• La dernière passion

    Massin

    Au début de l'année 1609, dans la grande galerie du Louvre et pendant les répétitions du Ballet des Nymphes de Diane que veut donner la reine pour le jour de mardi gras, Henri IV se trouve soudain en face d'une jeune fille à demi nue sous des voiles diaphanes, et qui tient à la main une flèche dorée. Il tombe foudroyé d'amour.

    La jeune Charlotte de Montmorency, qui passe pour la beauté la plus éclatante de la cour, n'a pas quinze ans. Henri va en avoir cinquante-sept ans. C'est le début de la dernière passion amoureuse qui va enflammer le coeur du roi et le conduire aux pires extravagances : mariage arrangé, déguisements burlesques, tentative d'enlèvement lorsque Condé, l'époux complaisant, emmène Charlotte aux Pays-Bas, se réfugiant ainsi chez les Espagnols...

    Henri IV, qui ne cherchait qu'un prétexte pour mettre en oeuvre son grand projet de fédération de l'Europe - lequel suppose le démantèlement de l'Empire des Habsbourg - lève une armée énorme, fixant au 16 mai 1610 son entrée en campagne. Mais le 14, le poignard de Ravaillac va tout arrêter.



    Massin, qui a déjà publié deux étonnants romans historiques, Le Branle des voleurs et Les Compagnons de la marjolaine, s'en tient à son époque de prédilection : le tournant entre le XVIe et le XVIIe siècle. La Dernière Passion, fondé sur une documentation sans faille, entraîne le lecteur dans de passionnantes péripéties où la raison d'État se mêle à l'amour, où le rocambolesque côtoie l'émotion vraie.

  • Souvenirs, réflexions, regards sur nous, les autres, et l'auteur lui-même, tout à la fois graphiste, romancier, essayiste, musicien, photographe.

  • Bienvenue dans la collection Les Fiches de lecture d'Universalis En écrivant Théorie de la Justice en 1971, John Rawls (1921-2002) entend porter « à un plus haut niveau d'abstraction la théorie bien connue du contrat social ». Une fiche de lecture spécialement conçue pour le numérique, pour tout savoir sur Théorie de la justice de John Rawls Chaque fiche de lecture présente une oeuvre clé de la littérature ou de la pensée. Cette présentation est couplée avec un article de synthèse sur l'auteur de l'oeuvre. A propos de l'Encyclopaedia Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • Un récit autobiographique d'un véritable ethnologue en culottes courtes des années trente. Prix Cazes 1973.

  • Paris, février 1617, un gueux insulte Concini, Maréchal d'Ancre, à sa sortie de Saint-Germain l'Auxerrois. En avril, la même année, Concini est mis à mort, enterré puis déterré, son cadavre traîné par les rues, mis en pièces, mangé, brûlé. Deux voyageurs italiens, en route pour la capitale, racontent à la manière d'un choeur antique, l'incroyable ascension puis la chute de Concino Concini, la cour de France sous le roi Henri IV et la régence de Marie de Médicis, le temps où Louis XIII « fait l'enfant » pour mieux donner le change et, avec quelques amis sûrs, abattre le favori et établir les fondements d'un pouvoir monarchique absolu. Car, en venant en France pour épouser le plus inconstant des monarques, Marie de Médicis, héritière de riches banquiers florentins qui prêtent à toute l'Europe, a amené avec elle une suite nombreuse avide de places, de faveurs, de prébendes et qui, avec Concini et sa femme Léonora Galigaï, s'emploiera à piller le trésor amassé à la Bastille par le vieux Sully. Sous la plume de l'auteur, surgissent de l'ombre les gueux qui, après avoir simulé tout le jour des maux qui font d'eux des infirmes, manchots ou culs-de-jatte, se retrouvent le soir pour danser, rire et chanter. C'est la cour des miracles, le Paris des marginaux, loin des fastes de la cour, dans le pittoresque quotidien de la rue, que nous fait visiter Massin. Tout au long de ce récit, plein d'esprit et de situations embrouillées, où la raison d'État se mêle à l'amour, Massin, après Le Branle des voleurs, Les Compagnons de Marjolaine (Éditions de la table ronde), et La Dernière Passion (Albin Michel), Massin poursuit ici avec bonheur sa carrière de romancier.

  • Voici l'histoire d'une petite fille qui va à l'école le dimanche, reçoit une goutte d'eau sur le nez, se bat contre le vent, joue avec le feu, collectionne les autographes, se perd dans la forêt, égare des pièces de son puzzle, rencontre Vercingétorix, se promène dans les étoiles et met son pull à l'envers...

