations avec nos ancêtres et s'interroge sur les causes de son extinction. Animal hors du commun, il fascine petits et grands, certains même le croient toujours vivant, d'autres veulent le ramener à la vie, le cloner... Marylène Patou-Mathis, est préhistorienne, directrice de recherches au CNRS rattachée au Département Préhistoire du Muséum national d'histoire naturelle. Elle a été un des commissaires de l'exposition Aux temps des mammouths au Muséum (2004-2005). Elle est l'auteur de nombreux ouvrages de référence dont Neandertal, une autre humanité (Perrin, 2006) et Préhistoire de la violence et de la guerre (Odile Jacob, 2013).

empty