Seuil

  • Le procès aux assises de l'attentat perpétré contre Charlie Hebdo s'ouvrira en septembre 2020. Quel est l'impact de la violence de cet attentat sur la vie de celles et ceux qui restent meurtris ? Maryse Wolinski raconte sans concessions sa traversée chaotique des cinq dernières années, la douleur de l'absence, l'impossibilité de la résilience et l'irruption de la maladie qui la condamne à un sursis perpétuel. Reste l'espoir de se frayer enfin un chemin vers la paix intérieure et la vraie vie.

  • « Chérie, je vais à Charlie » : tels sont les derniers mots que Georges m'a lancés, en ce matin du 7 janvier. Trois heures plus tard, l'attentat fera douze morts. Parmi eux, Georges, frappé par quatre balles de Kalachnikov. Quarante-sept années de vie commune fracassées. J'oscille entre insomnies et cauchemars, sidération et déni, enfermement et colère, obsédée par cette question : comment une scène de guerre a-t-elle pu se produire, en France, dans les locaux d'un journal satirique ? Puisant ma force dans le chagrin, j'ai cherché à comprendre, à travers le récit de cette journée du 7 janvier 2015 et de ses suites, où se trouvaient les failles. De cette quête, je suis sortie anéantie. Désormais, je suis celle qui va. M. W. Maryse Wolinski est journaliste et écrivain. Elle est l'auteur de plusieurs récits et romans dont Georges, si tu savais (Seuil, 2011) et La Passion d'Edith S. (Seuil, 2014).

  • Le secret de la belle vie ? De la légèreté, de l'insouciance, de la désinvolture, de la passion. De l'Amour.
    J'ai 21 ans, il en a 34. Nous ne regardons pas dans la même direction, mais partageons l'expérience de la mélancolie fondatrice. Ensemble, nous ouvrons la parenthèse du bonheur et découvrons très vite le secret de la belle vie. Un virus dont nous ne guérirons pas.
    Voici le récit de ces années joyeuses : quarante-sept années inoubliables.
    MW
    Maryse Wolinski est journaliste et écrivain. Elle est l'auteur de plusieurs récits et romans dont La mère qui voulait être femme (Seuil, 2008), Georges, si tu savais (Seuil, 2011), La Passion d'Edith S. (Seuil, 2014) et " Chérie, je vais à Charlie " (Seuil, 2016).

  • J´avais 20 ans, je rêvais de liberté. Je t´ai aimé parce que tu me désirais et que tu me faisais rire. Je t´ai épousé. Dans la corbeille de mariage, il y avait deux petites filles, ton humour, nos engagements et la libération sexuelle. J´étais rebelle, je me suis soumise. Pas très longtemps. Enamourée et exaspérée, pendant quarante ans j´ai bravé le fracas des sentiments, les foudres de la passion, le flux et le reflux du désir. Résultat ? Georges, si tu savais...

  • Trois générations de femmes se trouvent liées par un secret de famille. Marta, la grand-mère, sa fille Cécile et Esther, la petite-fille trentenaire, se réunissent le jour de l'anniversaire de Marta pour préparer la réception. Au long de cette journée particulière, les souvenirs qu'elles se remémorent révèlent progressivement la trame de leurs existences perverties par un secret commun.

  • Août 1942. Dans le wagon qui l'emporte vers Auschwitz, Edith, philosophe d'origine juive, disciple de Husserl, convertie au catholicisme et carmélite, remonte le fil de sa vie. Autour d'elle, des hommes, des femmes, des enfants juifs. Hannah, journaliste

empty