  • Dans cet essai allègre, Massin poursuit la libre réflexion qu'il a entamée depuis plus de trente ans sur les formes artistiques (dès 1970, La Lettre et l'image). Attentif aux dialogues entre les arts, il nous entraîne dans une promenade échevelée à travers la succession des styles depuis quatre siècles. Pour mieux traquer le style baroque par-delà les clichés, il va demander à la littérature ce que les historiens d'art ne savent pas toujours voir ; pour montrer l'unité des styles, il n'hésite pas à questionner la musique et à révéler les parallèles entre les arts. En passant, Massin signale les résurgences d'un style à l'intérieur d'un autre, posant son regard aussi bien sur l'architecture, la chevelure, le mouvement, le goût des ruines et la place des femmes dans l'art nouveau. La grande réussite de ce livre foisonnant et enjoué, c'est de montrer que les mouvements artistiques comportent aussi des dimensions idéologiques, culturelles, théologiques, littéraires et cosmétiques.

  • L'ego nous parasite... Comment nous en libérer ?
    Tiraillé entre ses désirs et ses peurs, l'ego veut tout contrôler. Se libérer de son emprise est un travail de patience et d'habileté. Au lieu de vouloir le combattre, l'approche de Christophe Massin vise à le pacifier : poser la lumière de la conscience sur nos désirs et sur nos souffrances – et sur celles que l'on impose aux autres – permet de comprendre l'ego de l'intérieur. Et de se détacher de ses stratégies répétitives qui nous coupent de la joie. Psychiatre de formation et thérapeute depuis plus de trente ans, à l'affût des manèges de l'ego, l'auteur illustre son propos d'exemples vivants, tirés de son propre cheminement.
    L'approche de Christophe Massin provient de Swâmi Prajnânpad et lui a été transmise par Arnaud Desjardins. Elle comporte la particularité d'unir spiritualité et travail sur l'inconscient. Il est auteur de plusieurs ouvrages dont Souffrir ou aimer (Odile Jacob, prix de l'essai Psychologies/Fnac).
    " Ce qui ébranle l'ego, c'est de le démasquer sur le vif plutôt que de vouloir le changer. " Christophe Massin.

  • Tous, nous voudrions cesser de souffrir, mais seul l'amour véritable détient le pouvoir de nous guérir. Trop souvent nos émotions mal comprises, nos blessures d'enfance et nos réactions égotiques nous condamnent à répéter relations insatis-faisantes et comportements destructeurs. Christophe Massin, inspiré par l'enseignement du maître indien Swami Prajnanpad, montre comment l'émotion, lorsqu'elle est transformée par un travail d'acceptation, offre justement la voie royale qui peut nous pacifier et nous permettre d'accéder à l'amour de soi et de l'autre. Ce cheminement intérieur qui unit psychothérapie et spiritualité, il l'illustre à travers le parcours d'un homme et d'une femme engagés dans cette aventure libératrice. « Ce livre nous convie à un amour libre et joyeux. » Alexandre Jollien Christophe Massin est psychiatre, familier de la spiritualité indienne. Il a notamment publié Le Bébé et l'Amour (1996) et Réussir sans se détruire. Des solutions au stress du travail (2006). Souffrir ou aimer a reçu le Prix Psychologies Fnac 2014.

  • Robespierre

    Jean Massin

    • Agone
    • 24 Juin 2018



    « Le 5 novembre 1792, Robespierre se présente de nouveau à la tribune. C'est toute l'action de la Commune de Paris qu'il défend :
    "Citoyens, vouliez-vous une Révolution sans révolution ? Les insurgés doivent être regardés comme fondés de procuration pour la société toute entière. Si vous désavouez les moyens que nous avons employés pour vaincre, laissez-nous les fruits de la victoire ; reprenez votre Constitution et toutes vos lois anciennes, mais rendez-nous nos concitoyens qui sont morts pour la cause commune ! La sensibilité qui gémit presque exclusivement pour les ennemis de la liberté m'est suspecte. Cessez d'agiter sous mes yeux la robe sanglante du tyran, ou je croirai que vous voulez remettre Rome dans les fers."
    /> Les applaudissements de la tribune et de la majeure partie de la Convention saluent Robespierre. En vain certains s'efforcent de se faire entendre, de limiter l'effet produit. Une foule immense l'acclame et lui fait cortège. C'est la réponse de la canaille aux honnêtes gens de la Gironde. »
    Écrivain et musicologue, Jean Massin (1917-1986) publie la première édition de cette biographie en 1956. À la croisée des recherches universitaires et du souci de construire un récit accessible au plus grand nombre, ce livre s'impose très vite comme une référence, qui donne l'exacte mesure de la place occupée par Robespierre dans le processus révolutionnaire : celle, comme dit Massin, de « sentinelle de la Révolution ».
    Cette réédition est préfacée par Jean-Luc Chappey, membre de l'Institut d'histoire de la Révolution française et enseignant à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

  • Le jeu de société n'est pas seulement un outil permettant de tisser des liens entre les différents membres d'une famille ou d'une classe. Il possède en effet de multiples qualités : développer l'empathie, poser des hypothèses, apprendre à s'exprimer, etc. Cet ouvrage résulte du travail d'une vingtaine de spécialistes ludiques (enseignants, animateurs et ludopédagogues), partageant leur expérience dans l'utilisation du jeu comme outil d'apprentissage, de remotivation scolaire et du vivre ensemble. Puisant sa force dans la théorie des intelligences multiples d'Howard Gardner, cet ouvrage propose de découvrir le potentiel important des jeux de société pour développer des savoirs, savoir-faire, savoir-être ainsi que des compétences disciplinaires ou transversales.

  • Comment en finir avec la frilosité de vivre ? Depuis plus de trente ans, Christophe Massin écoute ceux qui ne parviennent pas à s'aimer ni à s'accomplir... Au coeur de cette souffrance, la peur psychologique qui inhibe douloureusement et coupe des autres. Comment se dégager de son emprise afin de trouver « le sol ferme de la confiance » ? À travers ses dialogues avec un homme et une femme qui s'interrogent sur leurs blocages et sur leurs espoirs, Christophe Massin nous montre quels mécanismes permettent de passer du « monde de la peur » au « monde de la confiance », deux univers psychiques très différents. C'est une expérience radicale à laquelle il nous convie. Sa connaissance des stratégies mentales mais aussi sa démarche spirituelle fondée sur l'acceptation éclairent nos comportements parfois si incompréhensibles, au point qu'une envie naturelle puisse se réveiller en nous : changer de perspective et devenir, enfin, plus sereins. Psychiatre, Christophe Massin est inspiré par la spiritualité indienne qui participe à sa démarche thérapeutique. Pour son précédent livre, Souffrir ou aimer.?Transformer l'émotion, il a reçu le prix Psychologies-FNAC du meilleur essai 2014. 

  • La philosophie moderne a rejeté l´inspiration pour délimiter l´usage sain d´une raison autonome. N´est-ce pas méconnaître l´éblouissement de certaines idées ou lectures, le saisissement du penseur mobilisé pour y répondre, la force d´appel d´une philosophie qui sait aussi inspirer ses lecteurs ? Affrontant ces questions, cet essai réévalue l´inspiration par-delà les suspicions. Certaines expériences philosophiques décisives prouvent sa vigueur, celles de Socrate, Pascal, Rousseau ou Nietzsche entre autres. En témoignent aussi le surgissement d´idées inopinées, le processus rythmé d´une pensée fait de vigilance et d´intuition, de surprises et de reprises, de lectures méditées et d´inventivité. De l´extraordinaire à l´ordinaire, ce livre réhabilite l´épreuve vivifiante de l´inspiration philosophique.

  • Tension, stress, risque de burn-out... Toutes les clés pour vous accompagner au quotidien. Leurs conditions d'exercice ayant beaucoup changé ces dernières décennies, les médecins sont particulièrement touchés par le stress et nombre d

  • La vie laisse le choix... Pas pour Anne, née au Xe siècle, qui accouche avec l'aide d'un porcher (qui sait, comme son nom l'indique, ouvrir les porcs) et des catins... Pas pour Anne qui va être amenée à défendre des villageois et protéger les autres de leur bourreau et de leur sorcière...Pas pour Anne qui devra, avec ses blessures, ...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En recourant à un mode de présentation directement inspiré des anciennes éphémérides, l'auteur ne cherchait pas à prendre parti pour une forme d'histoire plutôt que pour une autre. Il s'efforça d'atteindre la résurrection de la vie intégrale.

  • Sans méconnaître les acquis de l'historiographie moderne, Jean Massin entendait rester fidèle à la grande leçon de Michelet. Il apporta un soin extrême à l'iconographie et à la mise en page.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Au coeur d'un milieu professionnel mouvant, soumis à des sollicitations constantes, l'individu développe une réaction de stress, couteuse sur les plans physique et mental. Comment faire face, s'adapter sans détériorer sa santé ? Comment économiser son énergie et la renouveler pour trouver le meilleur équilibre entre exigences professionnelles et qualité de vie personnelle ? Face à des signes de souffrance qu'on ne peut plus ignorer, Christophe Massin et Isabelle Sauvegrain ont cherché des réponses pratiques. Chacun - salarié, dirigeant, représentant syndical, etc. - pourra se reconnaître à travers les témoignages, bénéficier des éclairages théoriques nécessaires et trouver des pistes de résolution. Car, pour réaliser ses objectifs, l'entreprise a intérêt à considérer le bien-être et la motivation de ses membres, en prévenant le stress négatif. Celui-ci nuit autant à la santé qu'à l'efficacité. L'une des actions menées par les auteurs a reçu le prix Santé et Entreprise 2005 du Club européen de la santé. Pour en savoir plus sur leur démarche : résolustress.fr

empty