• Après la bombe d'Hiroshima, les tensions nées de la guerre froide semblent placer chacun devant une alternative : un monde uni ou le néant. En 1948, Garry Davis, ancien pilote américain traumatisé par sa participation aux bombardements des villes allemandes, se déclare « premier citoyen du monde ». Très vite, ses intiatives font sensation et des foules enthousiastes l'acclament. De nombreuses personnalités - tels Einstein, Camus, Breton...- le soutiennent. Michel Auvray fait le récit de ces événements aujourd'hui méconnus et qui firent alors la Une de la presse.

  • Le service militaire n'étant plus obligatoire, il était temps d'en écrire l'histoire et de s'interroger sur les manières dont cette institution a transformé la société française. Depuis toujours, parce qu'il touche à la vie, à la mort, aux libertés, le service militaire a déchaîné passions et polémiques : caserne éducatrice ou avilissante ? Moyen de préserver la paix ou facteur de guerre ? Garantie démocratique ou fantasme d'une armée populaire visant à conjurer la hantise des prétoriens ? Illusions et légendes sont tenaces ; et complexes les relations entretenues entre le citoyen, le soldat et l'idée républicaine. Plus qu'aucune autre institution, le service militaire fut objet de mythologies politiques, investi d'images qui l'ont ancré dans les moeurs. La caserne fut l'une des matrices de l'unité nationale, creuset complémentaire de l'école publique. Mais aussi symbole d'égalité, incarnation du régime républicain. Et consécration de virilité puisque les femmes en étaient exclues. L'imaginaire collectif en a été marqué en profondeur. À la croisée de l'histoire sociale et de l'histoire culturelle, cet ouvrage retrace, pour la première fois, des origines à nos jours, les fonctions, perceptions et représentations de ce mode de recrutement, de ce rite singulier. À la fois érudit et accessible, cet essai permet de comprendre les mutations d'aujourd'hui et leurs enjeux. Il ouvre à une réflexion sur la société de demain, celle où les jeunes des deux sexes découvriront l'âge adulte de la même manière.

  • L'Étoile filante

    Michel Auvray

    C'était après la chasse, on dînait sur la pelouse à l'abri des halliers qui préservaient du vent de bise. La réunion était nombreuse et animée ; outre les disciples de saint Hubert, il y avait là cinq ou six jeunes femmes qui avaient suivi la chasse. Il était tard, le soleil se couchait dans un ciel sans nuages, ses derniers rayons tombaient comme des flèches d'or sur le velours des prés, et faisaient flamboyer les fenêtres d'un château placé à gauche du chemin.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Contes d'automne

    Michel Auvray

    Par une tiède journée de septembre, quatre personnes étaient réunies sur la terrasse d'une élégante habitation, et semblaient fort occupées à considérer le paysage qui se déroulait devant elles.Un jardin, ou plutôt une éblouissante corbeille de fleurs, s'étendait au bas de la terrasse. Un lac, qui reflétait dans ses ondes l'azur du ciel, paraissait dormir de l'autre côté du jardin. De jolies villas, des hameaux pittoresques se groupaient sur les rives, selon les plus charmants caprices du hasard.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty