• Avec l'aide de la main de Gargas et de la coudée sacrée, Maurice Guinguand nous emmène à la recherche du berceau des cathédrales. Le pèlerinage commencera à Lascaux, cathédrale du paléolithique supérieur où nous découvrirons la fresque étonnante dénommée « scène du Puits », puis sur les rives d'Asie Mineure, à Dardanié où nous tenterons de déchiffrer un fabuleux calendrier. Nous irons également au nord de Salisbury, à Stonehenge en Grande-Bretagne, pour décrypter un formidable hémicycle d'observation astronomique, en Égypte sur le plateau de Gizeh, où se dressent les pyramides de Kéops, Képhren et Mykérinos. Après avoir cheminé sur le disque de Phaestos et suivi le chemin du Jeu d'Oie, les Templiers nous conduisent aux portes des cathédrales : Notre-Dame de Chalon-sur-Saône, Caen, Sens, Limoges, Rouen, Bourges, Metz, Strasbourg, Notre-Dame de Sées, Noyon, Senlis, Laon, Bayeux, Notre-Dame de Paris, Chartres, Reims, Soissons, Amiens, Beauvais, Gisors, Évreux, Notre-Dame de l'Épine... Les rythmes numériques, les volumes ordonnés, les incantations de pierre, de verre et, sous-jacentes, de bois, deviennent une joie, un chant, une invocation, une tension extatique. « Ce qui est en bas est comme ce qui est en Haut. »

  • Nous vivons sur une terre qui fut à l'origine, pense-t-on, un paradis. Pour quelles raisons celui-ci est-il devenu un enfer ? C'est à cette question que veut répondre ce livre. En passant en revue, d'abord, les multiples influences néfastes dont, chaque jour, à notre insu, nous sommes victimes : magie noire, bien sûr, dont on mésestime trop souvent la puissance - mais aussi jalousies, tentatives diverses de domination, intentions mauvaises... Face à ces agressions, nous dit Maurice Guinguand, il n'est pas nécessaire-et guère efficace - d'épiloguer sur la personne du "diable". Car l'harmonie gît en nous, elle est à notre portée. Nous détenons, souvent sans le savoir, les moyens de notre salut. Notre cerveau lui-même est armé pour lutter contre les puissances du mal. Pour peu que nous sachions retrouver la seule voie qui vaille : celle de l'harmonie universelle enseignée par la tradition - traditions égyptienne, celte, flamande, compagnonnique. Ce livre est une porte qui ouvre sur ce chemin.

  • Le merveilleux appartient à l'enfance. Pour en maintenir la permanence, le vieil âge se fait initiateur, sans qu'il s'en doute. Les péripéties du Chat botté, les malheurs du Petit Poucet ou le magnifique rêve de Cendrillon ont fait les délices des veillées de notre enfance. Saurons-nous les retransmettre avec autant de fraîcheur que le faisaient nos mères-grand ? Savons-nous seulement ce qui se cache en ces contes, en apparence anodins ou uniquement anecdotiques ? Sortis de l'enfance, comprendrons-nous que l'épreuve de monsieur le marquis de Carabas n'est en réalité que la transcription d'une phase alchimique ? Ou que les Contes de Perrault, ou tout autres contes, ont été brodés sur la trame étoilée que fournissait le ciel ? Il était une fois... Une fois exceptionnelle, un jour merveilleux où les être enchanteurs ont accepté de venir visiter la Terre. Il était une fois... C'est à la fois très loin et c'est peut-être tout près. Cela s'est répété sous tous les cieux, partout où il y eut des enfants, mais surtout partout où il y eut des conteurs s'abreuvant de merveilleux, le regard rempli d'étoiles. Une fois, une seule fois... Il était une fois. Une fois nous permettant de deviner l'oracle du ciel et ses fantaisies. Et des devins vont nous aider à percer le mystère du féerique.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'or des Templiers... En réalité, il s'agit de trésors divers, provenant de sources variées, enfouis selon des règles traditionnelles scrupuleusement respectées ; trésors abandonnés au gré des circonstances du moment en vue d'une aléatoire découverte. L'or étant le métal solaire par excellence, il était normal de se référer au soleil et aux rites solaires pour confier au ventre de la terre-mère ces dépôts précieux. Mais c'était aussi les placer sous la protection des cieux dont les constellations sont les clés magiques qui ouvrent les coffres souterrains. "L'or des Templiers" est un ouvrage initiatique qui développe et explique ces grandes énigmes. L'auteur a suivi les pistes mystérieuses qui conduisent aux cachettes secrètes. Que ce soit en France ou au Portugal, les graphismes ou les indications laissés par les Wisigoths ou les Templiers en disent assez long pour permettre d'affronter prudemment les risques de toutes sortes que ces recherches peuvent faire encourir. Et le plus beau des trésors templiers n'est pas celui qu'on pense.

  • Par sa situation privilégiée, Paris est en un point de l'Ancien monde qui ne pouvait manquer de retenir l'attention des initiés présidant aux destinées humaines. C'est ainsi que les Templiers, émules cisterciens, héritiers des traditions d'Orient et d'Occident, dans une nouvelle synthèse cosmogonique, projetèrent dans l'avenir une nouvelle forme architecturale, symbole universel. Graine d'Orient, germée en terre portugaise, Notre-Dame-de-Paris, par la perfection de ses formes architecturales, par la précision de son Nombre, par le développement de ses rythmes harmoniques, est magique. Lorsqu'on découvre l'éventail prodigieux de connaissances ésotériques, numériques, astrologiques, alchimiques et cosmiques qui ont présidé à cette construction, on se trouve saisi d'une respectueuse admiration. Notre-Dame-de-Paris n'est en fait que le réceptacle magique de communication entre le ciel et la terre, un poste émetteur et récepteur dont la vibrante antenne relie Paris aux émissions cosmiques que le ciel lui destine.

empty